#Cablegate : Wikileaks Mass Mirroring party

mass mirroring
Wikileaks Mass Mirroring Party

Wikileaks est toujours à l’heure actuelle victime d’attaques par déni de service. Après le désistement de son hébergeur Amazon, Wikileaks a trouvé refuge chez OVH. Hier Eric Besson lançait une procédure pour que Wikileaks ne soit plus hébergé en France. Les faits sont assez rares pour attester d’une certaine gêne de la France vis à vis de Washington. Cependant, se débarrasser de Wikileaks n’est pas évident, tant légalement (OVH a décidé de saisir un juge en référé, il faut donc qu’un juge se prononce, en aucun cas, Eric Besson ne peut décréter le contenu du site comme manifestement illicite), que techniquement, où comme nous l’avons vu, Wikileaks est devenu en quelques heures le site le plus répliqué du monde..

Wikileaks vient de mettre en place une mass mirroring party, créez et déclarez votre miroir, avec synchronisation des données (les mises à jour se font via SSH ou FTP). Si vous avez un petit bout de serveur, n’hésitez pas un instant et contribuez à rendre Wikileaks accessible.

La menace Deep Packet Inspection : analyse de la compromission d’un FAI

backboneL’analyse en profondeur de paquets (DPI) en coeur de réseau est le nouveau fantasme de la SCPP. Marc Guez son directeur ne doute pas un instant que grâce à cette solution miracle, il pourra reconnaître la légalité des octets qui transitent sur les réseaux des fournisseurs d’accès. En théorie, il n’est pas loin d’avoir raison. En pratique, c’est un peu moins sur… et du coup, je vais vous raconter une bien belle histoire, celle de Samir, aka sam_synack… une histoire encore parfaitement inconnue du grand public.

Ceci remonte à 2006, à l’époque, le fournisseur d’accès SFR s’appelait 9Télécom. Il distribuait des Neufbox à ses clients. À cette époque les Neufbox n’étaient pas équipées en GNU/Linux, le firmware était fermé et propriétaire. Mais un firmware fermé… ça s’ouvre. C’est bien ce qui est arrivé. Ce billet est assez technique, il dissèque la compromission du réseau d’un fournisseur d’accès Internet. Le détail du hack est ici relaté, vous comprendrez donc qu’il ne s’agit pas d’une fiction… c’est bien réel.

Analyse de la compromission de 300 000 Neufbox et du coeur de réseau d’un fournisseur d’accès par un gus dans son garage

Samir Bellabes, qui s’ennuyait en luttant contre ses insomnies, a eu la curiosité de commencer à causer avec sa Neufbox, fraîchement achetée quelque heures plus tôt… dramatiquement banal ? Attendez un peu, ce qui va suivre l’est un peu moins. La Neufbox se montre peu bavarde, mais animé par cette curiosité maladive qui anime tout hacker, Samir ne se décourage pas, il lui en faut bien plus. Sa méthode, simple et imparable, sniffer sur son réseau le trafic entre sa Neufbox et le Net et ainsi localiser le serveur depuis lequel elle se met à jour, récupérer ce firmware lors d’une mise à jour en dumpant les paquets. Appréciez la beauté du hack :

  • Samir scanne sa Neufbox : pas de résultat, pas grand chose à se mettre sous la dent hormis peut-être un port TCP 1287 à l’écoute à garder sous le coude :

[email protected]:~$ sudo nmap -sT  192.168.1.1 -p 1-65535
Starting Nmap 5.00 ( http://nmap.org ) at 2010-09-22 14:58 CEST
Interesting ports on 192.168.1.1:
Not shown: 65530 filtered ports
PORT     STATE  SERVICE
53/tcp   open   domain
80/tcp   open   http
1287/tcp open   unknown
1288/tcp open   unknown
8080/tcp closed http-proxy

[email protected]:~$ telnet 192.168.1.1 1287
Trying 192.168.1.1…
Connected to 192.168.1.1.
Escape character is ‘^]’
.Foxconn VoIP TRIO 3C, F01L010.00_LDCOM MAC: , VOIP FLG=1
Login:

