MsWord violerait un brevet : Microsoft condamné !

Microsoft, normalement très disposé à poser des brevets abracadabrants dont il n’est pas l’inventeur ou qui ne souffrent aucune invention digne de ce nom (comme sur le double-clic, ou plus récemment le concept de sudo), a été condamné, en appel, à retirer Word 97 et la suite Office 2007 auqel il est intégré.

Microsoft aurait violé le brevet de la société canadienne i4i, datant de 1998 et portant sur une implémentation d’XML. Word 97 va donc disparaître du marché américain à compter du 11 janvier 2010. La suite Office 2010, a fait le ménage sur le brevet incriminé et devrait donc très vite remplacer sur les rayons Office 2007 et Microsoft compte poser un recours devant la Cour Fédérale. « Nous venons d’apprendre que la Cour d’Appel fédérale de Washington a rejeté notre appel dans l’affaire i4i, déclare Kevin Kutz, Director of Public Affairs, Microsoft. Nous allons rapidement nous conformer à l’injonction qui prendra effet le 11 janvier 2010. Celle-ci ne concerne que les exemplaires de Word 2007 et Office 2007 vendus aux Etats-Unis à compter du 11 janvier 2010. Les exemplaires commercialisés avant cette date ne sont pas concernés » a déclaré Kevin Kutz.

A noter que l’Europe n’est pas concernée par ce retrait de la vente. Mais ce petit épisode assez amusant d’arroseur arrosé montre bien la débilité profonde des brevets logiciels qui sont une véritable entrave pour tous, petit éditeurs comme gros éditeurs. Il faut bien comprendre que nul besoin pour le déposant d’être l’inventeur du concept qu’il brevette, il lui suffit de payer de bons avocats qui spécifieront le contour de ce concept pour poser un brevet.

2010 pourrait donc être un excellent cru pour OpenOffice, la suite bureautique libre.

Voir la news sur ZDNet

Jacques Myard veut nationaliser Internet

jacques-myard-e-gnareDans la consternante escalade à l’e-gnorance, il ne se passe pas une semaine sans qu’un “intellectuel”, un politique, un artiste, un moine copiste, (…) n’y aille de sa cyber réflexion empreinte de bêtise et creusant un peu plus le gouffre qui existe déjà entre les personnes qui utilisent Internet et celles qui en parlent.

Cette semaine, la palme de l’e-gnare revient au député UMP Jacques Myard qui propose de nationaliser le réseau Internet. Et oui, quand on touche le fond à l’UMP, il est toujours temps de creuser. Alors là vous vous dites “super, Internet va être un service public, ça va être gratuit, on pourra tous accéder à la connaissance … les routeurs feront grève des fois mais on sera solidaires” … Que neni !

Il faut comprendre que pour Jacques Myard “le réseau Internet est totalement pourri”, d’ailleurs, pour lui nationaliser Internet est normal puisque les chinois l’ont fait ! … Ne riez pas, le monsieur a dit exactement ceci : Il faut “nationaliser ce réseau pour avoir la capacité de mieux le maîtriser, les Chinois l’ont fait…”.

Mais qu’est-ce qui excède à ce point l’ami Jacques ? Les terroristes bien sur !  : “Et quand je dis pourri, c’est que peut-être nous avons tous dans notre réseau Internet des chevaux de Troie qui vont se réveiller peut-être demain matin

On récaptitule ?

  • Jacques Myard veut nationaliser un truc international ;
  • Le camarade Myard cite l’exemple chinois comme un exemple à suivre ;
  • Le super internaute Myard juge l’internet pourri car les chevaux de Troie des terroristes vont se reveiller un jour …
  • Myard le Bastard Operator From Hell te dit qu’avec plein d’ordinateurs super puissants c’est faisable !

… Jacques voyons, tout ceci n’est pas bon pour ton palpito, il faut arrêter Internet, c’est mauvais pour ce que tu as, tu devrais te faire une cure de minitel sans trojan, ça au moins c’est secure et Bin Laden viendra pas activer ses trojans pour faire exploser ton modem. Cependant, si tu préfères le p0rn en couleur, je te propose de passer à Firefox Jacques … et soyons fous, des fois qu’il te prenne un besoin absolu d’hygiène, passe carrément un bon coup de karcher, installe toi une distro GNU/Linux), l’odeur nauséabonde qui émane de ton ordinateur provient certainement de ton système d’exploitation et de ton navigateur web…

Mais Jacques, il faut arrêter de confondre ton internet tout moisit à toi avec l’Internet, celui avec un grand I, le mien est très propre, libre, sans trojan, sans terroriste, j’aimerais maintenant qu’il soit … sans toi.

