Linux fait régresser nos enfants !

helios-blogUn petit troll bien ficelé sur lequel je suis tombé la nuit dernière et qui a provoqué une avalanche de commentaires pour certains hilarants, jusqu’à des salariés de Microsoft qui se proposent d’aller installer Linux dans les écoles … Nous vivons une époque extraordinaire. Mais contrairement à Shelley the republican, le courrier adressé au blogger semble tout ce qu’il y a de plus réel, c’est d’autant plus consternant que cette femme est sensée éduquer des enfants. Enfin de notre côté, rions en 🙂

Note, il s’agit là d’une traduction faite un peu à l’arrache, les anglophones retrouveront le billet original et l’incroyable fil de commentaires associé ici : http://linuxlock.blogspot.com/2008/12/linux-stop-holding-our-kids-back.html

Je me suis donc permis de traduire ce mail d’une “institutrice” (pauvres gosses), envoyé au responsable du blog dont le crime est d’encourager à l’utilisation des logiciels libres dans l’enseignement et de distribuer des ordinateurs aux enfants défavorisés.

“... j’ai surpris un de mes étudiants avec un groupe d’autres enfants attroupés autour d’un ordinateur portable. En regardant son ordinateur, j’ai vu qu’il faisait une démonstration à ses camarades. L’étudiant montrait les capacités de sa machine et distribuait des CD de Linux. Après confiscation des ces CD j’ai convoqué l’étudiant et c’est ainsi que j’ai appris l’existence de votre organisation.
M. Starks, je suis sûre que vous croyez fortement dans ce que vous faites mais je ne peux pas soutenir vos efforts et laisser ceci se répendre dans ma salle de classe. Je ne suis même pas sûre que ce que vous faites est légal. Aucun logiciel n’est gratuit et répendre ce genre d’idées fausses est nuisible. Ces enfants ont besoin de conseils adultes et de discipline.
Je conduirais mes investigations si le temps me le permet et je puis vous assurer que si je découvre que ce que vous faites est illégal, je vous poursuivrais en justice autant que la loi m’y autorise.
M. Starks, j’ai essayé Linux avec d’autres professeurs et je puis vous assurer que vos affirmations sont extrêmement exagérées et reposent sur des bases mensongères.
J’admire votre initatie pour fournir des ordinateurs aux enfants défavorisés mais fournir ces machines avec Linux pré-installé fait régresser nos enfants.
Nous vivons dans un monde dans lequel Windows est installé sur presque tous les ordinateurs et ce n’est pas en mettant un systèmes d’exploitation clownesque sur leur machines que vous aiderez ces enfants. Je suis persuadée que si vous étiez entrés en contact avec Microsoft, ils auraient été ravis de vous fournir d’anciennes versions de Windows, ainsi les ordinateurs que vous distribuez seraient utiles à ceux qui les reçoivent

En une nuit, ce sont plus de 400 commentaires qui sont venus agrémenter ce post. La lettre ridicule de cette enseignante ne fait que confirmer les manques de formation de ces professeurs à ce qu’est l’informatiques de nos jours. Si nous semblons, en France, être préservés de ce genre d’idioties, c’est peut être que les enseignants sont globalement plus curieux des technologies libres qu’aux USA, et c’est tant mieux 🙂

26 réponses sur “Linux fait régresser nos enfants !”

  1. “Si nous semblons, en France, être préservés de ce genre d’idioties, c’est peut être que les enseignants sont globalement plus curieux des technologies libres qu’aux USA, et c’est tant mieux :)”

    Malheureusement non. Nous avons aussi le même genre de comportement en France mais on en entend pas parler (à part sur Framablog).

    Et ceci ne concerne pas que des enseignants, mais aussi des parents. J’ai en mémoire la contestation d’un père lors d’une réunion de l’association des parents des écoles du bourg. Ce dernier était choqué que des enfants de maternelle (oui oui de maternelle) aient eu un apprentissage de l’outil informatique (clavier/souris) avec des PC sous … GNU/Linux. Pour lui, le monde tourne sous Windows, et que donc, en perspective de la vie active future (oui, oui, il parle des enfants en maternelle), les enfants se devaient d’apprendre avec Windows. Et donc toute autre approche ne pouvait être qu’hérésie. Si ses enfants avaient été concernés par cet apprentissage, je peux vous dire qu’il aurait fait tout un foin au rectorat, à la mairie, etc pour stopper ces comportements déviants !

