Un client bittorent pour un iPhone

torrent.pngGizmodo a annoncé le premier client p2p pour iPhone, il s’agirait d’une application basée sur le client open source et ultra léger transmission, il utilise donc l protocole p2p Bittorrent.

L’avènement de ce type d’application était évident, il s’agit pour l’instant d’une application non interfacée utilisable en ligne de commande. Autre petit bémol, cette application va tirer à mort sur vos batteries pendant le temps de download pour établir des centaines de connexions tcp, du coup l’intérêt en mobilité est pour l’instant réduit.

Voir le site de l’auteur

ZiPhone en pratique : désimlocking et jailbreak en quelques clics

Petit teste de ZiPhone : jailbreaker un iPhone en 1.1.4 en toute simplicité, ou presque

J’ai franchi le cap en mettant à jour mon iPhone pour tester ZiPhone. Petit rappel, il s’agit d’un iPhone US tout récent, livré en 1.1.3, jailbreaké avec Independence et utilisé sur le réseau de Bouygues.

Voici donc comment je m’y suis pris cette fois ci :

  • iTune est à jour
  • j’ai backuppé mes données
  • je downloade ZiPhone
  • j’ouvre ZiPhone pour voir à quoi ça ressemble et j’en profite pour jeter un coup d’oeil rapide au ReadMe file c’est toujours instructif.

Le fichier readme de Ziphone

  • je branche l’iPhone sur son socle relié à mon mac,
  • iTune se lance m’informe d’une mise à jour dispo en 1.1.4,
  • je lance la procédure d’upgrade du firmware
  • le firmware se télécharge
  • l’iPhone se prépare à la mise à jour, là il va falloir être très patient, allez vous faire un café.

pendant ce temps … long, très long, une dizaine de minutes, l’iPhone reboot une fois…

  • 20 minutes après je commence à trouver le temps un peu long du coup je débranche l’iPhone, impossible d’arrêter iTune qui part en sucette, un kill à coup de terminal … rien à faire, je suis obligé de rebooter le mac à la barbare …
  • je redémarre … re splendide erreur.
  • J’éteins complètement l’iPhone, je le reconnecte, je retente la restauration, à c e stade tout se passe impeccablement bien.
  • la restauration passe au poil, ce sera mon lot de consolation
  • Restauration de l’Iphone

    l’iPhone reboot mais simlocké

  • l’iPhone reboot mais évidemment, il est simlocké :\ … je vais enfin pouvoir tester notre ziPhone !
  • je le lance et je choisis la première option (do it all) dans mon cas puisque je repars from scratch sur l’iPhone, ça reboot en mode text et ça injecte tout notre petit monde, comme sur Independence lors de mon premier contact avec l’iPhone, on voit bien toutes les étapes des opérations lancées par ZiPhone.

  • l’iPhone reboot encore une fois, mais cette fois c’est parfait, le voilà jailbreaké désimlocké, l’installer.app est là, il ne me reste plus qu’à réinstaller mes applications, restaurer mes mails, mes préférences, mes 4 mp3 qui se battent en duel.

    ZiPhone termine son oeuvre

  • A noter une nouvelle icone ZiBri qui donne accès au blog, c’est parfait je la conserve 🙂 Une belle application open source, merci aux développeurs.

unlocked.jpg

Si à la fin, en essayant d’installer des applications vous avez une erreur de type Package download failed, commencez par faire un clear queue, puis installez en priorité le BSDSubSystemTool. Au besoin redémarrez votre iPhone, pour moi ça a suffit à venir à bout de ce petit désagrément

ZiPhone 2.5 : le firmware 1.1.4 de l’iPhone est tombé, jailbreak confirmé

ziphone25.jpgAttention : n’upgradez pas tout de suite ! Si le jailbreak fonctionne, tout n’a pas encore été testé correctement pour l’instant.

Déployé depuis 4 jours, ce firmware n’aura mis que quelques heures à céder à ZiPhone 2.5.

ZiPhone est disponible depuis hier pour Windows comme pour Mac et peut être downloadé ici.

Toujours de plus en plus simples, les applications qui proposent de déplomber les iPhone pullulent. C’est devenu un vrai sport et les délais entre la sortie du firmware et les releases de ce type d’applications se raccourcissent… de là à penser qu’Apple commence à se poser des questions sur sa propre politique de distribution basée sur l’exclusivité avec certains opérateurs, il n’y a qu’un pas.

Google Android vs SDK Apple … deux stratégies, deux mondes.

Android sur un iPhone pour bientôt ?Apple, qui a récemment retardé la sortie de son Software Developpement Kit qui devrait permettre aux développeurs de proposer de nouvelles applications tierces “officielles”, entendrait selon certaines choses vues sur des blogs “répondre” au projet Google Android.

A en lire certains, comme celui-ci, j’ai cru déceler une énorme incompréhension, des terribles imprécisions ainsi qu’une méconnaissance des problématiques et de la tendance forte du marché de la téléphonie mobile.

Pré-requis

  • Apple = monde propriétaire ;
  • Android = open source.

