Auteur : bluetouff

Deux ans plus tard…

Après deux années de désertion, deux déménagements, un retour à l’ADSL après deux ans de fibre, un bout de plastique qui en gros me définit “officiellement” comme un journaliste, un nouveau procès à mon encontre, cette fois ci pour full disclosure… et que je vous raconterai, juste histoire de me payer ouvertement la tête du

Je suis content de mon FAI… si, si, je vous assure

Je crois que ce ne m’était pas arrivé depuis l’époque où j’avais une connexion DSL chez Nerim. Je suis content de mon FAI, Alsatis. Oui c’est dingue… oui c’est un billet où pour une fois je ne tape sur personne, mais quand un service fonctionne bien c’est aussi important de le souligner, d’autant que les

Paranormal connectivity

Voilà, ça y est, je suis enfin rentré dans les intertubes du futur, je dispose d’une connexion FTTH, d’un upload qui me permet enfin d’envisager de travailler confortablement, d’un download qui me permet de regarder 4 flux simultanés de p0rn en HD et de coucher ma GeForce 210 (on ne se moque pas je voulais

Oups ce banc public n’était pas public

J’ai lu avec attention l’article de Maître Emmanuel Daoud tentant de comparer l’acte qui m’a valu condamnation avec des exemples de “la vie réelle”. Evidemment ce genre de comparaisons est forcément bancales d’un point de vue technique, même si elles tiennent parfaitement la route d’un point de vue juridique. Mais à force d’évacuer toute considération technique,

Ça devient fatigant…

Oui, ça devient fatigant d’avoir à ré-expliquer 50 fois les mêmes choses… Non, les documents de l’ANSES n’étaient pas confidentiels .. ceci est consigné dans les PV, l’ANSES n’était même pas partie civile en première instance ! Ces documents n’avaient rien de confidentiels. L’ANSES a bien cru à un piratage, mais après vérification, elle a parfaitement

La différence entre un #VPN et Garcimore

Suite à ma récente condamnation par la Cour d’Appel de Paris (appel formé par le parquet suite à ma relaxe en première instance), pas mal d’articles circulent sur Internet et je vois revenir des éléments techniques parfois mal interprétés (et souvent proches du raisonnement de la cour d’appel). En plus du classique débat sur l’authentification

Du délit de maintien dans un espace public

Je commence à me faire à ma vie toute neuve de cybercriminel. Il faut bien comprendre que tout ça est arrivé très vite 😉 Je voulais simplement aujourd’hui faire la lumière sur les détails techniques qui ont conduit la cour d’appel à me condamner sur la notion de maintient dans un STAD. Le répertoire de

Cher contribuable, je te demande pardon

Cher contribuable, je te demande pardon. Je te demande pardon car je me rends aujourd’hui compte que je suis peut-être l’auteur de la recherche Google qui t’aura coûté le plus cher. Nouvel épisode aujourd’hui de ma pseudo affaire qui m’opposait tout récemment en appel (un appel du Parquet, le plaignant initial n’étant pas partie civile)

CyberCrime@Octopus (DG1/3021)

La lutte contre la cybercriminalité ne se met pas en place qu’au niveau national avec les différents outils que nous connaissons aujourd’hui ou avec la Loi sur la Programmation Militaire (relative à la cyberdéfense et à la “prévention” des risques). Au niveau européen, ça bouge également. Nous connaissions déjà INDECT visant à mettre en place

Interceptions légales, technologies duales et commerce d’armes électroniques entre amis

Un échange sur Twitter avec Nicolas Caproni ce jour me pousse à écrire ce petit billet. Dans un Tweet un peu moqueur, Nicolas, que je lis par ailleurs, me reprochait, en dehors de ne pas parler “des vraies inquiétudes des français” (désolé Nicolas mais je ne me présente pas aux prochaines municipales), une forme d’angélisme