Le droit à l’oubli numérique des lipdubs de l’UMP devient une nécessité

umpBon j’ai passé une journée assez pérave, j’ai une angine carabinée dont j’arrive pas à me débarrasser et la série noire niveau matos continue. Mon macbook m’a lâché, le chip Yucon semble mort à en croire le boot en verboose et j’ai de belles i/o errors sur le hd et paff tout s’éteint net.

Pour me calmer un peu, je me suis dit que j’allais me mater le Lipdub de l’UMP, vous savez le clip de la mort qui devait sortir en exclu interplanétaire aujourd’hui où les ministres veulent faire “jeunz qui font des trucs à la mode des Internets” et que tout le monde a vu hier sur BFM et a été détourné avant même sa sortie … oui … ce machin là :

Ben oui c’est pathétique de voir des ministres de la république se ridiculiser de la sorte mais ça a au moins le mérite de réhabiliter la jeune rappeuse Amandine qui elle au moins ne chante pas en playback :

Si l’objectif était de tenter de me démontrer la nécessité du droit à l’oubli sur le Net, bravo l’UMP, vous avez gagné, je suis même en train de devenir pro filtrage.

Pour ceux qui ont vraiment envie de supporter l’insoutenable c’est par ici que ça se passe. Ça aurait pu être drôle, frais … mais moi je vois que du vieux moisit ridicule, et à en voir l’accueil fait sur le Net par tous, je suis loin d’être le seul. La presse entière est morte de rire et se demande comment des ministres de la République ont pu accepter de se ridiculiser de la sorte en se trémoussant à contre temps sur des playbacks dignes d’un doublage d’un Bruce Lee d’époque non remasterisé.

Le billet que vous venez de lire ici est sûrement l’une des critiques les plus sympas, si vous ne me croyez pas, regardez ce qu’en dit Le nouvel Obs, Libération, 20 minutes, Le Post …$

Allez, votez nous vite ce droit à l’oubli numérique, parce que là franchement, il y a des chances qu’on s’en rappelle le jour des régionales de votre lipdub useless qui sonne aussi creux et faux.

Jacques Séguéla milite activement pour la Net Neutrality … si, si je vous jure

Après avoir récemment déclaré sur Canal+ que “Le Net est la plus grande saloperie qu’aient jamais inventée les hommes !” (Voir la vidéo), seguelaJacques Séguélat s’en prend maintenant à Google en appelant à son Boycott “y’a qu’à faire la grève de Google” .. et faisons carrément la grève d’Internet, bon allez à partir de demain, si vous cherchez une information, envoyez un fax à Jacques Séguéla !!

… Jacques Ségéla me fait mourir de rire, mais essayons de dépasser un peu l’aspect comique de la chose et considérons les faits : s’il cherchait à discréditer ses propres opinions, l’ “inventeur de la publicité” comme il aime à se qualifier en toute modestie, il ne pourrait pas mieux s’y prendre.

Le publicitaire s’insurge contre le fait que Google ai refusé de retirer de ses résultats de recherche des représentations graphiques un peu bébêtes représentant Michelle Obama, la femme du président américain, en guenon. Même si ces images sont d’un humour douteux, Google a joué le jeux de la neutralité en refusant de les retirer et en réaffirmant ainsi son rôle de transporteur de données et non de censeur. Tout ceci défrise notre ami Séguéla qui, à l’instar des quelques stars sur le retour, regrette cette époque où seule sa caste pouvait écrire et produire des contenus visibles d’un public… alors que lui, du public, il n’en a plus vraiment.

Force est de constater qu’avec ce genre d’âneries, Jacques Séguéla est le meilleur ambassadeur de la Net Neutrality que nous ayons en France après Benjamin Bayart … bon ok c’est un autre style, mais Jacques Séguéla avec ce type d’intervention va très vite faire comprendre à beaucoup de monde l’importance de préserver le Net de la bêtise et de l’e-gnorance de pseudos intellectuels en mal de reconnaissance dans un 21e siècle qu’ils ne comprennent plus… la censure d’un outil reconnu par le Conseil des Sages comme indispensable à l’exercice de la Liberté d’Expression … venant de Jacques Séguéla, c’est drôle mais en plus c’est super utile pour faire comprendre le concept de Neutralité du Net au grand public.