Pour faire simple, on va commencer par le SDK de Apple : ce bundle d’outils de développements va se limiter à un seul appareil, l’iPhone. Pour Apple, c’est un avantage, ça permet d’avoir les spécifications précises de tous les composants utilisés. Pour les développeurs et les utilisateurs finaux, en fait on a pas le choix, il faut posséder un iPhone et rien d’autre. Note importante : le core de l’OS reste lui fermé, Apple n’ouvre pas ses repository pour qu’un développeur puisse soumettre une modification sur le core de l’OS, d’ailleurs, modifier le code source du core est même illégal, vous devenez un vilain pirate.

Première conclusion : si je veux installer un firmware d’iPhone pour profiter de toutes les supers applications tiercesdans un autre terminal … je ne peux pas. En revanche si je veux installer un Linux sur mon iPhone … ça je peux ! Niveau universalité, Android prend une longueur d’avance.

Passons maintenant au projet Google Android : on nous avait longtemps annoncé la venue prochaine sur le marché d’un gPhone … on en aura pas un mais mais des centaines, de plusieurs marques différentes, le boulot de Goolgle n’étant pas de fabriquer des téléphones, la compagnie américain a opté pour une stratégie à la Microsoft : “on va faire le bidule qui fait tourner ton machin, là…”, et comme contrairement à Microsoft notre modèle est plutôt gratuit, on va utiliser du Linux déjà très présent dans la téléphonie (Sony Erickson, Motorolla … même Nokia s’y met …), tout mettre en open source. Le business modèle de Android est juste de founir une interface logicielle qui permet aux utilisateur d’accéder dans les meilleures conditions possibles à des services Google, gratuits ou payant. Ici le software n’est là que pour vendre du service.

Non content de fournir un système d’exploitation pour téléphones, Google a évidemment pensé aux développeurs : accès au code source et grands concours de développement d’applications pour Android, en mettant sur la table 10 millions de dollars de récompenses aux développeurs qui auront réalisés les meilleurs projets.

Oui, Apple pourrait très bien mettre la même somme sur la table, mais ce n’est pas trop la mentalité de la maison.

Les objectifs et les approches de Google et Apple sont donc très différentes, bien évidemment, Apple vend aussi de la musique en ligne et aimerait à faire payer certains services … iLife ? Mais iLife et les services .mac, face à Google aujourd’hui, c’est peanuts.

Pour ce qui est de la sympathie des développeurs pour l’iPhone, oui il y en a, mais seul Google est capable de fournir à des constructeurs de téléphones mobiles un système interopérable, et surtout, avec ses sources…

Là où je ne peux pas être d’accord, c’est quand je lis ce genre de phrase :

“Google Android est aujourd’hui au mobile ce que Linux est à l’ordinateur … un outil fabuleux mais réservé à une niche”

Google Android attaque la téléphonie : aujourd’hui quand vous décrochez un téléphone mobile ou GSM, vous avez 95% de chances de tomber sur du Linux à la première tonalité sans le savoir; C’est une monumentale erreur de considérer Linux comme un p’tit nouveau,un outsider, sur un marché où il règne déjà en maître incontestable et incontesté.

“Le kit de développement pour l’iPhone viendra, dans moins de 10 jours, sérieusement affecter le potentiel de croissance d’Android”

Même si tous les développeurs Linux se mettaient à coder pour l’iPhone à la sortie d’un SDK tout pas libre pour faire des softs qui ne fonctionnent que sur un téléphone à 600 euros, il leur faudrait 2 ans minimum avant d’arriver à la profusion d’applications déjà disponibles sous Linux. Erreur numéro 2 donc, Android ne part pas de rien, il part d’un truc qui fonctionne bien avec déjà énormément d’applications portées ou portables. En clair vous avez plus de chance de voir l’année prochaine un téléphone mobile capable de faire tourner OpenOffice qu’un iPhone avec MsOffice.

Pour le potentiel de croissance d’Android, il sera, par nature au minimum 5 fois plus soutenu que celui de l’iPhone à horizon 1 an, c’est mathématique.

Software Developement Kit reporté à Mars par Apple

desimlocked and jailbreaked iphone with 1.1.3On attend tous la sortie du firmware 1.1.4 qui devrait voir l’apparition d’applications tierces “officielles” et surtout la mise en ligne du SDK (Software Development kit) qui devrait permettre le développement d’applications plus propres.

Initialement prévu pour février, il va falloir, d’après une news d’Apple insider, attendre jusqu’en mars prochain pour pouvoir découvrir le jouet.

Make my iPhone sexy : main script execution error avec le firmware 1.1.3

Un scan nmap et c’est le drame

Previously in prison … euh Jailbreak : pas le droit de toucher à passwd sous peine de bricker votre iPhone.
Pour palier la lacune de passwd, j’ai voulu éditer le /etc/master.passwd … manque de bol, impossible d’installer le bsd subsystems tools. Une vieille histoire de permissions foireuses, pas très grave mais blocante pour la suite des opérations : du coup pas de vi, pas de ls, pas de cat, pas de chown …. fâcheux pour les permissions… bref un truc inutilisable. Voici ce qui a fonctionné pour moi :

-sh-3.2# cd /Applications
-sh-3.2# chmod +s Installer.app/Installer

Je redémarre complètement l’iPhone

Je retente l’installation du bsd subsystem tool et hop tout passe comme une lettre à la poste : nous y voici, je peux maintenant éditer à coup de vi mes pass encodés.