  2. C’était un enseignant tenant de la doctrine créationniste ou évolutionniste ?

    A moins qu’il ne soit cretintioniste ? Dans tous les cas le cumul n’est pas interdit.

    ce qui est plus grave c’est “The most disturbing part of this resides in the fact that the AISD purchases millions of dollars of Microsoft Software in a year’s time when that money could be better spent on educating our children. A dedicated School Teacher would recognize that fact and lobby for the change to Free Open Source Software and let the money formally spent on MS bindware be used on our kids.”

    Le problème est le même ici (en résumé acheter du softwares et/ou des machines à des escrocs avec de l’argent public) et si cela ne concernait que l’éducation nationale cela serait un moindre mal…

  3. N’importe quoi…

    Linux a sa place tout comme Windows.

    Faut arrêter de penser que sous prétexte que Windows est vendu, il est mieux fini et est professionnel.

    Pour rappel, la plupart des serveurs sur internet utilisent apache en serveur web et linux en OS.

    Alors svp, soyez des profs modernes et non des profs du moyen age.

    Evoluez svp !

  4. Usuellement j’ai la dent très dure et je m’autorise à porter des jugements radicaux face à ce genre de propos cf un billet qui a esmoustillé certains :

    https://bluetouff.com/2008/11/29/linux-on-a-gagneeeeee/

    … mais là les bras m’en tombent à un point tel que je ne peut QUE mettre ça sur le dos de l’ignorance.
    Et je me sentirai presque responsable que des gens pensent ça du libre en 2008.

    Concernant l’éducation en france, mon expérience avec des profs a qui j’ai montré linux et qui l’ont d’ailleurs adoptés ou planifient de le faire est surement tronqué par le fait qu’il s’agit de profs de filières techniques (électronique).

  5. J’èspère que les pouvoirs publics prendront en compte la dangerosité de linux sur l’économie et sur nos enfants pour réglementer son utilisation!

  6. Bonjour

    Je suis enseignant et je tourne sous linux depuis que j’ai un PC.

    Il est vrai que dans l’éducation nationale ce n’est pas toujours facile d’utiliser son OS chérie.

    Mais on peut y arriver, et c’est même bien vu.

    Ainsi par exemple, l’Inspection en Mathématique recommande l’utilisation de logiciels libres, et l’épreuve de mathématique appliquée de l’Agrégation de Mathématique est calibrée pour être réalisée avec des logiciels libres.
    Il existe même une distribution linux formée d’une clés usb permettant aux candidats d’avoir sous la main tout les logiciels utiles pour ses épreuves.

    Quand à cette enseignante américaine, il faut avoir conscience qu’aux Etats Unis, le niveau de formation des enseignants est assez faible.

    Pour le dire brutalement, la plupart des profs du primaire et du secondaires sont considérés comme des ratés n’ayant pas pu obtenir un meilleur boulot.

    Comme quoi, en nos temps de réformes à l’emporte pièce, on peut voir qu’avoir des enseignants ayant un bon niveau de formation initiale, ça change pas mal de chose…

  7. Ouch … c’est vraiment du concentré tout ça 🙂

    Juste un ordre de grandeur : l’état français payerait entre 1 et 2 milliards d’euros, *par an* à la société de Redmond.

    Source : http://pjarillon.free.fr/redac/ms-cout.html . Pensez-vous, en ces temps, disons mouvementés, que l’on pourrait utiliser mieux cet argent ? 🙂

    J’ai lu un peu rapidement, mais ce qui m’inquiète, c’est l’histoire du père qui a fait le bazar pour Microsoft. J’aurais aimé le rencontrer en vrai 🙂

    Plutôt que de se perdre en considérations pour une entreprise qui n’en a plus pour longtemps, je vous propose de propager le mal, en allant voir sur : http://www.educoo.org 🙂

    Et si vous souhaitez en savoir plus sur quelques initiatives pour les enseignants, nous avons quelques liens parmi no préférés ici : http://educooo.blogspot.com/

    Cela existe, c’est libre et c’est légal.