Si le concept de Neutralité du Net ne vous parle pas trop, n’oubliez pas que mardi prochain, le 1er décembre se tiendra à la Cantine une table ronde sur ce vaste sujet.

Cybercriminalité : la France est naïve ou bête comme ses pieds ?

Je découvre avec un effroi un article publié il y a quelques jours sur Rue89. MT556Ce n’est pas tant l’article qui me dérange, mais surtout l’approche des autorités françaises sur les questions de sécurité intérieure qu’elle semble prendre plus à la légère que la lutte contre le téléchargement . L’exception culturelle à la française, c’est que les deux pieds dans le ridicule … on fait quoi ? … ben on s’allonge ! L’article nous apprend que lors d’une conférence sur la sécurité informatique des Etats, l’Europe, particulièrement la France, découvre que les USA et la Chine embauchent des hackers offensifs, histoire d’être en mesure de paralyser des systèmes informatiques d’un pays en cas de conflits. Comment se fait il que je sois au courant depuis presque 10 ans que la CIA embauche ouvertement au DefCon ? Et pendant ce temps à Verracruz … oops … à Paris, avec notre belle exception culturelle à nous, très pudiquement, très naïvement, très bêtement … ben “on ne fait que du défensif”. Excusez moi j’écrase une larme … je repense à ça … vous savez les hackers chinois ! Donc non seulement on fait du défensif mais en plus on le fait mal.

J’imagine bien en temps de guerre un chef d’État Major équiper ses armées de gilets pare-balles et les priver de toute arme offensive : finit les missiles, finit les porte-avions, finit les FAMAS … on fait que du défensif nous ! J’ai beau être un peu beatnik sur les bords mais là pour le coup je ne comprends pas une telle naïveté de la part de notre défense nationale.

Selon Daniel Reynaud, (Université de Nancy) : « On ne fait pas de la lutte informatique offensive en France, on fait que de la lutte informatique défensive. Il y a une vrai différence dans la doctrine, dans l’approche du problème avec les autres grandes puissances. »

Ce que je ne comprends pas c’est que l’Etat, pour sa sécurité intérieure se refuse à toute intrusion (mon œil), mais alors quand il s’agit de traquer les gosses de 14 ans qui téléchargent sur les réseaux P2P, là, on emploie les grands moyens : on embauche une tripotée de Uber Hackers (7 gus dans un loft de 1000 m2 à 500 ke de loyer dans le 14e ) pour surveiller E-Mule, on se dote d’un super mouchard interstellaire fermé qui pourra très bien servir à des fins autres que la surveillance des téléchargements (elle sont où les specs d’ailleurs ?) … et on est pas foutu de se doter d’une force d’attaque numérique.

…  il faut qu’on m’explique là.

RGI et François Fillon : c’est en faisant n’importe quoi … qu’on fait n’importe quoi

Image 3Après deux années de bataille acharnée et de multiples rebondissements autour du RGI (Référentiel Général d’interopérabilité), François Fillon a finit par lever définitivement le voile sur ce que le gouvernement entend par “Interopérabilité”, à savoir  un truc qui n’existe même pas encore, payant, propriétaire, fermé et détenu par une petite PME américaine qu’il convient évidemment d’encourager à occuper une position monopolistique … Microsoft. Comment ne pas entrevoir là l’œuvre d’un lobbying acharné de la firme de Redmond qui a finit par payer ?

En donnant une légitimité normative dans les administrations au format de Microsoft, François Fillon réussit la prouesse de redéfinir le concept d’interopérabilité… à croire qu’il a pris des cours du soir avec Franck Riester. On savait Microsoft très fort en lobbying, mais à ce niveau, la supercherie est flagrante. On peut ouvertement parler de manipulation si on se souvient de l’abstention surprise de l’AFNOR suite à une intervention Elyséenne qui n’avait pour but avoué que d’offrir un boulevard à Microsoft. Mais comme ODF était plébiscité par les administrations et déjà en production, d’un standard (qui par définition revient à s’arrêter sur un seul format … ) on se retrouvait avec 2 formats dont celui de Microsoft, volontairement non interopérable avec celui d’OpenoOffice… cherchez l’erreur. Ce type d’interventionnisme est ridicule, pitoyable et profondément injuste pour tous les utilisateurs de logiciels libres. On peut parler de norme discriminante (exception culturelle française quand tu nous tiens), ni plus ni moins. Le gouvernement suit une ligne d’acharnement manifeste sur le logiciel libre… un très mauvais calcul que nos administrations paieront comptant un jour ou l’autre.