  • Il éteint sa Neufbox et la raccorde en ethernet à sa machine sur laquelle il lance tcpdump ;
  • La Neufbox effectue une requête “ARP, Request who-has 10.0.0.1” vers sa machine, donc la neufbox recherche le serveur 10.0.0.1;
  • Bien entendu, sa machine ne peut répondre à cette requête ;
  • Samir débranche le RJ11 sur lequel le signal ADSL arrive dans la box,  configure sa machine pour prendre l’adresse 10.0.0.1 et rallume la neufbox ;
  • Bingo, sa machine répond cette fois ci à la requête ;
  • Cette requête servait pour la box à déterminer où se trouve Internet et où se trouve le réseau local … Samir vient de tromper la Neufbox … sans une seule ligne de code ;
  • Une série de requêtes UDP et TCP se sont alors lancées depuis la Neufbox (recherche des serveurs de VoIP par exemple);
  • Mais le plus intéressant : une connexion UDP vers un serveur d’adresse publique  80.118.192.97, et vers un port de destination identifié comme du TFTP ;
  • Sur sa machine, Samir monte donc un serveur TFTP en écoute en attribuant arbitrairement à l’interface en écoute cette adresse publique ;
  • Il rallume sa box, et alors que la Neufbox cherche le serveur public,  c’est sa machine qui répond, la Neufbox s’y connecte donc naturellement ;
  • La Neufbox demande à sa machine le fichier LatestVersion.general (listant les firmwares disponibles comme on le découvre plus tard);
  • Samir a donc maintenant assez d’informations pour aller chercher le vrai serveur public TFTP qui gère les mises à jour ;
  • Le firmware est capturé :

[email protected]:~/tmp$ tftp 80.118.192.97
tftp> get F01L010.00_LDCOM-V1.6.19_AV225165_V060419_00_full.tar
Received 1666745 bytes in 6.4 seconds
tftp> quit
[email protected]:~/tmp$ file *
F01L010.00_LDCOM-V1.6.19_AV225165_V060419_00_full.tar: data
LatestVersion.general:                                 ASCII text

  • Et là, c’est le drame, une petite recherche dans le firmware sur la chaine de caractères “password” lui renvoit ceci :

httpd_username1=tibma
httpd_password1=ambit
httpd_username2=root
httpd_password2=aEzebRAWiF

  • Ces login/pass sont fonctionnels sur l’interface web de la Neufbox. Mais surtout retournons voir le CLI sur le port TCP 1287 et son prompt login, et là encore pas de souci, le mot de passe root permet d’être root sur la Neufbox.
  • Immédiatement on trouve le nom du CLI : ISOS et sa doc http://89.96.243.158/download/USERGUIDE/985_a02-ra3_cli.pdf
  • Il y a 2 interfaces (WAN et LAN) et l’interface WAN possède un adresse IP de classe privée du sous-réseau 172.16.0.0/12. (disons 172.16.42.42) … Curieux.
  • C’est là que Samir se rend compte qu’il peut envoyer du trafic à l’adresse IP voisine (par exemple 172.16.42.43, c’est à dire à une possible autre Neufbox. Un seul moyen de vérifier, se logger et éteindre cette Neufbox. C’est fait, le modem voisin ne répond plus.

La Neufbox de Samir est rootée, ainsi que plus de 300 000 de ses petites sœures !

En même temps qu’il recherche un mécanisme pour exploiter à grande échelle ces informations, il continue ses recherches basées sur les informations du firmware : les noms des serveurs donnant des adresses IP qui donnent des plages de réseau : 212.94.162.0, tftp.neufbox.neuf.fr, dhcp.neufbox.neuf.fr, ..

Et ce n’est pas fini…

  • Il scanne la plage IP, extrait :

Host pradius-dsl-2.gaoland.net (212.94.162.16) is up (0.039s latency).
Host mrtg.gaoland.net (212.94.162.5) is up (0.030s latency).
Host dns1.gaoland.net (212.94.162.1) is up (0.025s latency).
Host pippin.gaoland.net (212.94.162.15) is up (0.039s latency).
Host babar.gaoland.net (212.94.162.67) is up (0.027s latency).

  • Sur ce dernier serveur, le navigateur demande une authentification pour un mécanisme de sauvegarde à des routeurs BB IP … BACKBONE pwn3d !

Samir vient de taper à la porte du backbone… tout juste là où les partisans de la DPI souhaiteraient placer leurs équipements ! Le tout est accessible depuis le Net…. magnifique non ?

  • Et là vous vous dites que c’est blindé, pas moyen de passer ? Voici ce que trouve Samir :  Apache/2.2.9 (Debian) PHP/5.2.6-1+lenny8 with Suhosin-Patch Server at babar.gaoland.net … Blindé en effet … enfin presque.
  • Dans la suite de la recherche, une autre plage intéressante est aussi apparue :

inetnum:        80.118.192.0 – 80.118.197.255
netname:        N9UF-INFRA
descr:
BIB backbone

Happy End

Samir est un hacker sympa, pas un terroriste, il avertit donc aussitôt Neuf qui corrige, il n’a pas exploité ses trouvailles, il ne les a pas revendues sur une board russe… un vrai coup de bol pour les 300 000 abonnés de Neuf qu’il avait à portée de shell. Cette histoire n’a jamais filtré, c’était il y a 5 ans, et la révéler aujourd’hui ne porte pas préjudice au fournisseur d’accès. Par contre elle soulève des question très lourdes.

