Taxe Google : comme prévu … on passe pour des cons dans le monde entier

La déclaration de Nicolas Sarkozy s’appuyant sur l’expertise reconnue des membres de la mission Zelnik suscite l’hilarité du monde entier… c’est cet organe de dangeureux gauchistes bien connu, le Figaro, qui en met une première couche en relevant ce qui se dit dans la presse étrangère.

Si vous avez raté un épisode, sachez que la France c’est quand même le pays des créateurs de possible … et ouai, chez nous tout est possible… je suis même surpris que le député Myard n’ai pas proposé de nationaliser Google pour tout vous dire …

Entre deux éructations sur le filtrage des contenus qu’il exige malgré les mises en garde du Conseil des Sages ou sur la carte musique jeune qui va servir a renflouer les caisses pourtant bien pleines d’une pseudo société d’auteurs (je dis pseudo et je serai prêt à retirer ce mot le jour où la SACEM publiera des barèmes de répartition clairs et ses chiffres de manière transparente), notre Président en a lâché une du même calibre que celle d’un Frédéric Lefèbvre : taxer les revenus publicitaires des moteurs de recherche et des “gros sites”.

C’est quoi un gros site ? Le mien pèse 130 mégas tout mouillés, dump sql compris … je peux compter sur une exonération ? … et si je décide de donner tous mes revenus publicitaires (énormes!) à mes copains gus de garage … j’ai le droit ?

Plus sérieusement .. comme prévu … on passe pour des ânes, et encore une fois on ne l’a pas volé ! Voilà ce qui arrive quand on confie un boulot technique à des e-gnares :

… j’en passe et des meilleures, j’attends avec impatience la réaction de la presse chinoise sur le filtrage. En tout cas cette taxe Google, même les chinois ne l’ont pas fait !

11 réponses sur “Taxe Google : comme prévu … on passe pour des cons dans le monde entier”

  1. Moi j'ai une meilleure idée.
    Ce qu'il faut faire en France, c'est taxer la connerie.
    Vu la presse étrangère, sur le sujets nous sommes des grands spécialistes.

  2. « Absurde », «complètement aveugle à l'essence même d'Internet, où une compagnie peut avoir son siège aux Etats-Unis, son administration en Irlande et ses serveurs partout dans le monde

  3. Sur google tapez "Normandy Liberty Bell Nouvelle Orléans" et allez lire ce que disent, France-Amérique, Ouest France, Normandie Mémoire, Le Conseil Régional de Basse-Normandie… à ce propos. Moi je suis le coauteur de cette oeuvre dont une ébauche a été réalisée en 2004 ce qui répute l'oeuvre créée (art L111-2 CPI) sauf qu'elle a été contrefaite dans mon dos puis exportée (donc en contrebande) aux USA, sans oublier qu'une ébauche appartient aux coauteurs (qui n'ont rien touché sur le plan du fric) d'où vol, la totale quoi mais pourquoi se gêner…

    Et là la France (vu l'intervention du consul de France), mais aussi la Région Basse-Normandie avec le soutien des associations Normandie Mémoire et "The French will Never Forget" (voir son site avec l'avocat Olivier BRANE celui qui a repris le cabinet SARKOZY à Paris et s'était pris un colis piégé en décembre 2007) offre à pas cher cette soit-disant "Normandy Liberty Bell" aux américains pour les remercier de s'être faits trouer la paillasse pour aider les français à libérer leur pays.

    Mais bon offrir une contrefaçon volée et exportée en contrebande, The American will never forget that ! Faites passer le message, merci.

    Charles H Valot
    (NB l'autre coauteur étant décédé c'est l'Administration des Domaines qui le représente, décision du 9 novembre 2009 du TGI de Cherbourg)

    1. Par contre à la phrase d’après, c’est le drame :
      “France’s recorded-music industry has been particularly hard hit by illegal downloading.”
      Comme le dit le député Jean-Pierre Brard : “Depuis 15 jours il y a du vent. Depuis 15 jours, l’épidémie de grippe progresse. Donc le vent est responsable de l’épidémie de grippe”.

Répondre à Cathie Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.