#Cablegate : vers une nouvelle donne des relations diplomatiques mondiales ?

corée
Corée du Nord : pas de ville dans Google Maps

Il faudra du temps, beaucoup de temps pour tenter de démêler le vrai du faux, les supputations des faits, les bons mots de diplomates des positions officielles des États. Aujourd’hui, le monde a découvert les petits dessous de la diplomatie, dans toute sa brutalité. Prenons un peu de recul et imaginons un seul instant de telles révélations en pleine guerre froide. Bien plus que les petites piques de diplomates vis à vis des dirigeants de l’Union Européenne, c’est vers le Moyen-Orien et l’Asie que le monde entier doit avoir les yeux rivés. Les documents diffusés aujourd’hui par Wikileaks font états de missiles d’origine Nord-Coréenne en possession de l’Iran, et de la construction d’un second site nucléaire à Qom en plus de celui de Natanz qui a été cette année la cible de l’une des attaques informatiques les plus élaborées jamais observées. L’Iran est bien en train de s’armer et ceci, en toute logique, inquiète.

Si l’impact du Cablegate pourrait être relativement limité entre les pays occidentaux, c’est bien entre les pays du monde arabe que les relations diplomatiques pourraient être amenées à évoluer. La réaction de Téhéran vis à vis de l’Arabie Saoudite ou du Bahrein, deux pays qui ont demandés à Washington d’intervenir pour mettre fin au programme nucléaire iranien, reste la grande inconnue. Les révélations sur la Turquie, ou le rôle des banques dans le financement d’alQaida pourraient également ajouter une couche de complexité à la situation et créer de nouvelles tensions.

En Asie, du côté de la Corée du Nord, on serait tenté de dire que la mise en évidence de collaboration avec l’Iran sur ses programme d’armement pourrait avoir une influence sur la position de Pékin, dans un contexte déjà particulièrement tendu suite à l’escarmouche entre la Corée du Nord et la Corée du Sud la semaine passée. La Chine va donc jouer un rôle crucial et devra assumer son rôle de pacificateur pour ne pas que la région entière se transforme en poudrière.

Le grand perdant de l’histoire ce soir, c’est l’administration américaine, mise à mal, sa diplomatie va devoir regagner la confiance de ses partenaires et pourrait de fait se trouver au chômage technique pendant de longs mois. Les effets commerciaux non plus ne sont pour l’instant pas non plus mesurés mais on sait que la diplomatie est intimement liées avec les échanges de nature commerciale entre États. Sans confiance, pas de business.

Les jours à venir devraient être passionnants en terme de géostratégie politique, le Cablegate va bien changer la donne, mais bien malin celui qui peut aujourd’hui affirmer pour qui et dans quelle mesure.

12 réponses sur “#Cablegate : vers une nouvelle donne des relations diplomatiques mondiales ?”

  1. Beaucoup de monde sont partisants de la libération de Wikileaks des cables diplomatiques, dont moi, mais je trouve ça dangeureux vu les informations contenues. Et si les fuites de Wikileaks declenchaient, dans le pire des cas, une guerre ? Science fiction vous allez me répondre… 🙂

  2. ” L’Iran est bien en train de s’armer et ceci, en toute logique, inquiète.”

    C’est du n’importe quoi. Si on regarde sur une carte le nombre de forces américaines autour de l’Iran et compte tenu que ces même ricains ont exterminés les irakiens il y a peu de temps, il parait logique que l’Iran s’arme afin de se défendre. Tout l’Iran est entourée par les ricains. La plus grosse flotte navale du monde est au large de ses cotes, tous les pays qui l’entoure contiennent des forces armées américaines et il faudrait que ce pays ignore tout cela ?

    Tout ce foin en pointant du doigt l’Iran est d’une hypocrisie nauséabonde.

      1. Désolé Bluetouff mais il a raison.

        Démocrate ou pas, c’est pas la question, a moins que tu soutienne les USA dans leur “fonction” de gendarme du monde…
        Apres l’irak et l’Afghanistan ca risque d’etre un peu dur a faire avaler maintenant, quand même.

        Alors bref, ca fait des plombes maintenant que les ricain menacent l’iran (mais ca ca fait pas la une des JT en général, ou si mais sous la forme du vilain iran qu’est pas gentil).

        Méthode classique deja utiliser maintes fois.

        Il te manque juste des données historique, comme beaucoup de monde.

        Je ne peux donc que te conseiller le très très bon doc/reportage de daniel mermet de olivier azam sur Noam Chomsky “chomsky & compagnie” ainsi que sa suite.

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Chomsky_%26_Cie

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Chomsky_et_le_pouvoir

      2. Ok c’est les liens qui passent pas, je tente avec les balises

        Rahhh non mon commentaire n’est pas passé?

        les liens peut etre?

        Dans le doute je re tente, en plus court, tant pis…

        Bref, ila raison, démocrate ou pas (les USA el sont vachement aussi…) c’est pas la question.

        Le fait est que les ricain menacent depuis pas mal de temps l’iran (avec israel entre autre) et cherchent le moindre mauvais geste de l’iran pour la jouer irak…

        Je te propose de te procurer ces 2 très très bon doc

        <A HREF=http://fr.wikipedia.org/wiki/Chomsky_%26_Cie

        <A HREF=http://fr.wikipedia.org/wiki/Chomsky_et_le_pouvoir

  3. On a trouvé une bonne raison d’aller poutrer les irakiens, maintenant il en faut une pour les iraniens.

    D’un autre côté, je trouve également très hypocrite que les gouvernements fassent : “Bouh ! les vilains ils ont la bombe H !”
    Je répondrai juste et pourquoi pas eux aussi ?

    Enfin, je ne sais pas si c’est une bonne chose au pas que les iraniens aient ce genre de choses dans leurs chaussettes, une chose est sûre : Personne ne devrait l’avoir !

    1. S’il n’y avait pas eu d’armes nucléaires, les grandes puissances se seraient rentrées dedans depuis longtemps, et le champ de bataille aurait été l’Europe. Je ne les aime pas plus que vous ces armes, mais elles ont un pouvoir de dissuasion efficace.
      Maintenant, entre les mains de fanatiques…

      1. C’est a présent faux, avec la forte diminution de la taille et de a puissance on peut très bien cibler certains point stratégique, les raser, sans pour autant raser tout le pays ou toute la ville.

        Une sorte de frappe “chirugical” (mon dieu…) nucléaire.

        1. Je précise, il n’y a que par le biais de sous marins ou “la bombe” peut faire peur encore.

          Et c’est sans compter les bouclier anti missile américains…

  4. Oui ce ne sont pas des démocrates mais j’ai envie de dire : ça change quoi ? Les USA sont bien une démocratie ça ne les a pas empêché de causer la mort de plus d’un million d’iraquien et de mener guerre après guerre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.