Que faut il retenir de cette petite histoire ?

Il n’en a pas fallu plus pour compromettre l’infrastructure du réseau de Neuf : un ordinateur et un gus dans son garage.. sans aucune ligne de code et  toute l’infrastructure réseau d’un fournisseur d’accès est mise à nue. Cette même infrastructure au cœur de laquelle certains inconscients aimeraient placer des dispositifs d’écoute généralisée… à la portée de n’importe quel état, de n’importe quelle officine qui s’en donnerait les moyens… et d’un gus dans un garage !

Conclusion

La sécurité est un mécanisme global, qui fonctionne par des liens entres différents niveaux de couches et de services. Elle ne se résoud pas uniquement avec une boite gavée de GPU sur un lien réseau en terabit. Des entreprises voudraient utiliser les informations du réseau, vos informations, vos communications, afin de réaliser leur analyse et en déduire leur “légalité”. Il est clair que les solutions que la HADOPI a pour mission de labelliser seront des logiciels de lutte contre l’échange de fichiers. Ceci se fera au risque de compromettre la sécurité des utilisateurs et des entreprises. Là où on nous souffle le terme de  “logiciels de sécurisation” et où le mot d’ordre est un concept aussi fumeux que la protection des lignes ADSL pour éviter de se rendre coupable d’un délit de “négligence caractérisée“, il faut bien lire “surveillance généralisée”. Si le grand public a un besoin réel de sécurisation, de confiance dans le réseau et de protection, il ne faut pas non plus nous faire prendre des vessies pour des lanternes : le produit Qosmos/Vedicis n’est pas une solution de securisation, mais bien de surveillance.

S’il fallait trouver un moyen efficace d’offrir l’opportunité à des personnes mal intentionnées de mettre la main sur les données personnelles de millions de particuliers et d’entreprises, nous ne pourrions pas mieux nous y prendre qu’en plaçant des équipements de DPI en cœur de réseau…

Voulez vous vraiment vous rendre coupable d’une négligence caractérisée mettant en péril notre sécurité nationale Monsieur Guez ? Pensez vous que la défense de vos intérêts (et non ceux des artistes) en vaut les risques encourus ?

Être conscient des peurs sur la DPI est une chose, prendre conscience des risques en est une autre. Il est grand temps que nos responsables politiques sifflent la fin de la récréation. Si les libertés individuelles ont une fâcheuse tendance à devenir un produit d’exportation, il est impératif que ces dispositifs dangereux pour la sécurité de nos concitoyens le restent.

Ubuntu : configuration NVIDIA GT 220 aux petits oignons

Ubuntu est un OS que j’utilise très volontiers sur un mon desktop. Sa simplicité d’utilisation et d’installation en font un système que l’on peut recommander à n’importe quelle personne voulant s’adonner à la découverte de GNU/Linux. Cependant, il arrive, comme pour tout système d’exploitation, que certaines choses fonctionnent plus ou moins bien. J’ai expérimenté quelques petites galères ce soir, rien de bien grave, mais je me suis dit que faire un petit billet là dessus pourrait peut être aider quelques personnes qui se retrouveraient dans la même panade.

Ma carte graphique, une NVIDIA GT220, suite à je ne sais trop quelle manipulation stupide de ma part, ne voulait plus rien entendre, impossible d’avoir mon Compiz fonctionnel sur mes deux écrans. Après quelques désinstallations / réinstallations via les packages et quelques reconfigurations de Xorg, je me suis résigné à tout virer pour partir du binaire tout propriétaire et sale de NVIDIA. La manipulation n’est franchement pas complexe :

1° On commence par récupérer notre binaire ici (si votre architecture est en 32bits, prenez soin de ne pas télécharger celui ci mais celui qui correspond à votre architecture), il s’agit de la version 190.53 au moment où j’écris ces lignes. Une fois le pilot téléchargé, il va falloir le rendre exécutable. Pour ce faire, faites un clic droit sur le binaire, cliquez sur l’onglet permissions, et vers le bas de la fenêtre, à la ligne exécution, cochez “autoriser l’exécution du fichier comme un programme.”

