#Cablegate : Wikileaks ouvre sa page dédiée à la plus grosse fuite de l’histoire

Wikileaks Cablegate
Wikileaks Cablegate

Cablegate, c’est le nom que Wikileaks a donné à la plus grosse fuite de documents secrets de l’histoire. Le site a ouvert sa page, elle est disponible ici. Si vous pratiquez Twitter, vous êtes donc invités à marquer vos messages avec le hashtag #cablegate.

Wikileaks révèle une synthèse chiffré de ces documents soit :

  • 15, 652 documents secrets
  • 101,748 documents confidentiels
  • 133,887 documents non classifiés
  • Iraq est le pays faisant l’objet du plus grand nombre de documents – 15,365 (dont  6,677 venant d’Iraq)
  • Ankara en Turquie est le olus gros émetteur avec 7,918 documents
  • 8,017 documents émanent du bureau du Secrétaire d’État

Sujets les plus débatus :

  • Politique extérieure – 145,451 documents
  • Affaires internes du gouvernement – 122,896 documents
  • Droits de l’Homme – 55,211 documents
  • Affaires économiques – 49,044 documents
  • Terroristes et terrorisme – 28,801 documents
  • Conseil de sécurité des Nations Unies – 6,532 documents

Pour les personnes qui ne tweetent pas, je vous propose de suivre le hashtag Cablegate ci dessous :

10 réponses sur “#Cablegate : Wikileaks ouvre sa page dédiée à la plus grosse fuite de l’histoire”

  1. presque autant de document pour la corse que pour la france o_o

    plus encore de documents pour des iles que j’ignorais (Lakshadweep, andaman, nicobar au large de l’inde, wrangel, russie) qu’est-ce qu’il peut bien y avoir de si intéressant par là? si rien, peut-être sont-ce des “proxy”, les agents US préférant passer par des cables moins surveillé (je brainstorm, il ne sont pas sur l’ile de wrangel pour le climat, ni l’activité politique)

    1. Pas super objectif ? vous pouvez développer ? Moi ce que je vois c’est que wikileaks a publié des documents bruts, sans les commenter… et vous parlez d’objectivité ? Faut m’expliquer comment on peut ne pas être objectif sans lâcher un seul commentaire, un truc m’intrigue là.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.