T’as bien la trouille là ? Tu vas l’acheter ma suite Norton Antivirus 2014 Cafetière Edition ?

Da-pedo-nazi-mixerCette fois, c’est là fin ! Oui encore une fois ! La fin de la cyber paix, Internet est bientôt en guerre. Et ça va être une véritable boucherie, la cyber apocalypse. Rien n’y résistera, ni les centrales nucléaires, ni le respirateur artificiel de belle-maman, ni le pacemaker du chat, ni votre frigidaire, pas même votre cafetière ! La fin des internets tels que nous les avons connus jusque là. C’est Reuters qui le dit, c’est forcément du lourd, d’ailleurs si la presse reprend cette information, c’est que la menace est sérieuse et imminente non ?

Les spécialistes de la cybersécurité connaissent d’innombrables moyens par lesquels des hackers peuvent semer le chaos en piratant des infrastructures essentielles ou en infiltrant les systèmes informatiques d’entreprises pour dérober des données ou procéder à de l’espionnage industriel, mais c’est ce qu’ils ignorent encore qui les inquiète le plus.

Des spécialistes de la cybersécurité inquiets de ce qu’ils ignorent, des hackers qui sèment le chaos… on est tous foutus. Si même les experts de la cybersécurité ont peur, c’est qu’on est dans une sacrée merde, c’est moi, Reuters, qui vous le dit ma p’tite dame.

Cette gangrène, rien ne pourra l’arrêter, c’est même surement déjà trop tard :

Les experts s’interrogent en effet sur les bombes à retardement qui pourraient infecter-ou même avoir déjà contaminé- certains réseaux informatiques.

Même le boss de la NSA est d’accord, c’est dire !

Pour Keith Alexander, directeur de l’Agence de sécurité nationale américaine (NSA), il ne fait aucun doute que les cyberattaques vont gagner en ampleur.

Gagner en ampleur ?! Dis moi pas que c’est pas vrai ! C’est nouveau ça ! Avant les cyberattaques elles ne gagnaient pas en ampleur hein dis Reuters ! Il plaisante le monsieur de la NSA, c’est pas vrai hein dis ?! Merde, le Figaro aussi le dit !

“Les attaques à visée de perturbation ou de destruction dirigée contre (les Etats-Unis) vont empirer”, a-t-il déclaré lors du sommet sur la cybersécurité organisé par Reuters cette semaine. “Retenez bien ceci: cela va aller en s’aggravant.”

Merde, alors c’est vraiment du lourd, si même au Defcon ils en ont pas parlé et qu’ils en parlent chez de vrais spécialistes (à une sauterie organisée par Reuters), c’est que c’est la fin des Intertubes ! Et ça va “aller en s’aggravant !” retenez le bien ! C’est bon là ? C’est imprimé ?

Je sens que t’as pas encore assez la trouille pour sortir le chéquier. Je vais t’en remettre une petite couche. Savais-tu que l’ennemi est invisible, et qu’il est partout autour de toi ?… que tu es cerné !

“Le ‘connu inconnu’, c’est ce qui m’inquiète”, a dit la secrétaire à la Sécurité intérieure Janet Napolitano.

C’est vrai que quand on y pense bien… un truc qu’on connait mais qu’on connait pas, c’est flippant quand même… non ? Genre un jour t’es sur le canapé, dans ton salon, tranquille, tu mattes “Les chtis marseillais contre les robots mixeurs mutants venus de l’espace II” que tu viens de choper en VOD grâce à la PUR sélection que ton FAI te propose,  et là… sans prévenir, ta femme que tu connais depuis avant ton premier CDRom AOL, rentre de chez le coiffeur, teintée en blonde ! Le truc connu inconnu quoi, tout flippant. D’ailleurs elle t’explique bien le truc Janet :

“Par exemple, nous ne connaissons pas l’identité de l’ensemble de nos adversaires qui tentent de commettre des crimes ou d’agir sur les réseaux informatiques. Ce que nous connaissons, nous pouvons le gérer. C’est ça le ‘connu inconnu'”, a-t-elle expliqué.

Les agents du chaos, qu’on ne connais pas, en fait, on peut pas trop les gérer. Par contre les agents du chaos qu’on connait, ça on peut. Donc on a moyen la trouille de ceux qu’on peut gérer, mais ceux qu’on connait pas, comme les hackers chinois d’AQMI réfugiés politiques en Iran, ceux là, ils sont vraiment, vraiment flippants ! On ne sait pas trop s’ils existent, mais imagine un peu qu’ils existent, hein ?! Comment tu fais hein ?!  Dis !?