2° On installe les kernel headers de notre noyau (installez les sources pour votre version de kernel en prenant soin de vérifier avec la commande uname, il est probable que nous n’ayons pas le même noyau) :

$ uname -a
Linux hysteria 2.6.32-24-server #43-Ubuntu SMP Thu Sep 16 16:05:42 UTC 2010 x86_64 GNU/Linux
$ sudo apt-get install linux-headers-2.6.32-24-server

3° On passe maintenant à l’installation du driver. On commence par fermer son X :

$ sudo /etc/init.d/gdm stop

Puis on lance l’installation :

$ cd Bureau
$ sudo ./NVIDIA-Linux-x86_64-190.53-pkg2.run

… laissez vous guider, tout devrait se passer en douceur. A l’issue de l’installation, redémarrez votre X :

$ sudo /etc/init.d/gdm start

Et vous voilà avec une build toute fraîche qui devrait vous permettre de profiter de l’accélération graphique de votre carte. Ici en mode multi screen :

La HADOPI va t-elle dédommager les FAI ?

tuyauEn dehors de SFR et ses DNS en carton (qui étaient encore en carafe aujourd’hui) qui assume promptement son zèle pour communiquer gratuitement l’identification des adresses IP de ses abonnées à la HADOPI, les autres fournisseurs d’accès n’ont toujours pas de réponse concernant le paiement des frais engagés dans l’identification des personnes qui n’ont pas compris que le P2P était la seule cible de la haute autorité. On ne s’étonnera d’ailleurs pas d’un passage en force comme pour le blocage des sites imposé par une autre “haute autorité administrative” (c’est très tendance en ce moment), l’ARJEL, qui a réussi à obtenir un blocage des sites “par tous les moyens possibles“, dans une décision de justice en référé.

Oui sauf que la HADOPI c’est aussi, et surtout, des utilisateurs de P2P qui migrent sur des solutions de téléchargement basées sur un modèle minitelien avec un serveur central (Megaupload) que tout le monde bourine allègrement. Le P2P est un modèle d’échange qui a pour vertu d’équilibrer la charge de trafic sur un réseau là où des sites de direct download comme Megaupload auront pour effet de saturer un lien de plusieurs terabits en sens unique (de Megaupload vers l’utilisateur). Tout ceci va également avoir un coût pour les fournisseurs d’accès qui, pour le coup, pourraient connaitre des congestions ou faire les gros yeux quand ils vont recevoir la douloureuse de trafic transatlantique (les serveurs de Megaupload sont principalement situés aux USA et aux Pay-Bas.

Il me semblerait en ce sens logique que les fournisseurs d’accès demandent un dédommagement à la HADOPI (ou aux sites de download) qui ne manquera surement pas de proposer à ces derniers de bloquer ces sites … allez on prend les paris ?

La bande passante qui n’était pas un réel problème jusque là risque bien de le devenir, encore une perversion de la HADOPI.

Recherche développeur Drupal pour remplacer André Santini à l’Assemblée Nationale

C’est dans l’air, André Santini, député maire d’Issy-les-Moulineaux, récemment élu président du conseil de surveillance de la Société du Grand Paris (SGP) dans des circonstances contestées, avait annoncé qu’il abandonnerait un de ses mandats. On se souvient que l’année dernière encore, son suppléant et porte parole de l’UMP, Frédéric Lefèbvre, avait fait son entrée dans l’hémicycle par jeux de chaises musicales. André Santini était alors secrétaire d’Etat à la Fonction publique.

Une rumeur assez insistante tendait à souffler qu’André Santini cèderait son siège de député des Haut de Seine à Jean Sarkozy. Patrick Devedjian interrogé par la presse sur l’éventuelle accès de Jean Sarkozy à l’Hémicycle a répondu : “Ce sont des supputations. Je ne peux pas vous répondre”. C’est en fait celui de conseiller régional qu’il abandonne, Jean Sarkozy devra donc attendre les prochaines législatives auxquelles André Santini a annoncé ne pas se représenter pour s’écharper avec Frédéric Lefèbvre. Après la grosse blague de l’EPAD, Jean Sarkozy n’en finit plus d’agiter le 92.

Le “Grand Paris” est un ambitieux projet avec lequel on nous pas mal rabattu les oreilles pendant la campagne des dernières régionales, aujourd’hui, le site mis en place en sous domaine de celui du ministère de la culture (Grand Paris / culture … vous voyez pas le rapport ? On s’en fout c’est pas la première foi que le Ministère de la Culture se voit confier des sujets qu’on ne lui demande pas de maitriser) fait triste mine. Déjà, ça commence par un bel avertissement quand on tente d’y accéder. Le site semble exactement du même acabit que France.Fr (jamais un gouvernement n’aura réussi à plomber l’image de marque de Drupal à ce point).

