A quoi sert Nathalie Kosciusko-Morizet ?

C’est avec une certaine amertume que j’écris ce billet. Quand Nathalie Kosciusko-Morizet a été nommée à la place de Besson au secrétariat d’État à l’Économie Numérique il y aura de ça un an le 15 janvier prochain, je dois vous avouer que j’attendais beaucoup d’elle, j’ai même accueilli avec bienveillance sa nomination, sachant la personne intelligente et à peu prêt compétente sur le sujet … manque de bol, ce n’est pas le courage politique qui l’étouffe, dressons un bilan de son année sur les 3 dossiers les plus chauds du Net avec du numérique et de l’économie dedans…. vous allez voir, c’est pas spécialement glorieux.

Déploiement de la fibre optique

La fibre optique est le grand chantier des des 5 prochaines années claironne t-on depuis 2005, le plan Numérique 2012 nous en a mis plein les mirettes en annonçant un nombre d’abonnés au très haut débit de plusieurs millions en 2010. Voici le vrai bilan :

  • Orange a stoppé ses déploiements depuis plus d’un an et refuse de poser du multifibre dans les immeubles (l’opérateur préfère poser une seule fibre qu’il louera aux autres opérateurs recréant ainsi son monopole sur les non dégroupés ADSL). L’ARCEP a beau taper du poing sur la table, Orange ne veut rien entendre et souhaite ne rien faire tant que le législateur ne se sera pas prononcé sur la question (et vu le calendrier parlementaire c’est pas avant 2011).
  • Actuellement la France est le 12e pays européen en nombre d’abonnés très haut débit, loin derrière des pays comme la Lettonie et même l’Italie…. une honte, un tiers monde numérique.

Nathalie Kosciusko-Morizet n’est jamais intervenue sur cette question alors que le très haut débit est un enjeu majeur pour les professionnels comme pour les particuliers, un nouveau pan de l’économie numérique qui promet de nombreuses applications, de nombreux services d’une nouvelle génération.

HADOPI / HADOPI 2

Le dossier sur lequel tout le monde attendait NKM, c’était HADOPI. En dehors d’une déclaration où elle avoue savoir contourner les mesures que la Haute Autorité va mettre en place et avoir déclarer se positionner dans “l’après HADOPI”, NKM ne s’est jamais exprimée sur ce dossier, il s’agit d’un ordre de la présidence. NKM s’est donc docilement exécutée, pas une bribe de réflexion de sa part sur le sujet… consternant. HADOPI, nous le voyons encore aujourd’hui avec les vœux de Nicolas Sarkozy où le Président appelle au filtrage du Net ou à la taxation des revenus publicitaires des acteurs du Net. Pas un mot, pas une préconisation, rien … le H de Hawai. Et pour cause, ce dossier a été confié au ministère de la Culture (et oui c’est très logique, Nicolas Sarkozy appelle toujours le  Macdonald du coin quand il veut commander des sushis) alors qu’il menace directement l’économie numérique dans son intégralité. La consigne de Nicolas Sarkozy à NKM sur le dossier HADOPI est claire comme de l’eau de roche et peut se résumer à ça : “si tu l’ouvres tu gicles”.

LOPPSI et Filtrage du Net

Après HADOPI et l’ARJEL, LOPPSI sera le prétexte à rendre le filtrage des contenus et des sites web obligatoire avec toutes les conséquences que celà peut avoir d’un point de vu dommages collatéraux (on sait que le filtrage BGP a tendance à faire un peu trop de zèle et à filtrer des sites parfaitement légaux sous prétexte qu’ils sont hébergés sur le même serveur que l’un des sites que l’on souhaite filtrer). Là encore, sur le filtrage, pas une seule étude d’impact n’a été demandée et NKM ne s’est jamais exprimée, elle n’a jamais donné son avis, n’a même surement jamais cherché à freiner les délires de ses petits camarades … NKM est bien dans le secret des dieux, elle sait que tout ceci n’est pas du tout destiné à faire la chasse aux pédophiles… ça n’a pas l’air de la perturber plus que ça.

Mais que fait exactement NKM ?