Pour résumé nous avons :

  • d’un côté un format ultra standard, OpenOffice (non Christine s’il te plaît n’en rajoute pas), ODF (Open Document Format), interopérable, propre et qui a le bon goût d’être ouvert, gratuit … en un mot libre. Gros avantage sur son concurrent, lui, n’est pas un vaporware, il existe bel et bien et est en production dans de nombreuses administrations.
  • De l’autre côté, un format spécifié par Microsoft, qui n’existe pas encore officiellement et qui devrait arriver avec la suite Office 2010 (bref une version béta, non testée en production): OXML. Évidemment, dans la plus pure tradition de Microsoft, il s’agit d’un format fermé, non interopérable (on va pas le rendre compatible avec des trucs libres qand même hein! Sion comment on fait pour refourguer nos licences à l’Etat français ?) … vous me suivez là ? … version béta … Microsoft … sécurité … non interopérable … licences suite Office… toussa …
  • Au milieu nous avons les gens “qui décident” … des politiques … qui prennent des décisions … politiques… sur des trucs techniques auxquels ils ne pannent strictement rien, exactement comme pour HADOPI.

Tout ceci devient blasant et criant d’incompétence partisane. Et nous avons, nous, utilisateurs de logiciels libres, des raisons de nous élever contre cette décision stupide, grâce à Francçois Fillon, nous ne serons pas en mesure d’accéder à certains services publics en ligne, comme l’explique très bien l’APRIL, c’est une discrimination évidente et inacceptable qu’a validé le Premier Ministre.

Le Net est la plus grande saloperie qu’aient jamais inventée les hommes !

Quand les intellectuels d’hier parlent du Net d’aujourd’hui, il y a bien plus qu’un gouffre spacio temporel qui se crée, c’est un peu comme un ‘inversement des pôles’. Après l’ami Finkielkraut, c’est au tour de Jacques Séguéla d’attaquer frontalement Internet, ça se passe vers la 8e minute de la vidéo ci dessous, après s’être modestement attribué l’invention de la publicité Jacques Séguela déclare « Le Net est la plus grande saloperie qu’aient jamais inventée les hommes ! C’est un dieu vivant ! Car Internet permet a tous les hommes de communiquer avec les autres hommes. En quelques secondes, le net peut détruire une réputation ! » …

PS : le pipot de Julien Dray vers la fin vaut le coup, j’ai failli écraser une larme.

Grâce à HADOPI, trouvez un job dans la musique … c ‘est un secteur d’avenir on vous dit !

Bon j’en vois déjà qui rigolent au fond … Vous l’avez vu déjà ? Moi il a fallu que je daigne ouvrir un mail d’un thread inintéressant au possible d’une mailing de l’APRIL pour tomber dessus … mais alors là ®om, je dis merci ! Je viens de passer 10 minutes à pleurer de rire grâce à toi  et surtout à cette petite annonce … lisez là en entier si ce n’est pas déjà fait c’est à mourir de rire. je vous colle même le screenshot même ci dessous … on sait jamais, dés fois qu’ils trouvent quelqu’un de compétent capable de répondre sérieusement à l’argumentaire le plus débile que je n’ai jamais vu dans une offre d’emploi.

t-es-polyvalent-et-pro-hadopi

Du coup, ben voilà, j’ai pas pu m’en empêcher, j’ai postulé !!

Vous ne me croyez pas ? et ça alors :

annonce-a-la-con-reponse-a-la-conComment ça je bluff ?

et-ouai-je-bluffais-pas

Alors toi aussi, si tu es un libriste pratiquant Symphony, que tu maitrises PHP que t’es un killer en marketing, que tu as envie de leverager ta SEOitude et que tu sais gérer les DDoS, n’hésites pas, postules, ce job est vraiment fait pour toi ! P.O.L.Y.V.A.L.E.N.T il vous a dit le monsieur… potentiel ENORME !! … c’est finit le piratage maintenant avec HADOPI, y’en a qui vont se faire plein de brouzoufs

… mais qu’est ce que je donnerai pas moi pour lire leur business model à ces gens là !

