#Cablegate : vers une nouvelle donne des relations diplomatiques mondiales ?

corée
Corée du Nord : pas de ville dans Google Maps

Il faudra du temps, beaucoup de temps pour tenter de démêler le vrai du faux, les supputations des faits, les bons mots de diplomates des positions officielles des États. Aujourd’hui, le monde a découvert les petits dessous de la diplomatie, dans toute sa brutalité. Prenons un peu de recul et imaginons un seul instant de telles révélations en pleine guerre froide. Bien plus que les petites piques de diplomates vis à vis des dirigeants de l’Union Européenne, c’est vers le Moyen-Orien et l’Asie que le monde entier doit avoir les yeux rivés. Les documents diffusés aujourd’hui par Wikileaks font états de missiles d’origine Nord-Coréenne en possession de l’Iran, et de la construction d’un second site nucléaire à Qom en plus de celui de Natanz qui a été cette année la cible de l’une des attaques informatiques les plus élaborées jamais observées. L’Iran est bien en train de s’armer et ceci, en toute logique, inquiète.

Si l’impact du Cablegate pourrait être relativement limité entre les pays occidentaux, c’est bien entre les pays du monde arabe que les relations diplomatiques pourraient être amenées à évoluer. La réaction de Téhéran vis à vis de l’Arabie Saoudite ou du Bahrein, deux pays qui ont demandés à Washington d’intervenir pour mettre fin au programme nucléaire iranien, reste la grande inconnue. Les révélations sur la Turquie, ou le rôle des banques dans le financement d’alQaida pourraient également ajouter une couche de complexité à la situation et créer de nouvelles tensions.

En Asie, du côté de la Corée du Nord, on serait tenté de dire que la mise en évidence de collaboration avec l’Iran sur ses programme d’armement pourrait avoir une influence sur la position de Pékin, dans un contexte déjà particulièrement tendu suite à l’escarmouche entre la Corée du Nord et la Corée du Sud la semaine passée. La Chine va donc jouer un rôle crucial et devra assumer son rôle de pacificateur pour ne pas que la région entière se transforme en poudrière.

Le grand perdant de l’histoire ce soir, c’est l’administration américaine, mise à mal, sa diplomatie va devoir regagner la confiance de ses partenaires et pourrait de fait se trouver au chômage technique pendant de longs mois. Les effets commerciaux non plus ne sont pour l’instant pas non plus mesurés mais on sait que la diplomatie est intimement liées avec les échanges de nature commerciale entre États. Sans confiance, pas de business.

Les jours à venir devraient être passionnants en terme de géostratégie politique, le Cablegate va bien changer la donne, mais bien malin celui qui peut aujourd’hui affirmer pour qui et dans quelle mesure.

Le filtrage “ça marche” … le problème est toujours situé entre la chaise et le clavier

filtrageOn apprend aujourd’hui que la Turquie bloque plus de  3700 sites web … ah ils doivent avoir des supers “gros ordinateurs” comme dirait le député Myard … il doivent aussi avoir de sacrés gros boulets entre la chaise et le clavier de ces mêmes ordinateurs… ou les “encore plus boulets” qui les gouvernent. Pour une fois, il ne s’agit pas d’un filtrage accidentel .. pas comme les anglais “j’me suis trompé d’bouton, désolé, tenez je vous remets wikipedia”  … pas comme les australiens “bon ok au début c’était la pédo pornographie mais le jeux n’est il pas un pêcher capital” ? … non non … là c’est bien un filtrage politique, à la chinoise. Ah mais la Turquie c’est loin, c’est même pas l’Europe .. alors la Chine pensez vous ma petite dame … et là c’est assez près ? … comme c’est étrange, un pays ou le pouvoir et les médias entretiennent une certaine collusion … un peu comme chez nous …

Y’a pas à dire, le filtrage “ça marche”, ça marche fort même… tant qu’il y aura des dictateurs.

ils l’ont bien fait en Chine“… Allez Camarade Nicolas … plus qu’un petite loi en “i” et on sera tous turcs, tous chinois, tous pédophiles, tous terroristes … tous filtrés. Le vrai terrorisme en France, c’est celui du politique qui s’accroche à sa parcelle de pouvoir et qui est prêt à s’attaquer à des droits fondamentaux inscrits dans la Constitution pour garder sa part de galette. C’est le terrorisme de celui qui se sert au lieu de servir.

Le camarade Nicolas nous a promis que le filtrage ça sera pour les pirates, NKM jure par tous les grands dieux que ce ne sera que pour les sites pédophiles, … demain c’est quoi ? Copé qui va nous dire que finalement on va aussi l’appliquer à mon blog parce que je trouve que vous êtes une belle bande menteurs ? Si la Turquie n’a pas sa place dans l’Union Européenne, pourquoi la France aurait elle sa place au rang des nations qui pratiquent la dictature et le terrorisme culturel  ? Qui peut croire un politique qui vous dit qu’il va dresser une liste secrète qui ne contiendra que des sites x ou y  alors qu’il peut filtrer ce qu’il veut .. juste comme ça … parce que c’est facile … parce qu’il en a le pouvoir … tous les pays dotés de ces outils ont succombé à la tentation … c’est quoi qui différencie la France de ces pays ? L’intégrité de nos politiques ? Leur brillante capacité à confier à un taulard une mission ministérielle sur les prisons et leur l’incapacité à écouter les internautes parler d’Internet en confiant au ministère de la Culture le pouvoir de légiférer sur un truc auquel il est totalement étranger ? Mais comment voulez vous que l’on vous prenne au sérieux ? Give a monkey a brain and he’ll swear he’s the center of the universe, give a politician net filtering and he’ll swear he’s chinese …

Le problème est toujours entre la chaise et le clavier … toujours. Heureusement dans tous les filtres .. y’a plein de petits trous, ça évite le moisit.