Filtrage du net : HADOPI et LOPPSI ridiculisées par Pékin

Incroyable ! Au momment même où Nicolas Sarkozy fait des pieds et des mains pour filtrer le Net, la Chine fait marche arrière sur le filtrage du Net … ce même filtrage que l’HADOPI veut autoriser et la LOPPSI rendre obligatoire !frchina

Selon une dépêche AFP : L’agence Chine nouvelle a rapporté que le ministère de l’Industrie et des Technologies de l’information allait « différer l’installation obligatoire du logiciel filtrant controversé (…) sur les nouveaux ordinateurs ».

… « Cela montre qu’on ne peut pas ignorer les pressions sociales », a estimé Zhou Ze, juriste pékinois qui a contesté la légalité du projet gouvernemental. « Ils ont tenté d’amener l’opinion publique à soutenir le projet en faisant du tintouin au sujet de la pornographie, mais cela n’a pas marché et ils sauront qu’il leur faudra être plus prudents la prochaine fois. »

C’est surement la claque la plus magistrale depuis la censure d’HADOPI au Conseil Constitutionnel : la Chine souvent montrée du doigt par la France pour son système de filtrage (souvenez vous la polémique pendant les JO de Pékin sur l’innaccessibilité de certains sites de presse internationale) fait marche arrière alors que la France s’apprête à mettre en place un équivalent.

La France est en passe de devenir la risée du monde entier, la Chine est maintnent en position de donner des leçons de e-democratie à la France … derrière cette bonne nouvelle pour les internautes chinois, j’ai du mal à m’empêcher de penser que notre classe politique française à grand besoin d’un bon coup de Karsher.

2 réponses sur “Filtrage du net : HADOPI et LOPPSI ridiculisées par Pékin”

  1. Les mauvaises herbes ne durent pas longtemps, t’inquiètes. Je n’aime pas Karsheriser ceux qui nous e-Karsherises mais disons que leur pisser un bon coup dans le réservoir et faire geler à coup de froid le tout devra faire l’affaire 😉

    Il faut toujours rester vigilants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.