Zataz le héro du Net compare la Quadrature du Net à Frédéric Lefèbvre

image-15Il y a des choses qui ne passent pas, et Zataz avec ses articles est devenu en quelques années l’idole d’une génération de gens qui s’intéressent à une certaines forme de sécurité sur le web. Bien plus habile pour taper sur les gens de manière souvent limite que pour citer ses sources, je ne vais pas laisser passer l’article qu’il vient de publier sur la Quadrature du Net (et non il n’y a pas de lien sur son article à deux balles)… dans lequel il compare le collectif à Frédéric Lefèbvre qu’il se targue, encore une fois, d’avoir épinglé … Oui sauf que Zataz n’a rien épinglé du tout, l’information provenait de ce petit blog, voir ce billet qui commence à faire date, pas du tout versé dans le Hacking, mais dans la simple utilisation d’un navigateur. Le scoop de Zataz a donc été publié plus d’un mois après publication sur ce blog… bravo les champions de l’investigation.

Je n’ai rien contre le fait que Zataz ne cite pas ses sources et je n’irai pas pleurer pour avoir un lien entrant depuis son site, loin de là (surtout qu’ici toutes les infos sont en copyleft), mais très franchement ce genre de parallèle douteux entre la Quadrature du Net et Frédéric Lefèbvre est une insulte aux internautes. C’est très maladroit, surtout dans ce contexte.
A chacun son taff Zataz c’est la sécurité, la Quadrature c’est la défense de nos libertés … et Frédéric Lefèbvre lui, il défend ses clients… évitons donc le mélange des genres.

Carton rouge de cyber pipot et d’amalgames douteux pour Zataz.

HADOPI : Pourquoi Christine Albanel doit elle démissioner ?

image-14Cette fois c’est fait, La Quadrature du Net demande la démission de Christine Albanel qui avait confié la semaine dernière qu’elle quitterait son poste si le texte n’était pas représenté à l’Assemblée Nationale avant la fin du mois d’avril.
Dans son communiqué de presse, la Quadrature du Net s’explique en ces termes : “Le rejet de l’HADOPI par l’Assemblée nationale, enfin de son examen en procédure d’urgence, prouve que même parmi les députés UMP, beaucoup n’ont pas envie de voter pour ce texte inapplicable, mal ficelé et dangereux… bref, totalement indéfendable !” (…) “Désormais, le président passe même outre le rejet du texte par le pouvoir législatif. Sachant que cette loi consiste à court-circuiter l’autorité judiciaire, on ne peut que constater la volonté d’éradiquer tout contre-pouvoir démocratique à l’omnipotence présidentielle”.
Pour appuyer la position de la Quadrature du Net, j’ajouterai que les artistes ont été bien mal représentés et que Christine Albanel ne les a jamais défendu en causant même à certain beaucoup de tort.

  • toujours pas d’offre légale digne de ce nom à l’horizon ;
  • toujours aucune source de revenu concrète pour les créateurs ;
  • une ingérence du ministère de la Culture sur l’économie numérique (où sont les rapports d’impact ?);
  • une incompétence manifeste devenue la risée du Net français et européen ;
  • une volonté d’éradiquer toute proposition visant à améliorer la rémunération de la création ;

Oui Christine Albanel doit démissionner, le cuisant échec de son texte à l’Assemblée Nationale devrait suffire à l’achever politiquement, on nous pouvons attendre le 22 avril prochain que le parlement Européen lui inflige son 3e refus. J’ajouterai simplement une analyse à chaud par la Quadrature du Net de la liste des 10000 artistes que Christine Albanel se targue de défendre.
“Sur les soit disant 10 000 artistes, 157 seulement ont un torrent dispo sur mininova. 62 avec plus de 10 seeds et 15 avec plus de 100 et dans le tas il y a un mort et quelques uns (genre EDI) à vérifier”. Les artiste que protège l’HADOPI sont donc, réellement, un peu plus d’une centaine ! Pourquoi ce chiffre copie conforme de la réalité de ce que Madame Albanel appelle “le taux de piratage le plus massif du monde” n’a t’il jamais été révélé. D’où sortent les chiffres qui ont été présentés aux parlementaires ? Et c’est pour cette centaine d’artistes que nous allons dépenser des centaines de millions d’euros chaque années, que nous allons créer des précédents juridiques graves, engorger nos tribunaux et renoncer à ce qui a donner la vie la vie Internet : l’échange.

Non madame le Ministre, vous ne méritez pas votre poste, il faut partir maintenant … allez !