Le site web du Grand Paris, je ne vais pas perdre de temps à vous faire une nouvelle visite guidée mais en deux trois clics, vous devriez vous faire votre opinion.

Une négligence caractérisée de plus pour le Ministère de la Culture … bon on arrête ? Le gouvernement est-il prêt à reconsidérer son délit de négligence caractérisée ou il faut vraiment qu’on vous démontre qui est le plus négligent :

  • l’internaute qui se fait plomber son ordinateur par un trojan ?
  • ou l’Etat qui investi des millions d’euros dans des sites web qui risquent de finir en ftp de p0rn et warez ?

Tout ça pour vous dire que vu que Jean Sarkozy n’a toujours pas son DEUG de droit, je propose qu’un développeur Drupal (BTS, 3 mois d’expérience appréciés) brigue le poste de député des Hauts de Seine, il sera bien plus utile à la Nation que Jean Sarkozy.

Updated : je ne perdrai pas mon temps à commenter le screenshot suivant mais vous vous doutez de tout le bien que j’en pense… Le site a certainement subit un Cross Site Scripting, la doc de Drupal est pourtant limpide à ce sujet.

Wawa-Mania est bien une organisation structurée de cyber délinquants

***NOTE : AVANT DE LIRE CE BILLETMERCI DE LIRE CELUI-CI ***

Soutenir Wawa-Mania c’est soutenir un échange bien commercial et non le partage !

Avertissement : Ce qui suit est une enquête menée en une nuit par fo0 et moi même. Ce billet est motivé par notre volonté de vous ouvrir les yeux sur une organisation qui vous manipule en jouant sur de nombreux tableaux. Nous allons ici vous démontrer que Wawa-Mania, ce n’est pas que Zac. Chaque lien posté ici est une source d’information ahurissante et nous espérons qu’après avoir lu ce billet, vous ferez particulièrement attention à ne pas vous engager dans cette organisation, ni à la soutenir.

Nous ne tolérons pas que Wawa-Mania soit érigé en symbole du partage de la culture après tout ce que nous avons trouvé

Je vous parlais il y a quelques heures à peine de Wawa-Mania et je vous faisais part de mes soupçons sur l’éthique de Zac et sa fine équipe. Nous avons maintenant un paquet d’éléments qui nous font penser que nous sommes bien face à une organisation de cyber délinquants. Vous allez voir, il y a de quoi faire, tout ce petit monde a laissé un paquet de traces sur le Net. On y apprendra en vrac que des administrateurs de Wawa-Mania livrent la guerre à d’autres boards à coup de DDoS, defacing, vol de bases de données, vol de codes AlloPass, trojaning, on nous renseigne sur les finances de l’organisation,  sur les stratégies que l’organisation compte mener … tout y passe !

Nous avons acquis la conviction que Wawa-Mania discrédite aussi bien la scène warez que les opposants au projet de loi liberticide qu’est HADOPI. Ne vous laissez donc plus manipuler, partez de cette base, enquêtez vous mêmes, faites vous votre propre opinion, dans la plus grande tradition de la culture hacker.

Il apparait à 90% sûr que plusieurs personnes se sont enrichies et manipulent les autres

ATTENTION : Notre enquête ne vise en AUCUN CAS A DECREDIBILISER LA LIGUE ODEBI, en revanche, ceci devrait la mettre en garde sur qui elle soutient. D’après les informations que nous avons pu  collecter, nous émettons une extrême prudence, nous ne parlerons donc, à propos de la ligue ODEBI, que de l’un de ses acteurs, A.B, collègue de Zac. Visiblement un acteur très informé et très bavard. Nous soupçonnons A.B de ne pas avoir tout raconté à la Ligue Odebi, ce qui expliquerait son soutien aveugle à cette organisation bien huilée, en clair A.B aurait manipulé la ligue Odebi. Au centre de cette organisation des boards de warez (très nombreux), et une association : l’ATILD.

Au coeur de nos investigations on retrouve systématiquement A.B alias Nawak, proche de Zac, membre très actif de la Ligue Odebi, et gérant de la société qui emploie Zac.

Autant vous le dire tout de suite, nous sommes tombés là dessus en une seule nuit, vous vous doutez bien que les autorités qui instruisent l’affaire doivent en avoir par gigaoctets !

Les petits dessous de Wawa-Mania

1° – Wawa-Mania en chiffres :

Pas compliqué d’y accéder, le forum est un fluxBB, un petit tour ici : http://forum.wawa-mania.ws/onlinestats.php

Et on découvre pas moins de 867 148 membres  et plus de 3 millions de posts  !

