Wardriver ou association anti wifi ?

Depuis plusieurs jours, le Marché Biron est le théâtre d’un bien curieux manège, un véhicule, fait plusieurs fois le tour du marché, équipé de pas moins de 5 antennes (4 petites omni entre 3 et 5db plus une antenne carrée qui pourrait ressembler à un capteur GPS cartographiant notre installation. Nous disposons de photos et de vidéos du véhicule et de sa conductrice.

On voit très nettement sur la photo deux des 5 antennes du véhicule

Pour rappel, nous avons récemment réalisé une installation wifi sur le Marché Biron qui couvre 3 hectares,, dont la presse a un peu parlé. Nous avons donc émis deux hypothèses plausibles :

1° il s’agit d’un wardriver mal intentionné qui tente de collecter des passwords et des infos personnelles (s’il s’avérait que c’est le cas, nous diposons de toutes les informations nécessaires à l’ouverture d’une enquête).

2° il s’agit d’une association qui prend des mesures pour déterminer la nocivité présumée de notre réseau.

Nous suivons très régulièrement l’actualité du wifi en rapport avec la santé sur le site de l’association Robins des Toit, et nous serions par ailleurs très heureux que ces derniers nous contacte pour prendre des mesures objectives sur les lieux d’utilisation de notre réseau, au coeur même du marché. Cependant nous avons pris pas mal de précautions :

  • Nous avons choisis de ne pas booster la puissance du signal ;
  • De ne pas coller d’antenne soit disant intelligentes que des opérateurs posent (cf le toit de certaines mairies parisiennes ou bibliothèques) ;
  • De ne pas laisser les sources d’emission à hauteur de tête en les sur élevant ;

Un AP public (par exemple un Colubris Networks) utilisé pour une wifiser une gare et proposer des services d’accès au net coute entre 1000 et 3000 euros (1 seul ap), donc on comprend que les sociétés qui les déploient aient une vilaine tendance à booster le signal de manière franchement limite : en clair vous risquez bien plus dans une gare que sur le Marché Biron. Nos AP coûtent mois de $50, donc on a pas lésiné sur la quantité, du coup pas besoin de s’amuser à coller des antennes Grid de 50db, si ça manque de patate, on ajoute un boîtier.

22 réponses sur “Wardriver ou association anti wifi ?”

  1. Je sens bien des Gars d’Orange ou autre qui cherche a voir s’il y a moyen de fermer ce réseau car ça fait concurence dans un hotel proche à leurs hotspots.

    y a pas un hotel couvert pas loin ?

  2. Directement à proximité, pas à ma connaissance. En outre je doute que France Telecom ai réellement un intérêt quelconque à faire fermer des AP publics, je ne pense pas que ceci représente une mane financière suffisante pour équiper un véhicule de la sorte.
    Nous allons certainement déposer une main courante afin de prévenir tout délit (vol d’information, de passwords etc …) Cependant là encore je doute de la capacité du commissariat de quartier à pouvoir traiter ce genre d’affaire ou même à les prendre au sérieux.

  3. Bonjour,
    je suis le Webmaster de Robin des Toits. En réponse à votre post du 26/08 publié sur notre forum :

    “Inimaginable de la part d’un Robin (ou d’une Robine des Toits) ! Nous n’avons ni le temps ni surtout la volonté d’aller détecter des réseaux Wifi !

    Notre travail se borne à informer les personnes de la réalité scientifique portant sur la toxicité des technologies type téléphonie mobile telles qu’actuellement déployées, à faire reconnaître et prendre en charge les conséquences sanitaires de ces expositions – notamment l’électro-hypersensibilité et à aider les personnes irradiées par différents moyens… Notamment à se raser la bluetoof ou à conseiller à leurs voisins de le faire.

    Je vous informe donc qu’aucun des membres actifs ne saurait agir de la sorte ou commander une telle action.
    Pour nous joindre : 01 43 55 96 08 ou [email protected]

    PS : Le siège de notre association est situé au 55 rue Popincourt, Paris 11è et non ‘aux portes de Paris’.

