La nouvelle stratégie de Microsoft pour Silverlight

Windows Mobile 7
Windows Mobile 7

Récemment, je vous faisais part d’une interview de Bob Muglia, président de Microsoft en charge de la branche serveur et outils, donnée au PDC et relayée entre autres par Gigaom. Il semble qu’il y ait eu de la part de moi comme de la presse un certain empressement à vouloir enterrer la technologie Silverlight. Bob Muglia a donc souhaité apporter des clarifications en revenant sur ces propos et i y dément tout abandon de SIlverlight mais bien un recadrage des objectifs. Bob Muglia assure que  :

  1. Silverlight est très important et stratégique pour Microsoft.
  2. Nous travaillons dur sur la prochaine version de Silverlight, et il continuera d’être multi-navigateur et multi-plateformes, et tourne sous Windows et Mac.
  3. Silverlight est une plateforme d’applications de base de développement pour Windows, et c’est la plate-forme de développement pour Windows Phone.

Il y affirme aussi que le but de Silverlight n’a jamais été de remplacer le HTML, mais plutôt d’apporter les choses que HTML (et d’autres technologies) ne peuvent pas faire, et enfin rendre ceci accessible aux développeurs. Bob Muglia donne également quelques chiffres : Silverlight serait  installé sur les deux tiers des ordinateurs dans le monde, et plus de 600.000 développeurs sont actuellement en train de développer des applications avec Silverlight, confirmant ainsi que Microsoft continuera à investir dans cette technologie.

16 réponses sur “La nouvelle stratégie de Microsoft pour Silverlight”

  1. 2/3 des ordinateurs dans le monde. C’est plausible, je constate un 59% de mon côté, dans les stats visiteur.

    J’aurais pas cru, une technologie que l’on croise très rarement au détour d’une page HTML 🙂

      1. hm, windows update le propose directement comme mise à jour facultative (mais cochée par défaut), donc même pas besoin d’utiliser IE pour qu’il arrive spontanément chez l’utilisateur moyen.

  2. Vous ne me verrez pas souvent dire du bien de microsoft, alors profitez en. Mais franchement, silverlight, ça surclasse et de loin tant les applets java que flash.

      1. Et ça reste un blob binaire incompatible avec l’esprit du Web.

        Je télécharge mes binaires dans des dépôts signés (ceux de Debian), je vois pas pourquoi j’irais exécuter n’importe quelle application Flash, Silverlight, Java, .exe ou .bin trouvée sur le Web.

        Le Web c’est fait pour publier des infos. Si on veut faire des trucs plus pointus, faut peut-être utiliser une autre technologie..

  3. Mais oui , mais bien sur…
    Avec WebGL, HTML5, Ecma5, CSS3 , canvas, SVG, audio/video, webforms 2 …. mais qu’est-ce que vous voulez que SilverLight puisse faire croire qu’il est utile à quelque chose ?

    Même pour la gestion DRM des vidéos, il semble qu’il y aie un début de norme en HTML5.

    Et Silverlight ne sera qu’un companion obligé de MSIE6, 7 et 8. Parce que sur les autres plateformes, il est à la fois trop plantogène, et un plugin de trop sur le point de la sécurité.

    Bref, Silverlight restera à côté de Java, un plugin presque jamais utilisé, sinon par les auteurs de virus et autres trojans.

  4. Microsoft le refourgue d’office quand tu télécharges un de ses produits (je ne me rappelle plus si c’est Internet explorer ou MSN mais je me rappelle ne pas avoir eu vraiment le choix, ils demandent aussi de l’avoir pour consulter les photos dans hotmail), le chiffre n’a rien de très surprenant.

  5. En vrai, ce n’est pas le taux d’installation qui est intéressant, mais plutôt son taux d’utilisation…

    Microsoft avance 600.000 développeurs, mais à partir de quel moment on est développeurs ? Si on a déjà fait une application ou seulement si on c’est inscrit sur le site en tant que dev ?

  6. Concernant l’installation de Silverlight, il suffit de voir que “Microsoft Essential 2011” est proposé en MAJ prioritaire … et il contient silverlight par défaut.

    A moins que je dise une connerie, Office 2010 le propose aussi :-/

Répondre à Romain Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.