Mais il y a encore pire… et ouais ! Débranchez vite vos frigos et vos cafetières nous risquons une cyber apocalypse !

Une autre menace à prendre en compte est celle qui résulte de l’essor des appareils connectés, une évolution qui élargit le champ des cibles potentielles.

C’est clair que si en plus des hackers chinois d’AQMI réfugiés politiques en Iran, les frigos et les cafetières s’y mettent, personne n’y survivra.

“Très bientôt votre cafetière et votre réfrigérateur seront eux aussi des vecteurs d’attaques parce qu’ils seront raccordés à internet”, a prévenu Michael Daniel, coordinateur de la politique de cybersécurité à la Maison blanche.

D’ailleurs, moi aussi un jour, j’ai vu un nabaztag, c’était un vecteur d’attaque, je ne le savais pas au debut, je l’ai appris quand ma femme me l’a collé en travers de la tronche le jour où j’ai mis un cron pour lui demander de servir l’apéro à 19h30… on ne se méfie jamais assez des vecteurs d’attaque avec une gueule de lapin crétin…

Les pédonazis, ça au moins, c’est connu, mais les mixeurs pédonazis ?! Hein ?! Tu fais quoi contre les mixeurs pédonazis terroristes ? OpenOffice compile même pas dessus !

Après cette terrifiante lecture, en tant que citoyen, j’ai décidé de réagir en écrivant une question parlementaire pour mon député, à destination de Fleur Pellerin, de François Hollande, de la Navy , des hackers chinois et des forces inter-armées de l’Empire :

L’absence de régulation financière a provoqué des faillites. L’absence de régulation des chipsets électroménagers provoque chaque jour des victimes ! Combien faudra-t-il de  pizzas décongelées pour que les autorités réagissent ? Combien faudra-t-il de morts suite à DDoS sur des pacemakers ? Combien faudra-t-il d’adolescents brulés au 3e degré suite à une infection du chauffe-eau ? Combien faudra-t-il de fours micro-ondes explosant aux quatre coins du monde ? Combien faudra-t-il de créateurs ruinés par le pillage du minibar de leur limousine ? Il est temps, mes chers collègues, que l’on backport OpenOffice sur NespressOS pour réguler ce mode de communication moderne envahi par toutes les mafias du monde.

What else ?… Comment ça du FUD ?

Thx @eth0__ pour la tranche de rigolade du soir 😉

37 réponses sur “T’as bien la trouille là ? Tu vas l’acheter ma suite Norton Antivirus 2014 Cafetière Edition ?”

  1. Non mais ça fais plus là ! Si les chinois d AQMI vont transformer mon congelo et ma cafetière genre Transformers je vais arrêter mon abonnement internet moi ! Déjà qu internet était dangereux avec toutes ces arnaques et méchants voleurs de carte bleue là ça devient vraiment trop! ils l ont dis dans les journaux alors c est sûrement vrai ! ^^

  2. You made my day. je me suis dans un couloir de la mort avant de passer un examen et j’me suis retenu de pouffer de rire en lisant le post. Merci.

  3. C’est quoi deja la part de marché 2013 des Windows Users ?

    edit : C’est quoi cette moderation de m…. ?

  4. Un bon article Troll comme on aime les lire ici 🙂
    Je reviendrais juste sur les “Nabaztag jihadistes”. Dis comme ça effectivement ça peut faire rire, mais ce n’est pas sur le lapin blanc (ou votre futur frigo intelligent, ou votre cafetière connectée, …) qu’il faudrait s’arrêter, mais sur le caractère pervasif de ces objets.

    Il y a quelques temps j’avais écris un article sur l’évolution des ransomwares (http://www.sicw-news.com/2012/12/ransomware-quand-ils-quitteront-les.html) et donnait comme exemple : “Imaginez que votre télé dernière génération soit infectée par un logiciel malveillant, et qu’il verrouille son utilisation en obligeant le spectateur à payer un soit disant service de VOD?” ( ce qui n’est pas déconnant au regard des dernières failles trouvées sur les SmartTV par exemple).