On apprend plus tard sur pastebin que ça représente 3 millions de pages vues par jour

Si 2% de ces personnes cliquent sur une pub (sans parler des pubs qui rémunèrent à l’affichage), ça nous fait quand même 60 000 clics par jour, ce qui nous donne à 5 ct le clic, la somme de 3000 euros par jour

Ce graphe est aussi très parlant, vous le trouverez ici :

2° – Un réseau très structuré

Un autre scoop, Wawa Mania, ce n’est pas un seul site actuellement fermé, mais des dizaines de boards, d’espaces de stream privatifs … c’est juste énorme ! En voici quelques uns :

  • http://www.wawa-coffee.net/ —> http://pastebin.com/wEqdQR8p
  • http://streamguims.com/
  • http://onedayonelink.com
  • http://www.lebardeswareziens.org
  • ..

… on retrouve souvent les mêmes personnes comme :

  • Adaur (que vous trouverez ici ouvertement avec son hébergeur causer warez, visiblement tout à fait complice et qui rassure même Adaur en lui disant qu’il a déjà reçu des demandes de retrait de contenu mais que comme le fichier n’est pas physiquement sur le serveur, on ne peut mener d’action),
  • Mesko
  • AcidTouch

3° – A.B est bien un organisateur et un meneur d’hommes

A.B n’est pas que président de l’ATILD, dirigeant d’ODEBI, gérant de la société qui embauche Zac, pote de Mesko sur lequel nous allons revenir, c’est aussi un véritable manager et un habile manipulateur comme en atteste ce mail qu’en super warezien, on colle évidemment sur pastebin (cliquez pour zoomer) :

Attention, on arrive maintenant dans le rock’nroll. Je vous invite à TOUT lire, les manipulations de la presse, les collaborations entre boards, les appels aux dons alors que les sommes collectées sont probablement quelque part à l’étranger …

… il y en a des pages entières et A.B sollicite les wareziens en leur demandant de contribuer financièrement ce qui est hallucinant quand on jette un oeil là dessus

Puis dans la manipulation médiatique on a du lourd, le NouvelObs et France2 seraient demandeurs de spectacle, “c’est donnant/donnant” explique A.B.

4° – Le staff de Wawa-Mania

Croyez le ou pas … mais tout est en ligne, sur PasteBin,

Voici toute l’équipe :

Les Administrateurs : JadJoud ,Kaejan, MelJer, macky410
Administrateur Graphique: rom’
Modératrice Graphique: Marinou7
Les modérateurs Généraux: antho , legend killer, shinozuke
Les modérateurs Spécialisés:

  • xxxxxxxxxx ===> Musique
  • TheLuneaire===> Films
  • kosukeatami7===> Gamez
  • shadows.shogun====> Informatique
  • alcazard====> Majeur XXX

Les Graphistes: Angedughetto, ashexen, BYSnake, Dio-fr, Gordonne94, Helhunter, Rikey, roro82, Sn!PeR, zlatkobsd


5° – Les talents cachés du staff de Wawa-Mania

Vous vous doutez bien que dans la “scène”, les warl0rdz se livrent une guerre sans merci, à coup de Ddos et de defacing, là encore on en parle ouvertement, on logue, et on fait indexer tout ça par Google, c’est une tradition semble t-il dans ce petit groupe :

Puis rapidement, on tombe dans plus fun que le warez, encore sur pastebin, on confesse volontiers qu’on utilise des botnets et des trojans pour se débarrasser de la “concurrence” et là on est plus du tout dans le petit partage de fichiers entre amis:

6° – Wawa-Mania et le fric (encore et toujours)

Un membre de la ligue Odébi nous apprend dans cette très intéressante page que Zac a gagné 1000 euros par mois pendant 3 ans … soit 36 000 euros (et ce n’est que ce que A.B avoue à des personnes auxquelles il sollicite des dons)… un vrai mécène quoi. Mais le plus fun c’est qu’il a surement organisé son insolvabilité, son pognon est à l’étranger et la même personne nous apprend qu’il paye son avocat (un ténor du barreau comme décrit dans le reportage de France 2) avec ses petites économie… pauvre Zac !

 

21:14 < w-irc936> D'ou provient l'argent que zac utilise pour payer son avocat? Touche toujours de l'argent des pubs sur wawa?
21:14 <@aurelienboch> zac utilise de l'argent qu'il avait mis de coté
21:15 <@aurelienboch> il n'est plus le webmaster de wawa

21:15 < bot76> Mais le forum vivra-t-il encore après ce procès ?
21:15 <@aurelienboch> oui
21:15 < Benj973> Qui s'occupe de Wawa ?
21:15 <@aurelienboch> quoiqu'il arrive wawamania restera en ligne21:52 < MaGiiC> question peut etre inutile, mais que fais zac actuellement? que fait t'il au lieu de rester sur le chan ?
21:52 <@aurelienboch> zac est occupé par ses affaires perso, il essaye de passer du temps avec ses proches
21:52 <@aurelienboch> car il ne le pourra plus s'il va en prison

Contrairement à ce que des personnes de la Ligue Odebi soutenaient dans les commentaires de ce billet, Zac n’est visiblement pas à plaindre. La ligue a peut-être tout simplement été bernée.

