Les parlementaires de la honte

homer internetEn faisant ma petite review du reveil, je suis tombé sur le billet de Korben qui s’interroge sur l’entêtement aveugle de l’HADOPI sur cette histoire de logiciel de sécurisation, intimement liée au délit de négligence caractérisée. Je suis globalement tout à fait d’accord avec lui mais je préciserai simplement deux ou trois points.

On ne peut pas vraiment parler d’entêtement de la Haute Autorité, le mal est plus profond : il est inscrit dans la loi. Toutes les idioties les plus énormes qui font que la Haute Autorité est actuellement embourbée dans ce Vietnam est uniquement du à l’entêtement du législateur, et pour être précis, à son manque de courage face à la volonté de l’Elysée. Il y a tout d’abord les sénateurs, qui de droite comme de gauche, on voté un texte auquel ils ne comprennent strictement rien, et il y a ensuite, chose plus grave, une partie des parlementaires qui savaient très bien que cette loi était mauvaise et dangereuse, qu’elle allait contre l’intérêt commun… mais qu’importe, en bons godillots et par pur calcul de leurs propres intérêts, ils l’ont quand même voté… ce n’est pas là la conception que je me fais de notre République et je vais aller encore plus loin.

Pour l’immense majorité des parlementaires, on ne me fera pas croire que les quelques élus qui ont daigné être présents pour lever le bras au moment du vote (alors qu’ils étaient absents pendant les débats) ont compris plus 30% des enjeux du texte qu’ils ont votés.

Hadopi : Le pire du pire de l’assemblée

Vous n’allez pas non plus me dire qu’une personne comme le sénateur Masson a capté un broc de ce qu’il a voté :

Comme moi hier, Numerama s’interrogeait sur la capacité des parlementaires à voter un texte qu’ils ne comprennent pas, en service commandé, parce que Nicolas a décidé que… même si c’est une monumentale idiotie et que tout le monde le sent bien dans son fort intérieur.

Guillaume évoque cet effrayant billet de Streetpress dans lequel le sénateur Hérisson qui préside le groupe du Sénat chargé des communications électroniques, fait la démonstration de son incompétence crasse. C’est une véritable honte pour notre République, c’est indigne et c’est particulièrement indécent. Monsieur Herisson n’est pas à sa place à la tête de ce groupe et la moindre des choses après cette démonstration pitoyable, serait, au minimum, qu’il abandonne la présidence de son groupe sur les questions de communications électroniques. Il n’a manifestement strictement rien à y faire, même s’il le faisait bénévolement. Dans une entreprise, ce genre de boulette, c’est la porte ! Jugez sur pièce :

Pour HADOPI, la Neutralité des réseaux comme tout ce qui touche à l’écosystème du numérique, on assiste systématiquement à un flagrant délit d’incompétence doublé d’une ingérence… et ça c’est grave, c’est énervant, ça laisse un arrière goût d’injustice… c’est révoltant !

Le pire, c’est que ceci ne semble pas choquer grand monde. La politique en France aujourd’hui se résume à des courbettes devant l’hyper présidence. Mon grand père qui était député doit se retourner dans sa tombe. Le libre arbitre et le courage ne sont pas des valeurs dont la majorité de nos parlementaires peuvent se targuer. Ajoutez à ceci un muselage dans les règles de l’opposition et vous obtenez une République de la honte dont les valeurs sont devenues des produits d’exportation.

Heureusement, nous n’avons pas à avoir honte de tous nos parlementaires, il y a encore un soupçon d’espoir, et à ce titre je tenais à saluer le courage politique de Laure de la Raudière (UMP) qui fait un travail de fond assez impressionnant sur les questions du numérique qu’elle maitrise parfaitement (une ressource rare dans l’hémicycle), et qui a dernièrement eu le courage de proposer, contre l’avis de sa majorité, deux amendements, dont un de suppression, concernant les nouvelles dispositions sur le statut de Jeune Entreprise Innovante.