  8. C’est parceque c’est écrit dans les écritures sacrées !

    ” et le Linux , manchot suppo du démon , commença sa marche sur le monde civilisé édifié par notre Saint Sauveur Billeus Gateous , amenant faim et maladie sur nos finances , corrompant les esprits de nos enfants […]”

    Apocalypse verset 2.0

    :p

  9. Le plus surprenant en fait, dans tout ça c’est les informations et liens super intéressants que vous nous laissez en commentaire, merci Eric et Bidi 🙂

    On a encore du travail !

  10. Amusant et effectivement consternant. On ne peut quand meme pas coller, par la faute d’une enseignante (a qui il faut accorder le benefice de vouloir le bien de ses eleves), la generalite qui vous creditez si genereusement l’ensemble du corps enseignant Americain; en cherchant (meme rapidement) on trouverait probablement quelques perles du meme niveau de ce cote ci de l’Atlantique.

  11. Je suis prof aux beaux-arts et je tente de faire utiliser les logiciels de dessin libre, Gimp, Inkscape et Blender, c’est très très difficile, les collègues ignorent le libre, méconnaissance en informatique ou refus de changer leurs habitudes et le pire, c’est les étudiants qui préfèrent utiliser les softs payants piratés. C’est un combat loin d’être gagner que de parler du libre dans l’enseignement.

  12. Désolé pour les validations tardives des commentaires, je fêtais les 12 ans de l’APRIL, j’en profite pour vous glisser le mot : 2009 s’annonce au top mais l’APRIL a besoin de notre soutien à tous :
    http://www.april.org/
    adhérer est simple, utile et nous permettrait de lutter efficacement contre ces idées fausses

    Deshalles, c’est vraiment bien ces actions, chacun à notre niveau, on a des groupes d’utilisateurs de logiciels libres (si il y en a forcément un prêt de chez vous ), tous prêt à s’impliquer et à venir expliquer les vertus du logiciel libre dans les classes. C’est jamais simple et j’aurai tendance à dire particulièrement dans les métiers du graphisme ou des boites comme ADOBE jouissent d’une notoriété très conséquente.
    Vous devez sûrement connaître http://www.gimpshop.com/ , une suite d’extensions qui apportent tout ce que photoshop fait a GIMP.
    De mon coté je rêve vraiment de voir un Inskacape aussi balaise que Illustrator et ça je sais que c’est pour dans pas longtemps 🙂

    Pascal, effectivement plusieurs personnes m’ont parlé d’un gros troll sur Framasoft de parents s’insurgeant contre l’utilisation de linux pour des maternels ! (voir le commentaire de Miguel) Donc oui vous avez raison, même en France, les préjugés et les idées fausses sur le logiciel libre sont légion visiblement.

  13. Pour la petite histoire, ils nous ont joué une happy end à l’américaine, Karen, la prof, paniquée par le flot ininterrompu de commentaire et de l’émoi suscité dans les communautés s’est finalement forger une opinion moins déformée de ce qu’est le libre, un peu dans la douleur vu la violence de certains commentaires. Elle semble aujourd’hui convaincue, espérons qu’elle évangélisera maintenant un peu ses collègues et que sera un peu plus souple avec les enfants curieux du logiciel libre 😉

    l’épilogue en anglais et assez long retraçant un peu toute l’affaire ici :
    http://linuxlock.blogspot.com/2008/12/character-assasinations-aint-us.html

    Le blogger s’est également excusé de l’avoir livrée en pâture de la sorte sur son blog ( il est vrai que certains commentaires étaient vraiment pas sympa. Ici on note quand même des commentaires plus modérés que ce soit sur Linux fr, sur ubuntu-fr, sur d’autres blogs qui ont repris la news… tout ça est très mature, bravo tout le monde 🙂

  14. Cette enseignante a bien raison
    Un peu d'”histoire”
    Dieu a créé l’humain. Puis est venue la religion qui l’a transformé en brebis
    Linux menace de faire régresser nos enfants vers l’humain libre des origines

    Qui peut tolérer ça

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.