    Bruno,
    le webmaster”


    Votre post était :

    Bonjour,

    Nous avons récemment déployé un réseau wifi aux portes de Paris, non loin de chez vous visiblement, nous avons essayé d’être aussi respectueux des problèmes environnementaux, nous suivons votre actualité de très près et nous serions même disposés à vous recevoir pour bénéficier de vos conseil et de votre expérience en la matière.

    Voici cependant ce qui m’amène à poster sur votre forum. Depuis plusieurs jours, un véhicule équipé de tout un arsenal de wardriving tourne autour de nos installations. Avant de déposer une main courante pour prévenir tout vol d’information, nous souhaitions savoir si votre association disposait d’un véhicule Scenic équipé de 4 antennes wifi fixées au toit ainsi qu’un capteur et amplificateur gps.

    La video du véhicule et un cliché sont visibles ici :

    https://bluetouff.com/2008/08/26/wardriver-ou-association-anti-wifi/

    En tout cas merci pour vos travaux et vos actions qui viendront certainement mettre un peu d’ordre dans l’anarchie des déploiement de technologies sans fil.

  4. Cool, j’attendais votre réponse pour déposer une main courante, nous avons des soupçons de wardriving indélicat, ce qui effectivement ne ressemble pas trop à des méthodes d’une association.

  5. J’ai eu de nouvelles informations, je vais tenter de les faire confirmer par les intéressés, il ne s’agit à priori pas de wardrivers ordinaires mais d’une société bien connue dans nos contrées 🙂

  6. Un seul passage aurait suffit et non 5 à 6 pendant plus d’une semaine, en outre il ne sont pas revenu depuis qu’ils nous ont vu les filmer.
    Et puis pourquoi tourner autour sans rentrer ?

    … pour l’instant les intéressés démentent … c’est très drôle.

  7. C’est une femme qui wardrive ou un Punk ? On dirais bien “de loin sur la photo” une femme.. pas que je suis machiste mais c’est suffisamment rare pour le souligner, non ? (sauf si je me plante complètement).

    Et le fin mot de l’histoire ? Des informations ? Je suis curieux..

  8. C’est une femme.
    Donc voilà, j’ai un scoop ! Il s’agit de véhicules d’Orange.
    Orange est bien sur le point de lancer un nouveau service wifi (un concurrent de Neuf Wifi ?), on a pu observer plusieurs de ces véhicules a d’autres endroit, Orange cartographie tous les réseaux wifi d’île de France !
    Ils ont démenti, il nous cachent quelque chose.

  9. Bah il s’agit certainement simplement d’une voiture radiogoniometre ,
    et ils font des petits tests…
    faut bien s’entrainer.
    !-)
    JM

  10. Alors déjà jmp2, merci … je ne connaissais même pas ce terme, je suis un véritable inculte ! Merci wikipedia 🙂 ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Radiogoniom%C3%A9trie si ça peut servir a d’autres )
    SI j’ai bien compris cette techniques ce limite aux ondes électromagnétques situées dans les bandes de fréquences de “33 kHz, 410 kHz, 500 kHz, 666 kHz, 1 MHz. Depuis 1927 sur 2182 kHz.”

    Aujourd’hui, je pense que l’on peut simplement appeler ça du wardriving puisqu’en détectant un AP et en le spottant avec un GPS on btient des cartographies assez précises. Ensuite avec une carte assez sensible (genre de celles qu’on ne trouve pas en France), il est tout a fait possible de déterminer les puissances d’emission (ou du moins de dessiner un spectre permettant d’en déduire la puissance approximative.

    En tout cas merci, grâce à vous je suis un peu moin ignare 🙂 …

  11. C’est une voiture pour tester votre niveau de paranoïa.

    Je suis autorisé à vos annoncer que vous avez échoué au test. (Les hommes en blanc vont bientôt arriver.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.