L’assemblée casse le statut Jeune Entreprise Innovante

envoyé par sauvonslesjei. – L’info internationale vidéo.

21 réponses sur “Les parlementaires de la honte”

  1. Ces gens prennent des décisions importantes pour l’avenir du net (dans le cas présent) et n’y connaissent manifestement rien. Ce n’est pas normal.
    Ne faudrait-il pas mettre en place une sorte de Permis, ou de code, les obligeant à connaitre le sujet sur lequel ils légifèrent, de façon à mettre de côté ces nombreuses personnes qui se moquent complètement du sujet en lui-même, et laisser la parole à de plus jeunes parlementaires qui sauront amener un débat de qualité.
    Je précise “plus jeunes”, car je ne suis pas convaincu qu’avec une moyenne d’âge de 55/60 ans, elles soient les plus à même de légiférer sur les nouvelles technos.
    Par contre ils nous font rire, c’est le bon côté.

    1. Autant à l’époque d’Albanel ça me faisait rire, autant maintenant ça commence à sérieusement me gaver.

      Le problème d’un élu, c’est qu’il est élu, on ne lui fait pas passer d’entretien d’embauche et les commissions semblent être distribuées à la tête du client.
      Internet et les telco c’est même devenu une punition;

      Sur des sujet aussi grave pour notre avenir, avant de confier des commissions à de incompétents notoires, on devrait s’assurer qu’ils sont à même d’assurer leur fonction.

      1. La seule chose qui pourrait etre efficace ce serait de faire du lobbying citoyen aupres de nos chers politique pour pousser dans le bon sens. A part les majors, qui a fait le travail nécéssaire pour les influencer ? même les FAI n’ont pas bien bossés sur ce plan …

        ps: une chtite typo sur le lien streeTpress

      2. Concernant les commissions, nos députés ne sont pas députés de métier pour la majorité. Ils ont d’autre métier à coté. L’exemple de Mr. Tardy me vient a l’esprit.

        je crois qu’on nous avait expliqué que pour la formation des commissions à l’assemblé ils essayaient au moins de sélectionner des personnes qui connaissent le sujet. Sauf que ce n’est pas une obligation.

        PS: Le sénateur est magnifique. Je voudrais un jour maîtriser la langue de bois comme lui !

  2. Comme bluetouff, lorsque je vois tout ceci, cela m’énerve, me révolte et me met en colère.
    Dans n’importe quelle société public ou privé, de telles incompétences auraient été sanctionnés par une mise à la porte directe.
    Personnellement, si jamais cette histoire de logiciel de sécurisation devait devenir obligatoire ou intégrer les box, c’est RADIATION directe de mon abonnement et j’espère que le plus grand nombre d’internaute fera de même pour marquer son mécontentement et son refus d’être fliqué sur le net, car pour l’instant et en ce qui me concerne, il hors de question que j’installe un mouchard quel qu’il soit sur l’un de mes PC.
    Si il n’ont pas encore compris que de toute façon ils n’auront pas le dernier mot, c’est dommage.
    VIVA LA REVOLUTION NUMERIQUE !

  3. Depuis 2006 (DADVSI), on sait que nos députés et ministres ne prennent pas la peine de consulter ceux qui savent.

    Vous avez-vu pour internet et l’informatique en général. Imaginez le même comportement sur des décisions concernant des problèmes de santé publique. Impossible me diriez-vous, et bien sachez qu’en France on note une recrudescence des cas de tuberculose.
    Vous avez bien lu. De tuberculose.

    Vraiment il ne faut rien lâcher, et surveiller tout ce qui se fait.

    Malheureusement je crains que comme pour les problèmes de santé, il va falloir que la situation se dégrade considérablement, au point de couter extrêmement pour les faire réagir.

  4. Le problème des problèmes, c’est Sarkozy.

    L’opposition ne l’a jamais dit aussi clairement.
    De Villepin, lui, l’a dit.