    C’est sûr que ce genre de discours alarmistes peut faire rire, mais le problème est que dernière il y a un vrai potentiel de menace et que sa considération est complètement parasitée par le sensationnalisme médiatique, le jeu marketing de certaines sociétés, etc…

    Pour ce faire une idée, vaut mieux lire les rapports de recherche des éditeurs d’AV par exemple que leur résumé dans la presse qui est du digéré/recraché par une personne aux compétences non précisées (à la différence des sources…).

    My2Cents 🙂

  5. MDR ! Bluetouff, la grande forme… j’en ai des crampes aux abdos. Merci pour ce grand moment de rigolade.
    Bon, je vais quand même aller voir mon frigo, moi… simple inspection de routine, hein.

  6. le premier lien capital en haut, manque un “pas” dans ta phrase je crois.
    après je sais pas je voyais trouble en rigolant.
    il manque peut-être à mon humble avis les voitures connectées tiens ; mais comme je vais bosser en deltaplane, apapeur.

  7. Je me demande comment les futures générations jugeront notre époque et nos cerveaux imbibés des stupidités de ‘journalistes’ ignorants et pressés par le système à écrire n’importe quoi pourvu que ça fasse vendre (= que ça fasse peur).
    En espérant que ces générations soient encore en mesure de réfléchir, parce qu’au train où l’on va…

    1. Ils ne sont pas ignorants, ils savent au contraire très bien ce qu’ils font, dans cette dépêche Reuters informe qu’il a organisé un super colloque et que même la NSA est unanime : les petits fours étaient super bons !

      1. Bientôt une ligne supplémentaire apparaîtra dans le détail de notre assurance maison. Cotisation Attentat terroriste envers les appareils ménagés connectés, gonflant ainsi la facture.

  8. En effet tout ceci est flippant. Faites comme moi, déconnectez vous des internets !

    Envoyé depuis mon pigeon voyageur

    1. Mais non, ça ne sert à rien, ils sont partooouuut !
      Fais attention, ton pigeon pourrait avoir attrapé le virus de la grippe RFC1149, qui le connecterai de force à Internet !

  9. Hier j’ai ouvert et refermé 11 fois la porte de mon frigo, comme tous les jours d’ailleurs. Je suis persuader que quelqu’un allume la lumière quand j’ouvre la porte et l’éteint quand je la referme. Je dit ça par ce que je me suis rendu compte une foie qu’elle a mis du temps a s’allumer. Maintenant j’apprends que les frigos peuvent être connectés!!!!
    Ce qui veut dire quand fait çà serrai peut être a cause d’un virus qu’a chopé mon frigo?
    Demain si je trouve pas le lecteur CD sur le frigo, je l’amène au réparateur d’ordinateur. ça va barder.

    1. Tu peux faire une réinitialisation constructeur si tu le souhaites. De mémoire il le débrancher, le secouer (comme pendant un déménagement) et le rebrancher aussitôt.

      En espérant t’avoir aidé.

          1. Arf, je savais bien que des bières disparaissaient du frigo, ils doivent arriver à les désintégrer à distance ou alors ils les téléchargent depuis mon frigo sans laisser de copie.

      1. J’espère que je vais pas être obligé de le défragmenter. Je l’ai fait une foi, c’est chaud.

        1. J’ai une frigo “ancienne génération” qui n’est pas connecté et puis c’est pas non plus un frigo de marque APPLE. Je le sais parce que je peux mettre ce que je veux dedans sans avoir à passer par un store obligatoire. Donc pas besoin de le jailbreaker non plus. Frigo non connecté=liberté!!! Encore plus fort que les hackers.
          Je mange ce que je veux, j’y mets ce que je veux et personne ne peut surveiller son contenu.

          Je pense qu’un jour, je ferais pareil avec mon ordinateur. Quand j’en aurais marre de toute cette surveillance à mon insu ou des installations obligatoires pour continuer à l’utiliser, je le déconnecterais.

          Au fait, pour les machines à café. Comment on fait pour connecter une bialetti à internet? On peut pas et pourtant le café est bien meilleur.

  10. Il paraît qu’Internet s’est développé grâce au porno. Qu’ils nous en rebalancent au lieu de nous donner des tonnes de FUD. Ce serait eu moins agréable à l’oeil.

  11. Bluetouff, ton article fait autant de bien qu’un liquide pâle dont les fines bulles montent en se dandinant dans un verre embué.
    Merci pour la tournée….

Répondre à iTux Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.