La surveillance généralisée du Net s’accélère… OH ! BAMM ! AAAAH !!

OH !

Il y a quelques jours, on parlait ici du “killswitch” qui permettrait au président américain de couper des AS entiers … mettre dans le noir des bouts entiers d’Internet. Le cauchemar est en train de devenir une réalité puisque le Sénat américain vient de l’adopter. Ce fait, d’apparence anodin, vient de créer un précédent qui ne manquera pas de passer les frontères, vous étiez prévenus.

Comme si cela ne suffisait pas, la surveillance du Net est sur le point de s’immiscer au coeur des réseaux des fournisseurs d’accès, le DPI ou Deep Inspection Packet n’ayant pas bonne presse, il subira le même sort que la vidéo-surveillance que l’on a rebaptisé “vidéo-protection”… on vous dit que c’est pour vous P.R.O.T.E.G.E.R ! On pourra imaginer un nom bien “sécurisant” au DPI, genre “Protection de flux informationnels”… on en est plus à ça près. Vous pensez qu’en chiffrant votre trafic vous serez épargné ? Oui et non … SSL, Newsoft en cause fort bien ici, n’est pas infaillible. Le modèle de confiance est déjà sérieusement entamé. De plus, les technologies DPI évoluent très vite en ce moment et le DPI sur SSL semble être une réalité. Mieux encore, sachez qu’il existe des entreprises dont on entend pas du tout parler, comme Kalray qui travaillent sur des choses assez surprenantes comme le MPPA… vous voyez qu’on est vachement bons en France… on est aussi vachement discrets.

Pendant ce temps, les cybercriminels se fendent la pêche

BAMM !

“Give a monkey a brain and he’ll swear he’s the center of the universe”

Ce qui me dérange ? C’est que nous sommes en train de donner les moyens techniques aux politiques de pratiquer la censure du Net, elle deviendra donc la règle… Au début on filtrera les pédophiles, puis les sites de jeux en ligne, puis après les contenus copyrightés, et on finira inéluctablement par le filtrage politique (comme Mitterrand en son temps pratiquait les écoutes téléphoniques, les écoutes de connexions deviendront un sport gouvernemental underground…) oui comme en Chine, et ça ne semble pas leur faire peur.

Peu importe si dans d’autres pays pas si lointains les prestataires presentis ont gentiment été écartés pour d’évidentes raisons d’atteintes à la vie privée (on aimerait bien un avis de l’Union Européenne sur le DPI d’ailleurs avant que les FAI ne trouvent le moyen de le proposer en OPT-IN en France … comme un cheval de Troie…) ou quelques déboires avec la justice… des batailles de brevets, trois fois rien. Pour ceux qui ont loupé un épisode le projet RIALTO est une émanation de Kindsight, qui est lui même une émanation de Alcatel Lucent.

AAAAAH !

Allez, on passe aux “presque bonnes nouvelles”

ZyXEL qui va pouvoir mettre à jour sa plaquette commerciale puisque les IP des entreprises n’entreront pas dans la liste des “déconnectables” par la HADOPI, comme l’explique GenerationNT entre deux projections ridicules de Pascal 2.0 : “TMG écartera du flashage les adresses IP des entreprises… Quant aux IP à l’origine de nombreux téléchargements illégaux ( un millier ), ce sera directement l’action en justice, sans e-mail d’avertissement.

Il y a une autre bonne nouvelle, Christine Albanel a un an de plus, nous lui souhaitons donc un joyeux anniversaire que PCInpact nous propose de féter en video. Mais il y a aussi une mauvaise nouvelle, elle pourrait prendre sa retraite plus tard

Mon grand père disait …

“Chez nous, il y a trois problèmes : le feu qui dévaste le maquis, les sangliers qui ravagent les cultures, et la politique qui s’occupe de tout le reste.

11 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.