MsWord violerait un brevet : Microsoft condamné !

Microsoft, normalement très disposé à poser des brevets abracadabrants dont il n’est pas l’inventeur ou qui ne souffrent aucune invention digne de ce nom (comme sur le double-clic, ou plus récemment le concept de sudo), a été condamné, en appel, à retirer Word 97 et la suite Office 2007 auqel il est intégré.

Microsoft aurait violé le brevet de la société canadienne i4i, datant de 1998 et portant sur une implémentation d’XML. Word 97 va donc disparaître du marché américain à compter du 11 janvier 2010. La suite Office 2010, a fait le ménage sur le brevet incriminé et devrait donc très vite remplacer sur les rayons Office 2007 et Microsoft compte poser un recours devant la Cour Fédérale. « Nous venons d’apprendre que la Cour d’Appel fédérale de Washington a rejeté notre appel dans l’affaire i4i, déclare Kevin Kutz, Director of Public Affairs, Microsoft. Nous allons rapidement nous conformer à l’injonction qui prendra effet le 11 janvier 2010. Celle-ci ne concerne que les exemplaires de Word 2007 et Office 2007 vendus aux Etats-Unis à compter du 11 janvier 2010. Les exemplaires commercialisés avant cette date ne sont pas concernés » a déclaré Kevin Kutz.

A noter que l’Europe n’est pas concernée par ce retrait de la vente. Mais ce petit épisode assez amusant d’arroseur arrosé montre bien la débilité profonde des brevets logiciels qui sont une véritable entrave pour tous, petit éditeurs comme gros éditeurs. Il faut bien comprendre que nul besoin pour le déposant d’être l’inventeur du concept qu’il brevette, il lui suffit de payer de bons avocats qui spécifieront le contour de ce concept pour poser un brevet.

2010 pourrait donc être un excellent cru pour OpenOffice, la suite bureautique libre.

Voir la news sur ZDNet

One Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.