Catégorie : Geek

Twitter et le worm du onmouseover

Comme de nombreuses personnes, je me suis fait piéger en utilisant un bouton de retweet… enfin piégé, comme les contacts qui me l’ont filé et comme les contacts à qui je l’ai refilé, en fait c’est imparable, le seul moyen de l’éviter est de ne pas se rendre sur twitter.com.  Vous vous doutez bien que

Ubuntu : configuration NVIDIA GT 220 aux petits oignons

Ubuntu est un OS que j’utilise très volontiers sur un mon desktop. Sa simplicité d’utilisation et d’installation en font un système que l’on peut recommander à n’importe quelle personne voulant s’adonner à la découverte de GNU/Linux. Cependant, il arrive, comme pour tout système d’exploitation, que certaines choses fonctionnent plus ou moins bien. J’ai expérimenté quelques

Open World Forum 2010 (du 30 septembre au 1er octobre)

Parmi les manifestations où je ne me fais généralement pas prier pour venir, il y a l’Open World Forum. Cette année, comme pour les deux éditions précédentes, vous pourrez donc m’y retrouver, aux côtés des ours de Bearstech qui participeront d’ailleurs activement à des cycles de conférences avec de nombreux intervenants internationaux. Je serais également

The Pirate Bay : les polices de 14 pays unies pour un raid contre le tracker torrent

Aujourd’hui se déroule une opération d’envergure implicant les forces de polices de 14 pays et faisant suite à deux années de préparation. Il s’agit visiblement de tenter de démanteler l’architecture technique de The Pirate Bay, le célèbre tracker Torrent sur lequel on ne download pas que des Krissprolls. L’essentiel de l’action semble s’être cependant tenue en Suède

DRM : on confine toujours à l’absurde

Les DRM ou Digital Right Management sont un échec assez emblématique de la politique de fermeture par les constructeurs au nom du copyright des contenus dématérialisables. Les DRM sont arrivés dans notre corpus législatif par le biais de la loi DADVSI (elle-même issue d’une transposition d’une directive européenne, l’EUCD) qui sanctionnait jusqu’à 6 mois de prison et 30 000 euros d’amende