 

21:30 < SheitaN> Ouais enfin quand même, WM c'est pas une petite board, dites pas le contraire, il doit pas se faire que 200e/mois hein.
21:30 < AcidTouch> +1
21:30 <@aurelienboch> pendant une période il a gagné un peu plus de 1000 euros par mois, ça a duré trois ans
21:32 <@aurelienboch> zac est inquiet, il me confiait hier qu'il se couchait tous les soirs avec la sensation qu'il serait en prison le lendemain
21:32 <@aurelienboch> mais le buzz créé par l'Atild lui donne confaince
21:33 <@aurelienboch> et aussi voir que les dons montent vite
21:33 <@aurelienboch> pour l'autre question
21:33 <@aurelienboch> zac n'a pas les sous

7°- Les régies publicitaires de Wawa-Mania

Je les ai tout simplement trouvé en regardant le source des pages HTML, en voici 3, il y en a surement d’autres :
  • Une en Israel :
http://xtendmedia.com/
Registrant:
Personal
26 Hamitpe Apartment 20
Shoham,  POB 2657
Israel
Administrative Contact:
DRUKER, OFER  [email protected]
Personal
26 Hamitpe Apartment 20
Shoham,  POB 2657
Israel
+1.00972545642113
  • Une aux USA
z5x.net
Registrant:
Domains by Proxy, Inc.
DomainsByProxy.com
15111 N. Hayden Rd., Ste 160, PMB 353
Scottsdale, Arizona 85260
United States
  • Et encore aux USA
http://www.zedo.com/
Registrant:
roy de souza
roy de souza
215 2nd street 3rd floor
san francisco, ca 94105
US
Phone: +1.8474911104
8° Le pack presss
Voici un petit zip avec les PDF des discussions que nous avons trouvé (il y a de fortes chances que très vite elles disparaissent du net vu qu’elles proviennent d’un serveur web hébergé chez un particulier (coucou freebox).
9°- conclusion :

Cette enquête, réalisée à l’aide d’un simple navigateur, vous démontre comment des personnes peuvent vous manipuler et vous exploiter sur le Net en se faisant passer pour des défenseurs de vos libertés, alors qu’elles ne défendent en fait que leur porte-feuille. Les faits relatés ici devraient vous permettre de porter un regard avisé sur l’affaire Wawa-Mania et de ce qu’on a tenté de vous faire gober.
Ce billet est “sponsorisé” par
Google Cache, Pastebin, the irc network et les cafés grand mère
Bluetouff & fo0

FAIL : Numericable et l’activation de votre routeur

miserycable et la secuCa faisait longtemps que je ne vous avais pas causé de Numericable, normal, j’avais résilié mon abonnement avec pertes et fracas après 4 visites de techniciens plusieurs douzaines d’appels à la Hotline … pour un problème qui affectait tout mon quartier. J’avais avantageusement opté pour une connexion de secours Nerim à la place de Numericable dont le conseiller commercial m’avait entre autres âneries, assuré que je bénéficierai d’une ip fixe (ce qui était un splendide mensonge, Numericable ne proposant pas d’IP fixe, du moins ne le proposait pas à l’époque, mais j’ai eu vent d’une offre pro sur laquelle il faut que je me penche, cependant l’offre « pro », après ce que je viens de voir …). A noter aussi que si vous avez un problème d’ordre technique, les « techniciens » qui vous visitent sont des sous-traitants qui n’ont aucun pouvoir pour remonter des problèmes sérieux (c’est à dire d’autres problèmes qu’une prise à votre domicile qui partirait en sucette ou un splitter fumé). Si vous avez un soucis, sorti de votre appartement,compétents ou pas … il ne peuvent pas faire grand chose et c’est là que les véritables ennuis commencent avec Numericable.
Bref je vous passe les détails sur les compétences du support de Numericable ou de sa pseudo communauté.
Ayant récemment aménagé dans une zone où ma ligne téléphonique est merdique, je me suis résigné à me réabonner chez Numericable. Voici un bref retour :
Commençons par le(s) point(s) positif(s) :
  • le débit est pas dégueux.

