#Statelogs Wikileaks : il y aura un avant et un après Wikileaks

On peut parler d’un véritable séisme international, le nombre de ces documents, les faits qu’ils relatent, les personnes qu’ils impliquent, auront des répercussions commerciales, politiques et diplomatiques dans de nombreux États. Les statelogs, révèlent par exemple que l’Europe est devenue un interlocuteur mineur pour les USA qui privilégieraient les échanges avec la Chine. Le Monde affirme par exemple que Wikileaks a bien déclenché une “tempête dans les capitales mondiales“, le site canadien LCN évoque les propose de Robert Gibbs, le porte-parole de Barack Obama, pour qui Wikileaks ferait du “tort à la cause des droits de l’homme ». Slate de son côté revient sur les informations diffusée par Der Spiegel sur la France où l’on apprend entre autres que pour les USA, Nicolas Sarkozy serait un “roi nu ».

Les députés européens avaient déjà posé leurs premières questions dés le mois de septembre dernier, ainsi, Marietje Schaake (ALDE) avait lancé une première salve de questions. Dans ses questions, la député demande dans un premier temps des détails sur les contacts entre les USA et l’Europe concernant le mandat d’arrêt lancé à l’encontre Julian Assange, puis elle s’interroge ensuite sur les éventuelles mesures que pourrait prendre l’Union Européenne contre Wikileaks. La député s’inquiète ensuite ouvertement d’éventuelles mesures de filtrage qui pourraient intervenir et s’inquiète sur le sort que l’UE pourrait faire à la liberté d’expression et demande si la Commission reconnait qu’Internet a un impact significatif sur la Démocratie en général, les droits de l’homme et les libertés fondamentales. Viviane Reding avait récemment répondu au nom de la Commission à ces questions ici.

Il y aura donc bien un avant et un après Wikileaks, encore une fois, peu importe le contenu des documents publiés. Les politiques déjà frileux sur les questions relatives à Internet, se retrouvent au pied du mur, il va maintenant falloir être attentif aux mesures qu’ils pourraient prendre. On se souvient par exemple du projet de l’administration américaine visant à donner au président le pouvoir de “couper Internet”.

Wikileaks a ouvert sa page Cablegate.

7 réponses sur “#Statelogs Wikileaks : il y aura un avant et un après Wikileaks”

    1. Acta ? c’est de la pisse d’âne, là ce qu’on risque c’est un shitstorm politique autour d’Internet. Notre chance à nous c’est qu’on est européens 😉

  1. “Robert Gibbs, le porte-pariole de Barack Obama, pour qui Wikileaks ferait du « tort à la cause des droits de l’homme« “… c’est sûr que voir que les USA préfèrent discuter avec la Chine n’est pas un bon signe signe pour la démocratie.

    Il serait d’ailleurs intéressant de creuser et voir s’il n’y urait pas 2/3 trucs sur l’ACTA ^^

  2. (Je viens de répondre dans un autre thread)
    Je suis chez Numéricable et j’ai la même erreur.
    En passant par les DNS de chez OpenDns ca fonctionne.
    C’est quoi cette embrouille ?

    1. Y’a pas d’embrouille, une propagation DNS ca prend du temps et comme numéricable est pas super pressé au niveau des refresh, il vaut mieux utiliser tes propres dns que les leurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.