HADOPI : la pétition des 10 000 artistes était bien une fumisterie

fakebusters La Quadrature du Net fait la chasses aux nombreux fântômes de la listes des 10 000 artistes contre l’HADOPI. Combien de fois Christine Albanel nous a-t-elle sorti son “gogogadgeto 10000 artistes de la SACEM” pendant les débats du Parlement ? Assurément de bien trop nombreuses fois pour ce que la Quadrature du Net a relevé comme anomalies dans cette liste, présentée comme une liste de 10 000 artistes soutenant l’HADOPI.
Effectivement, en épluchant méthodiquement cette liste, la Quadrature du Net a eu la (non) surprise de trouver en vrac :

  • Des artistes inconnus,
  • Des artistes qui n’existent même pas,
  • Un bon paquet de lobbystes qui n’ont pas grand chose d’artistes
  • Des salariés de la SACEM qui n’ont rien non plus d’artistes
  • Des salariés de maisons de disques (très souvent de bonnes grosses majors)
  • Des personnages de science fiction (!)
  • Des vrais artistes qui n’ont jamais signé cette pétition ou qui se sont clairement affichés CONTRE l’HADOPI

Vous retrouverez le travail de vérification de la Quadrature du Net sur cette page.
… c’est un véritable festival ! Cette pétition est en bonne partie bidonnée, il faut croire que les nombreux spams de la SACEM ont eu bien du mal à recueillir tant de signatures. Les quelques vrais artistes qui ont signé cette pétition ont pour un bon nombre été induits en erreur car la SACEM s’est évidemment gardée de leur expliquer que l’HADOPI aurait un tel impact sur leur propres libertés individuelles ou ce qu’ils avaient à gagner à se dresser contre leur propre public. Gageons que la majeur partie de ces artistes, s’ils avaient été correctement informés, n’auraient jamais prêté leur nom à la propagande du Ministère de la Culture relayée par la SACEM (dont Laurent Petitgirard, son plus haut dignitaire, comprenant bien que l’HADOPI ne ramènera pas un rond aux créateurs, est devenu après un passage sur ce petit blog, un fervent défenseur de la licence Globale) 🙂

Interrogée sur cette liste
, la SACEM s’embourbe en nous procurant, anéfé, un grand moment d’albanerie.

La Quadrature du net précise que 90% des signataires ne sont sur aucun réseau P2P (on ne pourra donc pas dire que le téléchargement leur fait subir un gros préjudice), et que une immense majorité n’a même pas d’existence dans les moteurs de recherche … de vrais fantômes.

La Quadrature du Net réalise un travail titanesque, vous êtes tous invités à y contribuer, pour nous aider par exemple à continuer l’épluchage de cette liste.

Le site de propagande Jaimelesartistes.fr diffuse toujours cette liste tronquée, preuve s’il en fallait que ce site est destiné à la désinformation pour faire passer son projet de loi en force (tout ceci est bien entendu financé avec l’argent du contribuable qui appréciera le tour de passe passe de la SACEM et du Ministère de la Culture.

La presse en parle (beaucoup) :

(…)

/-)

fakebustersbig

60 gus et 3 députés dans un bar pour arroser HAPUDOPI

jp-brardEt oui, nous avons fait la fête ce soir et il y avait du monde au Pouchla pour arroser n”HAPUDOPI avec la Quadrature du Net !
Jean Pierre Brard, Nicolas Dupont-Aignan et Martine Billard nous ont fait l’immense honneur de se joindre à nous, pour le bonheur de tous. L’APRIL était évidemment bien représentée et ça fait toujours chaud au coeur. Un apéro festif, ultra convivial, des débats passionnés (on ne peut pas se lasser d’écouter Jean Pierre Brard, il est vraiment vraiment intarissable !) … Un petit événement qui nous a à tous permit de mettre des visages sur des pseudos, c’est très agréable. Marc Rees (PCInpact), Valentin Lacambre … nous étions un peu plus que 5 gus et pas des moindres 🙂
Nous avons bien évidemment évoqué le second passage de l’HADOPI au Parlement que l’on nous promet pour le 28 avril … et il va y avoir du sport.

HADOPI débat sur Plein Ecran (LCI) : Jérémie Zimmerman (La Quadrature du Net) Vs Pascal Nègre (Universal Music)

couvicLe petit événement de la journée, et pas des moindres, se tenait sur LCI vers 17h, Pascal Nègre rencontrait Jérémie Zimmerman co-fondateur de la Quadrature du Net. Un débat certes trop court mais très dense dans lequel on sent bien un Pascal Nègre aux abois, vacillant à plusieurs reprise devant les arguments développés par Jérémie Zimmerman. Dans les temps forts de ce débat, on notera par exemple l’énorme mensonge de Pascal Nègre qui affirme que les ventes de disques marqueront une très sensible augmentation une fois la loi Création et Internet votée et appliquée… ou encore une scène totalement surréaliste de Jérémie Zimmerman offrant l’excellent livre de Philippe Aigrin, Internet & Création (librement téléchargeable ici ou disponible à la vente) à Pascal Nègre… Comme je l’expliquais à l’autre Pascal ce matin, après le catastrophique oral de Christine Albanel, ça sent le roussit pour l’HADOPI… le Net se réveille !

EDIT(again)
Voici le lien sur le podcast pas tout a fait complet mais cette fois ci non coupé du début, la partie la plus importante