    Lorsque nous ferons le bilan des “années Sarko”, ça va pas être triste. Et je parie qu’on va en trouver, des cadavres dans les placards, et des “bombes à retardement”.

  5. Pauvre, pauvre Hérisson, il ne mérite pas ça, il ne fait que réagir de manière pavlovienne aux questions qui lui sont posées.

    Bon, ok, il n’y connait rien et n’entrave que dalle aux questions qui lui sont posées, mais vous admettrez que c’est un véritable artiste contorsionniste/équilibriste sur les questions auxquelles il n’entrave que dalle… un vrai politicien de carrière donc…

    Et alors, ça change quoi? Le fond du problème, ce n’est pas les beni-oui-oui de cet acabit, mais bien sûr les initiateurs (mais tu le sais déjà…), ce pauvre bougre ne mérite même pas ton ire.

    P.S. et malheureusement, contrairement à ce qu’en disent les lieux communs, trop de con…rie ne tue pas la con…rie, je le regrette

    1. tu noteras que je ne remets pas en cause son mandat, je ne connais pas son oeuvre et si ça se trouve c’est un très bon parlementaire (avec une telle démonstration de langue de bois, il doit briller au Sénat.
      En revanche, je ne vois pas ce qu’il fait à la tête de la commissions communications électroniques, ça reste pour moi un mystère.

      1. Selon Autheuil http://www.authueil.org/ il est president de la commission pour ses competances sur la poste.
        La partie “nouvelles technologies” est la par accident….
        Cela explique entre autre son incompetance. Il faut reconnaitre tout de meme il est tres bon au niveau de la langue de bois ! 😀

  6. Le seul point sur lequel le Monsieur Hérisson est dans le vrai, c’est dans la conclusion de sa première vidéo. Je cite: “Hadopi, tout le monde croise les doigts pour que ça marche, mais personne n’en est sûr…”.
    Par contre pour tout le reste, il fait preuve d’une ignorance inimaginable!

    1. De plus, tant d’argent pour un projet dont ils “croisent les doigts pour que ça fonctionne”…
      Encore heureux qu’en plus il ne vont pas aller brûler un cierge

  7. Le sénateur est loin d’être un incompétent. Comme tout bon politicien, il est capable de répondre aux questions qu’on lui pose en faisant de longue phrase qui ne veulent strictement rien dire et qui n’apportent absolument rien dans le fond. De la prestidigitation en somme. Après faut pas étonner que le monde parte en cacahuète avec des gens comme ça au pouvoir. Prions pour que la révolution numérique remette un peu les choses en place en redonnant un peu de pouvoir au Peuple

    1. On appelle ça “répondre à la colle”. Tout ceux qui passent par un IEP subissent des “entraînements” pour répondre sans se démonter de longues phrases qui ne veulent rien dire et tout dire à la fois à n’importe quelle question.

      1. on ferait mieux de leur apprendre à dire : “désolé je ne sais pas, je me renseigne et je vous fais un retour dans les plus brefs délais…” ce n’est pas ce que devrait répondre quelqu’un qui fait bien son boulot? 😛

        En tout cas bravo la journaliste, très inspirée, j’en ris encore 🙂

  8. C’est ce qu’on appelle des donneurs de leçons, on est en mesure de se demander ce qu’ils fichent là.
    De plus ils sont arrogants.
    N’importe quel ouvrier n’ayant pas les compétences requises aurait été viré depuis longtemps.

  9. C’est quand même énorme, ces gens votes sur des sujet qu’ils ne connaissent pas ! Quand on voit la réponse à propos de Youporn … comparer cela au cartel des cimentiers … c’est consternant 🙁

  10. Quelle bande de charlots 🙂
    Ça me fait pitié 🙂
    Mais bon ça, ce n’est pas qu’au gouvernement hein. Cela me rappelle en 1997, je bossais pour une grosse radio et mes chefs me disaient ce que je devais faire (je gérais le net) ALORS QU ILS N Y CONNAISSAIENT RIEN AU NET….
    Mouahahahahahahahah

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.