LOPPSI : une loi martiale pour Internet

La loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI) va finalement être discutée _en urgence_ à partir du 27 janvier… ou comment s’entêter dans la stratégie de l’échec. Il faut reconnaitre une certaine opiniâtreté à Nicolas Sarkozy… notre président a le don de faire des boulettes, et de les faire vite … c’est un don inné chez lui. LOPPSI dans de telles conditions entérine définitivement l’idée que le Gouvernement déclare la guerre à nos libertés fondamentales.

Il y a bien évidemment derrière cet empressement une stratégie politique d’asphyxie du débat parlementaire. Échaudé par l’échec cuisant d’HADOPI 1, le gouvernement a donc fait le choix de prendre les parlementaires pour des cons de vitesse en leur laissant un délai très sensiblement réduit pour déposer des amendements, la limite de dépôt est donc fixée au samedi 23 janvier. Rarement un gouvernement aura fait voter des lois d’un tel impact avec si peu de démocratie, c’est une véritable honte, une insulte à ceux qui sont morts pour nos libertés, une insulte à la République et à la démocratie. Le constat est terrible car ce genre de pratiques totalitaristes appliquées à un sujet aussi grave que le filtrage, qui est rappelons le un flicage dans les règles de toute la population, sont les prémices d’une dictature qui ne se voile même plus la face.

Si vous pensez que j’exagère, je vais vous expliquer ce que prévoit LOPPSI avec des mots très simples :

  • Imaginez qu’à chaque fois que vous décrochez votre téléphone, votre conversation soit écoutée .. juste comme ça, juste parce que tout le monde est présumé coupable ;
  • Imaginez que la Poste ouvre SYSTÉMATIQUEMENT le courrier pour s’assurer que ce que contient l’enveloppe ne comporte rien d’illégal … et bientôt de subversif …
  • Imaginez qu’à chaque fois que vous prenez votre véhicule, un GPS affiche votre position en temps réel, votre vitesse (…) au ministère des transports … juste comme ça, pour votre “sécurité”…

Vous ne rêvez plus, souriez, voici la LOPPSI !

Lors de la présentation de Tweest la semaine dernière à la Cantine, Nathalie Kosciusko-Morizet, très fière de son bon mot a lâché une bombe que personne ne semble avoir relevé… une énormité justifiant son soutien pour les mesures de filtrage ! Je cite : « le filtrage permet des cybers écoutes et non cybers perquisitions ». Rarement une tentative de justification de l’injustifiable n’est apparue à mes yeux aussi ridicule… j’en avais rêvé, NKM l’a fait…

Dans cette petite perle, je sais pas pour vous, mais moi ce qui me choque, c’est que :

1° Une perquisition est quelque chose de très encadré, nécessitant l’intervention d’un juge et l’obtention d’une commission rogatoire. En toute logique, une perquisition se justifie donc par un besoin réel de l’autorité judiciaire de contrôle d’une personne sur laquelle sont portés des soupçons légitimes, fruits d’une enquête judiciaire.

2° Une cyber écoute généralisée est issue de la volonté des politiques de restreindre les libertés de tous les citoyens (j’ai beau chercher, je ne trouve AUCUNE autre justification). Le filtrage, comme le défend maintenant très ouvertement Nathalie Kosciusko-Morizet, c’est bien une cyber écoute généralisée… prenez le dans tous les sens, vous arriverez aux mêmes conclusions que les miennes. Ce simple état de fait ne peut être toléré dans une démocratie, si le Conseil Constitutionnel laisse passer un tel affront, c’est qu’il y a bien quelque chose de pourri dans notre “démocratie”.

Ainsi, il convient de dénoncer cette nouvelle urgence que s’est subitement découvert le gouvernement godillot de Nicolas Sarkozy après ses quelques tentatives d’enfumage, d’ici sur l’identité nationale, de là sur la taxe Google qui nous a fait passer pour des crétins dans le monde entier…

Il va falloir AGIR contre LOPPSI, et agir :

Vous l’aurez compris, l’heure est grave, c’est le moment de se remuer. Enfin, j’ai beau n’être pas grand chose sur cette toile, j’appelle de toutes mes forces les internautes, les journalistes, les députés de droite comme de gauche, les artistes, vous simples citoyens,  à ouvrir les yeux sur ce qui est en train de se passer, nous avons tous un rôle un jouer, et c’est tout de suite !

9 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.