HADOPI : Les jeunes de l’UMP vont-ils accepter ces grossières manipulations ?

image-51Je vous avais signalé hier un billet lapidaire sur le projet de loi Création et Interne publié sur le site des Jeunes Populaires. Ce matin PCInpact et Numerama relevaient la publication de 2 billets « disciplinaires » visant à rééduquer les brebis égarées de l’UMP qui pestent contre ce projets de loi.
Une odieuse manipulation uniquement destinée à étouffer l’opposition à l’HADOPI qui commence à bourdonner dans les rangs de l’UMP. Si le billet original n’a pas été supprimé, c’est sans doute parce que pour une fois, ils ont compris que nous avions fait de beaux screenshots et que la censure n’aurait servie à rien, pire elle aurait amplifié la réaction, tant des Jeunes Populaires que celle de la presse web qui aurait sauté sur l’occasion pour tailler un costard sur mesure aux dirigeants de l’UMP qui dans leur précipitation à vouloir « contre communiquer » se ridiculisent une fois de plus en faisant passer pour neuf un billet qui reprend trait pour trait l’argumentaire du Ministère de la culture. Preuve de la grossière manipulation, je cite

« La loi pourrait mise en oeuvre au 1er janvier 2009 »

… pour un billet rédigé hier par des Jeunes Populaires, permettez moi d’applaudir des deux mains… il s’agit d’une publication faite en panique d’un texte datant de l’année dernière, c’est grossier, peu intelligent, inefficace, ça respire l’amateurisme et c’est surtout très drôle

Mais les jeunes UMP contre l’HADOPI ne sont pas des citoyens si l’on se réfère à la définition d’un internaute par Muriel Marland-Militello, je cite « ce qui compte en démocratie ce sont les concitoyens, pas les internautes »
Tout Jeunes et Populaires soient-ils, ce sont des sous-citoyens se cachant derrière des pseudonymes, ils ne sont pas réels pour des personnes comme Madame Militello, enfin ils ne sont pas réels jusqu’aux prochaines élections…

Oui mais voilà, les Jeunes Populaires ne sont pas aussi dociles que le souhaiteraient les hautes instances de l’UMP et certains n’hésitent pas à afficher les bannières de blackout de la Quadrature du Net, comme les Jeunes Populaires d’Asnières. Incroyable ? Non pas tant que ça, je dirais même que c’est rassurant de voir des jeunes qui savent de quoi ils parlent mettre en garde nos dirigeants sur la plus belle cyber-boulette qui n’ai jamais été commise.

L’UMP souhaiterait se débarrasser de ses jeunes militants, il ne s’y prendrait pas mieux : l’HADOPI, tu l’aime ou tu t’en va !

bo

Une réponse sur “HADOPI : Les jeunes de l’UMP vont-ils accepter ces grossières manipulations ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.