HADOPI : Dés aujourd’hui je boycotte les industries culturelles, pas les artistes

Quelle est la meilleure manière de lutter contre HADOPI ? S’attaquer au portefeuille de ceux par qui elle est arrivée bien sur… En ce sens, j’ai décidé de boycotter totalement les industries culturelles :Image 7

  • Plus de sorties au cinéma ;
  • Plus d’écoute radio reversant des droits aux sociétés d’auteurs ;
  • Plus d’achat de disque, DVD ou livres (ou alors des œuvres dont on est assuré que l’intégralité de la somme ira dans les poches de l’auteur) ;
  • Plus de concert d’artistes endorsés par des majors ou des “pseudos” labels “indépendants” ;
  • Plus de téléchargement d’œuvres soumises à droit d’auteur et droits voisins ;
  • Résiliation des forfaits TV/Cinema/VOD etc proposés par les fournisseurs d’accès Internet.

C’est une occasion rêvée pour moi de parfaire ma culture libre et je vais d’ailleurs me servir de ce billet pour vous balancer mes découvertes. Je vais commencer par vous aiguiller sur quelques classiques et incontournables :

  • Dogmazic :des milliers de titres libres, dans tous les styles, beaucoup d’excellentes choses qui n’ont rien à envier à ce que l’on trouve dans le commerce.
  • Archives.org : des centaines de milliers de contenus audio et vidéo libres (plus de 420 000 titres audio !)
  • Oxyradio : De la musique libre en streaming
  • Boxson : Musique libre et gratuite en téléchargement
  • Jamendo : téléchargement de musique libre et gratuite
  • Prison Soup Record : un excellent label de musiques copyleft
  • Auboutdufil : téléchargement de musique libre et gratuite
  • Opsound : téléchargement de musiques libres et gratuites
  • Erreur404 : collectif proposant des musiques alternatives libres
  • Altermusique : téléchargement de musique libre et gratuite
  • Easyzik : de la musique en creative commons
  • CopyleftMusic : du bon son en copyleft
  • Airtist : pour écouter de la musique en rémunérant les artistes par la publicité
  • LastFM : c’est pas libre mais il y a beaucoup de bonnes choses en gratuit.
  • Dmusic : de la musique suédoise en libre téléchargement
  • Art Libre : des oeuvres (textes, musiques, videos, dessins, peintures …) sous licence art libre, véritable licence copyleft, permettant la diffusion , la modification …
  • In Libro Veritas : la littérature équitable

… et voilà pour la première tournée de links.

11 réponses sur “HADOPI : Dés aujourd’hui je boycotte les industries culturelles, pas les artistes”

  1. Yess

    Je préconise avec la Ligue Hadopi le boycott depuis 2006. Je suis content de le voir repris ici.

    Merci aussi de ne pas avoir oublié ILV

    Pour tous ceux qui s’ennuieront ferme, je conseille la lecture de mes bouquins sur ILV qui sont tous téléchargeables gratuitement en intégralité.

    Ma fiche auteur http://www.inlibroveritas.net/auteur2399-oeuvres.html

    Des titres évocateurs
    Guerre contre les majors
    Quelques nouvelles du Net
    Un monde pourri et autre raisons de se lamenter

    A acheter sur ILV, la Bataille HADOPI en format bronze, argent ou or. En téléchargement gratuit et intégral le 29 octobre (encore une semaine)

    Bon, et je vous linke aussi

    Cordialement

  2. @fredleborgne
    Ligue Hadopi … marrante la boulette 🙂
    Tu voulais sûrement parler de la Ligue Odebi … et bien vois tu .. la ligue et moi .. ça faisait 2 .. et depuis la surcouche du parti pirate, … et bien ça fait 3.
    Pour toi ça fera 1,5 puisque tu as le bon goût de publier chez ilv et en lal.
    Pour le reste, la ligue ne m’interesse plus, je ne soutiens ni son vocable outrancier et diffamatoire vis à vis des élus de la nation, ni ses revues de presse à deux balles d’articles de 2002 pour tenter maladroitement de déstabiliser des députés … je trouve ça con et ridicule, désolé.

    J’aurai aimé que la ligue s’investisse plus dans des actions de bon sens, là on en est loin.

    En revanche, je respecte ton travail et ta détermination, bravo, on a besoin de plein de gens comme toi, surtout continues, avec ou sans la ligue, l’important n’est pas là.

    PS : Antoine organise une expo à l’Apostrophe, si tu es dans le coin, je serais ravis de boire une mousse avec toi pour causer de tout ça… je te préviens, je suis un troller de gros calibre :

    http://apostrophe-cafe.com/art-libre-exposition-apostrophe/

    😉

  3. Bonjour,
    concernant ce point :
    Plus d’achat de disque, DVD ou livres (ou alors des œuvres dont on est assuré que l’intégralité de la somme ira dans les poches de l’auteur)

    je te conseille ce site :
    http://www.cd1d.com/
    issue du site :

    cd1d.com est une plate-forme de distribution alternative en ligne

    cd1d.com ne réalise aucun profit

    cd1d.com est en marge de la «culture business»

    cd1d.com est une plate-forme de vente en ligne équitable du producteur à l’auditeur.

    Merci pour ton blog même si je comprends pas toujours tous les billets 😉

  4. Moi, pareil, ainsi que tous les produits dérivés dont les recettes vont directement dans les caisses des majors..

    Une alternative libre a été oubliée, il me semble : il s’agit de l’AIMSA..

    Voilà…

  5. Tu es bien courageux… moi je ne peux pas me priver de ces petits plaisirs.
    Je ne suis pas non plus un gros consommateur, surtout quand on voit le prix du ciné par chez nous (10€!!!) et des cd.

    J’achète un jeu de temps en temps, même si je peste toujours contre le DRM imposé et la licence stipulant que des informations privées seront prélevées sur mon ordinateur (mais j’ai un Windows poubelle exprès pour ça). Mais ça à part envoyer un courrier de protestation à l’éditeur on ne peut rien y faire, avec des dirigeants corrompus qui nagent dans l’argent et font passer Hadopi2 en priorité en cette période de crise et de chômage croissant…

    Peut-être qu’un jour on ressortira la guillotine.

Répondre à Achille Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.