Étiquette : privacy

CyberCrime@Octopus (DG1/3021)

La lutte contre la cybercriminalité ne se met pas en place qu’au niveau national avec les différents outils que nous connaissons aujourd’hui ou avec la Loi sur la Programmation Militaire (relative à la cyberdéfense et à la “prévention” des risques). Au niveau européen, ça bouge également. Nous connaissions déjà INDECT visant à mettre en place

Du troll Google vs privacy

Suite à ce billet dans lequel je m’insurgeais contre les positions de deux blogueurs, j’ai eu quelques échanges assez vifs, particulièrement avec l’un d’entre eux, Nicolas Jegoun. Ce dernier a cru bon d’en rajouter une couche me reprochant mon manque d’argumentation dans le billet sus-mentionné, un comble quand on lit ses arguments. Il a cependant

Monsieur Google Plus : VA TE FAIRE FOUTRE !

Je viens d’avoir une belle surprise en tentant de me connecter sur Google+ le réseau social by Google (is not evil… mais particulièrement con des fois… et c’est pas la première). Donc voilà, mon expérience Google+ s’arrête ici. Il semblerait que Google ambitionne de devenir le prochain provider de carte d’identité électronique internationale et que

Anonymat – Acte 1 : VPN et HADOPI… et vous vous pensez anonymes ?

Ce billet est le premier d’une petite série sur le thème de l’anonymat, des VPNs, et par extension, des attaques possibles. Pour un plus grand confort de lecture, ce qui ne devait faire qu’un seul billet va du coup en faire plusieurs, ils auront un caractère plus ou moins technique. Le premier est une (longue) introduction aux

Les USA vont accéder aux données bancaires des citoyens européens

Encore une conséquence du 11 septembre et du Patriot Act, l’Union Européenne a voté un texte un peu controversé permettant aux USA d’accéder aux données bancaires des transactions effectuées via SWIFT. Il a été adoptée par 484 voix pour, 109 voix contre et 12 abstentions. L’AFP rapporte que selon la commissaire européenne à la Justice

COFEE devient encombrant pour Microsoft

COFEE (Computer Online Forensic Evidence Extractor) est une suite logicielle compilée (peut être même réalisée, qui sait)  par Microsoft et destinée aux services judiciaires de 187 pays membres de l’organisation internationale des polices criminelles. Ce tout petit bidule d’une quinzaine de méga se présentant sur une clef USB. C’est ce que l’on appelle dans le

UMP Social Médihacklub (Acte 1) : “Saydlafote des Internaites” © Jean-François Copé

Vous n’êtes pas sans savoir que l’UMP aime le web, surtout le “ouèbedepoinzéro”… parce que c’est plus rigolo. Mais le soucis du “ouèbedepoinzéro” c’est que c’est un peu comme la chirurgie esthétique, quand ça pète, c’est vraiment pas beau à voir. Ce billet est le premier d’une petite série : l’UMP Social Médihacklub. Les Jeunes