Télétravail des femmes enceintes et des personnes en arrêt maladie : Frédéric Lefèbvre se prend un vent

computer_hospital_storeHier était débattu à l’Assemblée Nationale un amendement dont seul Frédéric Lefèbvre a le secret :
Vous êtes en arrêt maladie, mais vous voilà devenu télé-travailleur, magique non ?

On vous installe un laptop au dessus de votre lit, on vous colle une webcam, et pourquoi pas un petit trojan pour calculer vos pauses pipi ou déjeuner.

En toute logique, Frédéric Lefèbvre s’est pris un énorme vent, à droite comme à gauche, personne ne veut de son amendement, qui a été retoqué en Commission des Affaires Sociales. Mais Frédéric est un homme de conviction, il n’en démord pas, il compte reposer un amendement allant dans le même sens…

« Tu vas bosser oui sale feignasse … ouai même sur ton lit de mort ! ».

Frédéric Lefèbvre s’est mis en tête de permettre le télétravail pour les femmes enceintes et les personnes en arrêt maladie. Et comme le souligne NKM « il n’y aurait rien de pire qu’un télétravail subit ». En effet, cette permission pourrait être interprétée pour certains patrons comme une quasi obligation, aliénant ainsi ses salariés un peu plus jusque dans leur domicile… Difficile de masquer derrière la notion de « volontariat » une plaie béante qui permettrait à ce volontariat de se transformer dans l’inconscient collectif en obligation …

Mais où va t-il chercher tout ça notre Frédéric ?

Une réponse sur “Télétravail des femmes enceintes et des personnes en arrêt maladie : Frédéric Lefèbvre se prend un vent”

  1. Les Ténardiers de l’UMP et autres masochistes du travail n’ont pas de leçon de conscience professionnelle à donner. Avoir une main d’oeuvre en bonne santé est loin d’être improductif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.