Contourner l’HADOPI pour les nuls (partie 6) : les pièces jointes d’emails

image-6Nous avons sombré dans l’absurde, mais ne vous inquiétez pas, on peut encore toucher le fond ! Le gouvernement pourrait interdire les pièces jointes dans les emails.
Les espaces de stockages de boites mails ont très sensiblement augmentés ces dernières années, sur un compte Gmail, on peut par exemple stocker pas moins d’une dizaine de films en divx ! D’ailleurs, des services en ligne proposent de se servir des espaces de stockage de ces boites mail en les transformant en disque dur virtuels avec le toolkit qui va bien pour envoyer du lourd. C’est d’une simplicité déconcertante.
Si un mp3 ne posera pas de problème à envoyer en pièce jointe d’un mail, il faudra ruser un peu pour les films.
Seul frein, la taille des pièces jointes, mais la encore la parade est d’une simplicité enfantine et les techniques de posts utilisées sur les newsgroups ont donné naissances à des petits logiciels capables de découper de gros fichiers en dizaines de petits fichiers compressés et concaténés. C’est ce que propose Split&concat, Quickpar, par2cmdline …et de nombreux autres que je vous laisse découvrir en googlisant un peu.

Irons nous vers un filtrage généralisés des pièces jointes de nos courriers électroniques ? Le “contre logiciel” de l’HADOPI aura t-il la capacité de lire nos correspondances privées afin de dénicher des fichiers illégaux en pièce jointe ? Nous devons nous en inquiéter aujourd’hui, demain il sera trop tard.

One Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.