Voyons maintenant en quoi Numericable est toujours un FAI fidèle à sa réputation :
  • Niveau matos : Ne vous attendez pas à recevoir un modem routeur de qualité, le Netgear de la photo n’est pas contractuel, vous recevrez donc une belle bouze chinoise, cout de revient entre 7 et 12 euros, tout en plastique, l’antenne wifi est ridicule, non détachable et il n’implémente évidemment pas le N.
  • Le plus scandaleux : wifi activé par défaut en WEP !! Avec le délit de négligence caractérisée d’HADOPI qui pend au nez des abonnés, fournir un matériel qui propose un chiffrement cassable en quelques minutes activé par défaut est inacceptable. Si vous ne comprenez rien au wifi et que vous n’avez pas touché aux réglage de votre routeur, si HADOPI vous coupe votre connexion, un bon conseil, retournez vous contre Numericable, il est évident que cet opérateur fait bien peu de cas de la sécurité de votre connexion et ne vous fournit d’ailleurs même pas d’information claire à ce sujet.
  • Le plus malhonnête : Numericable, comme d’autres FAI, vous propose un « pack sécurité » à 5 euros par mois … autant vous le dire tout de suite, avec le wifi activé par défaut en wep, le pack sécurité à 5 euros par mois qui vous promet la sécurité absolue est une arnaque sans nom : il faudra à un petit malin 3 minutes pour casser la clef wep de votre réseau, et 30 secondes pour récupérer vos passords à coup de DSNIFF ou de Wireshark.
  • Et maintenant le plus risible : dans le fascicule que vous recevez, avec votre modem, on vous dit d’aller activer votre routeur, vu que ma connexion fonctionnait, j’ai de suite compris que celà ne servait à rien, mais j’ai tout de même tenté la procédure, comme ça juste pour rire … et je ne le regrette pas : non seulement ça plante, mais surtout, le serveur étant en mode débug, on une sortie super bavarde.
Bravo les gars !

Ministère de la Culture : des p’tits trous, des p’tits trous toujours des p’tits trous

J’attends toujours avec une grande impatience les décrets d’application d’HADOPI. Celui que j’attends le plus, c’est évidemment celui qui désignera le délit de négligence caractérisée, cette hérésie que j’ai tenté de vous expliquer modestement dans ce petit livre blanc sur la sécurisation des connexions wifi.

Le Ministère de la Culture, qui est à l’origine de ce fantasme qui voudrait que Madame Michu devienne admin système, est comme tout le monde le sait, irréprochable … la négligence caractérisée, c’est pas leur truc … leur truc à eux c’est plutôt ça :

… et ça

Bluetouff.com déménage

Allez hop, bye bye la France, bluetouff.com déménage vers des cieux plus cléments, quelques part dans le grand nord, loin de la LCEN et d’HADOPI… et ce n’est pas tout, vous en saurez plus un peu plus tard. Des perturbations pour accéder à ce blog sont à prévoir toute la journée.

Et paff la carte mère

failJe sais pas vous, mais moi, tous les ans, j’ai ma période, je dois être chargé d’ions négatifs ou je ne sais pas trop quoi … Je ne peux pas toucher une interrupteur sans exploser des ampoules, faire disjoncter toute l’installation électrique … et cette période c’était cette semaine et comme d’habitude, j’ai laissé quelques cadavres derrière moi.

Vous allez rigoler, le bilan de cette année est assez impressionnant :

  • un fusible
  • 3 ampoules
  • un boîtier disque dur externe 2,5 (l’usb à dégusté mais le disque lui même n’a rien)
  • une carte wifi PCI (une bonne Netgear avec chip atheros, c’est sûrement elle que je vais le plus regretter)
  • une carte mère

Pourquoi est-ce que je vous parle de ça moi ? Ah oui la “carte mère”, on va plutôt le qualifier de bout de silicium soudé dans le boitier par les inéfable ingénieurs et ergonomes de Packard Bell (ben oui déolé c’est du matériel cheap pas geek du tout je sais et je ne referai pas deux fois la même erreur). Bilan je suis bon pour un lifting complet : boitier + carte mère + CPU (j’aimais beaucoup mon Q6600) + RAM. Javais déjà changé l’alimentation de ce boitier, pour coller une 1000w en raison d’un grand nombre de périphériques. Le propos de ce billet est de vous demander conseil sur un bon boitier, très aisémment démontable, dans lequel je peux coller beaucoup de stockage (3/4 hd), je me fiche totalement du look, je souhaite juste un truc pratique avec de la place et le plus silencieux possible. Si vous avez des idées n’hésitez pas, je suis complètement largué sur les matériels desktop d’aujourd’hui.