  • NKM Tweete et superpoke ses friends Facebook,
  • NKM se balade à San Francisco,
  • NKM nous bassine avec son serious gaming dont tout le monde se cogne.

Le secrétariat d’État de NKM ressemble à s’y méprendre à un emploi fictif. Si NKM a été placée ici pour faire la potiche, la moindre des délicatesses pour le contribuable serait qu’elle donne sa démission.

11 réponses sur “A quoi sert Nathalie Kosciusko-Morizet ?”

  1. Je suis pas franchement d'accord sur le développement du THD. Autant sur Hadopi on peut attaquer son bilan (encore que, comme ça a été dit, si votre supérieur au taf vous dit de la fermet ou il vous vire, ben je sais pas vous, mais moi j'essaie de garder mon taf), autant elle a réussi à décrocher une partie de la cagnotte du grand emprunt pour financer le THD. Et avec la concurrence de tous les autres ministères, c'était loin d'être gagné.

    Vous abordez ici deux sujets où comme vous les dites si bien, elle avait les pieds et poings liés. Sarkozy est condamnable, pas nkm là dessus.

    1. 22 juillet 2012
      le fonds prévu n’a jamais été abondé et le THD n’est toujours pas déployé
      Des questions et/ou commentaires supplémentaires dans l’assistance ?

      c’est bien ce qui me semblait. Merci.

  2. un avis intéressant, et plutôt bien exprimé. C'est vrai que le grand écart de NKM commence à lasser, ses silences sur l'identité nationale, sur les folies en cours à l'UMP (dont elle est vice-prez ou secrétaire je sais plus), les nanars du gouvernement, etc, ça fait petit à petit tâche.
    J'ai de l'estime pour la dame, mais ça fond. Un peu comme la banquise, quoi;-)

  3. Il est évident qu'avec Benoit Apparu (qui n'avait alors aucun porte-feuille mais qui s'était fait remarqué en demandant une baisse des salaires des députés) ils ont fait un beau voyage pour visiter les locaux des grands du social (google, facebook,…). Il est pratique de donner un porte-feuille aux futurs remplaçant des croulants en place, histoire de s'assurer de leur fidélité.

  4. Là je suis désolé je ne peux pas vous laisser dire ça, si vous êtes couard au point de vous la fermer en permanence, ça vous concerne… et du coup ça m'étonne pas de retrouver la France dans cet Etat avec ce retour des chemises brunes. Mais qu'une personne qui accède à un des plus hauts postes de l'Etat et qui sert ses intérêts au lieu de servir la République .. perso je lui dit DEHORS !

  5. Bonjour

    Je suis un peu partisan puisque je suis amené à travailler pas mal avec le secrétariat d'état. Je vous trouve franchement bien sévère. Vous reprochez à NKM la politique du reste du gouvernement. Je partage votre sévérité sur certains points, mais elle n'y peut pas grand chose.

    On pourrait aussi regarder comment elle a réussi, avec un poste sans mission ni moyen, à faire bouger les lignes, à mettre un esprit modernisé, à attirer des ressources nouvelles pour le secteur numérique (notamment Grand emprunt, mais aussi appels d'offres dédiés dans le plan de relance), à mettre sur agenda des questions importantes (données publiques, mémoire des réseaux, netneutralité)…

  6. Bonjour,
    Je suis bien conscient de la dureté de mes propos, je n'en tire aucune gloriole, surtout que j'ai été l'un des premiers à la défendre contre ses détracteurs quand elle est arrivée en poste. Mais dans mon esprit, quand on occupe ce poste, on ne peut pas se permettre de faire l'impasse sur les 3 (4 si on ajoute le RGI) les plus importants et afférant directement à sa fonction.
    En ce qui me concerne, si on me propose un poste pour lequel on me demande de la boucler sur les thèmes capitaux, je le refuse.
    Maintenant, concernant le grand emprunt, 4,5 milliards c'est super … il en faudrait 100 pour financer un réseau fibré en France (les opérateurs ne financeront pas la fibre interurbaine ou les zones peu denses).
    L'appel à projet web2/ serious gaming, c'est bien joli, mais si on a pas les tuyaux ce sera du pognon jeté par les fenêtres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.