OpenPGP dans SeaMonkey la suite d’applications internet opensource

Depuis plus d’un an maintenant, je n’en finis plus de chanter les louanges de SeaMonkey, le navigateur “tout en un” de Mozilla. Client mail, éditeur html wysiwyg, carnet d’adresses, client IRC et surtout excellent navigateur web. Travaillant beaucoup sur OSx j’ai vite cherché une alternative open source à Safari. J’ai naturellement commencé avec Firefox mais sur un g4 il s’avérait complètement inutilisable montrant de grosses lenteurs sur des pages un peu chargées en javascript / ajax. Je me suis donc vite penché sur SeaMonkey dont les performances m’ont bluffé alors qu’elles étaient sensées être moindres si on se réfère aux nombreuses fonctionnalités supplémentaires qu’offre nativement SeaMonkey par rapport à Firefox qui se borne à être un simple navigateur.

Seul regret, les plugins sont sûrement moins fournis que pour Firefox. Et c’est justement ces plugins qui m’amènent à ce post puisque SeaMonkey propose une extension Enigmail qui permet de tirer partie d’OpenPGP pour chiffrer et signer vos emails… pil poil ce que je voulais.

J’ai donc configuré tout ce petit monde et encore une fois j’ suis sur le cul de voir la qualité du travail fourni par les développeurs de SeaMonkey et de ses plugins en 3 minutes chrono tout était au poil.

Voici comment faire sous OSX :

Commencez par récupérer SeaMonkey et installez le ;

Il vous faut ensuite installer GnuPG ;

Et il nous reste maintenant à installer le bon plugin SeaMonkey Enigmail ;

Et voilà vous relancez votre seamonkey vous configurez un compte mail si vous ne l’avez pas fait entre temps. A la première utilisation vous allez devoir générer votre jeux de clefs et votre certificat de révocation, le tout est parfaitement et simplement interfacé graphiquement ça se fait vraiment en quelques clics. Par défaut les clés générées le sont en 2048 bits ce qui est considéré comme un chiffrement tout à fait satisfaisant.

Encore une fois bravo aux développeurs ce navigateur est à mon sens définitivement le meilleur actuellement sous OsX comme sous Linux (sous Windows désolé j’ai pas pu me résigner à essayer). Les nombreuse extensions professionnelles qu’il propose m’ont vraiment séduit et le client mail, proprement configuré me fait oublier le confort de Mail.app sur OsX qui du coup se montre franchement plus limité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.