Dessine moi HADOPI

Dans l’esprit tortueux des aspirants orwelliens qui ont imaginé HADOPI et HADOPI 2 … Création et Internet a pour objectif avoué de sauver la création des forces du mal (aka Internet)… C’est toujours très long à expliquer alors je vous ai fait un schéma … vous allez voir c’est simple comme bonjour et ça tient vachement la route.

hadopi2-mecanisme

Heu … on a pas oublié les créateurs là ?

Ah ben oui ! Tien ils sont où les ménestrels et saltimbanques ? … O.U.B.L.I.E.S… rooooh, j’ai du mal à croire que la loi favorisant la diffusion et la protection de la création sur Internet ai pu oublier les créateurs.A y regarder de plus prêt, je ne vois pas non plus en quoi elle protège la création.

Et moi qui naïvement, j’imaginais ceci :

lasolution

Hadopi 2 : Frédéric Mitterrand, ministre godillot

C’est le 3e jours des débats d’HADOPI 2 et je me délecte de découvrir Frédéric Mitterrand sous son vrai jour … notre ministre de la culture est un godillot !
mitterrandNous vous avions signalé que Christine Albanel avait laissé son cabinet souillé des artisans rédacteurs du projet de loi création et Internet, dont Olivier Henrard, ce brillant juriste qui a tellement honte de sa participation à la rédaction de ce texte, qu’il modifie ou fait modifier très maladroitement les pages de wikipedia.

Notre Ministre de la Culture nous a amusé le premier jours des débats d’un discours inspiré, complètement à côté de la plaque sur la problématique, mais inspiré…. y’a pas à dire, le petit Frédéric, c’est un autre calibre que la Albanel …

Puis virent les vannes comptoir à deux balles après 8 ricards : “le député Brard est le dernier marxistes à tendance Groucho” qui a commencé à sonner le début de la lente déchéance public d’un homme en son temps apprécié mais dont les internautes se souviendront comme le Ministre Godillot par excellence : envoyé au feu pour exécuter les ordre du “Sa Seigneurie Impériale” … peu importe s’il ne comprend pas les 2/3 de ce qu’il raconte.

Godillot ? et oui, cet argumentaire complètement stupide que Christine Albanel nous a servi avec une consternante nullité sur le fond comme sur la forme pendant les 3 premières saisons d’HADOPI … voila qu’il nous remet ça le Frédéric ! … nan mais j’hallucine ! Ca ne peut pas être de lui un truc aussi niais … ah mais c’est marrant, le beau frisé derrière lui, Olivier Henrard, le voilà qu’il lui glisse des petits papiers … ah mais je comprends Frédéric, en bon godillot ne fait que lire les notes du beau frisé et y plaçant de ci de là une petite vanne à la Laurent Baffie dans ses plus sombres heures …

Concrètement, notre ministre vient lire à la tribune ces notes complètement ahurissantes dont nous reconnaissons tous la griffe … celle d’Olivier Henrard qui fixe sur la sécurité routière et qui n’a pas compris qu’un automobiliste ne s’arrêtait pas 100 mètres avant chaque flash pour changer ses plaques d’immatriculation comme un internaute change son ip en un clic (quand on est un bon technocrate, certains petits détails simple de la vie vous échappent) …

On retrouve dans les interventions de Frédéric Mitterrand l’oeil vif et intelligent de Christine Albanel qui ferait presque passer un Teckel pour Einstein … et on retrouve surtout le même enchainement d’absurdités  comparatives entre :

  • un retrait de permi de conduire sanctionnant la vitesse ou l’alcool au volant (et mettant en danger la vie d’autrui) ;
  • l’interdiction de posséder un animal dangereux (mettant en danger la vie d’autrui) :
  • la suspension d’un permis de chasse (pour une attitude mettant en danger la vie d’autrui … et avec une arme à feu) ;

… et la coupure d’une connexion Internet qui comme chacun le sait à fait des milliards de victimes par balles sur Counter Strike

Mais que l’on me cite UNE SEULE VICTIME D’UN TELECHARGEMENT !!

Y a t-il sur cette planète un artiste tué à coup de clics par les internautes, ces “chauffards du Net” ?

Encore une fois vous le comprendrez, je rejoins parfaitement l’avis du député Bloche sur la question :

“comparer un excès de vitesse au téléchargement … c’est débile !”