-sh-3.2# cat /etc/master.passwd
##
# User Database
#
# Note that this file is consulted when the system is running in single-user
# mode. At other times this information is handled by lookupd. By default,
# lookupd gets information from NetInfo, so this file will not be consulted
# unless you have changed lookupd's configuration.
##
nobody:*:-2:-2::0:0:Unprivileged User:/var/empty:/usr/bin/false
root:/smx7MYTQIi2M:0:0::0:0:System Administrator:/var/root:/bin/sh
mobile:/smx7MYTQIi2M:501:501::0:0:Mobile User:/var/mobile:/bin/sh
daemon:*:1:1::0:0:System Services:/var/root:/usr/bin/false
unknown:*:99:99::0:0:Unknown User:/var/empty:/usr/bin/false
_securityd:*:64:64::0:0:securityd:/var/empty:/usr/bin/false

Ne le faites pas … c’est un splendide moyen de le bricker.

Jailbreak et désimlockage d’un iPhone en 1.1.3 avec Independence 1.4 beta

Independence 1.4 : jailbreak & desimlockage d’iPhone firmware 1.1.3

On m’a offert ce matin un iPhone US !
J’y découvre une carte sim AT&T 3G … je ne savais même pas que l’iPhone faisait de la 3G.

Je suis chez Bouygues, j’ai besoin d’un terminal … donc pas le choix, fallait lui faire sa fête. Ca m’aura pris moins d’une heure, lecture de doc comprise grâce à la nouvelle béta d’Independence.

Cette application pour osx open source est vraiment top, elle sait tout faire : activation / désimlockage / installation de ssh / jailbreak …

Attention cette version de indépendence est une béta, elle comporte quelques bugs mais rien d’insurmontable, toutefois il est vivement recommandé d’avoir quelques notions (comme l’utilisation de ssh/scp) avant de vous lancer dans l’aventure.

Je ne répondrai pas ou ne validerai pas les commentaires attestant de la non lecture de cette page là. Vous êtes prévenus, le codeur d’Independence a fait du super boulot, la moindre des choses est donc de le lire, merci d’avance.

iPod Touch et iPhone : Jailbreak cassé avec le firmware 1.1.3, une méthode pour repasser en 1.1.2

Bon voilà, j’ai pas résisté, j’ai essayé, j’ai vu … et je l’ai eu dans le c***.

On respire un grand coup, on se relaxe, et on repasse en 1.1.2… oui mais voilà il va falloir tout refaire from scratch. Et pour ça il va falloir récupérer les firmware de restauration 1.1.2 et 1.1.1

Attention, vous perdrez toutes vos données et vous assumez le fait que vous êtes entièrement responsable de ce que vous faites, vous ne viendrez pas pleurer parce que vous avez perdu vos données ou pire, endommagé votre appareil.

Un lecture préalable complète est requise de ce mini tuto et de ce mini tuto (merci de cliquer sur les liens indiqués dans les tutos avent de poser des questions).

Annoncé à la keynote de Steve Jobs hier, on sait maintenant que les applications de l’iPhone que sont mail, note, GoogleMap, la météo et la bourse sont disponibles moyennant une mise à jour payante. Personnellement ça me fait ni chaud ni froid et j’ai pas attendu cette mise à jour pour pouvoir en bénéficier. Je vous avais expliqué comment dans ce post et vous trouverez les applis en question dans ce post.
C’est donc reparti pour un tour, vous allez voir qu’en ce qui concerne l’iPod, la méthode est exactement la même que pour passer du 1.1.1 au 1.1.2 mais que pour l’instant, vous n’aurez pas le loisir d’avoir votre appareil jailbreaké en 1.1.3, Apple a semble t-il mis le paquet (en clair ca veut dire que ça prendra peut être quelques heures de plus aux hackers qui nous permettront dans les jours qui viennent de rendre ceci possible). Attention, n’ayant pas d’iPhone sous la main je n’ai pu tester ça que sur un iPod Touch, attention donc pour la partie desimlockage et Independence !

1° Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, je n’ai pas mis à jour iTune… juste comme ça par méfiance, vous me direz donc si ça fonctionne avec la dernière mise à jour.

2° On récupère le firware 1.1.1 : c’est ici… mais aussi le 1.1.2 et celui la vous le trouverez . il va évidemment falloir downgrader.

3° Votre appareil est branché à votre ordinateur et vous avez iTune fermé. On reboot maintenant notre iPod ou notre iPhone en pressant le bouton power en haut à gauche de l’appareil et le bouton home, au bout d’une dizaine de secondes on relâche le bouton power du haut mais on maintient la pression sur le bouton home. Hop vous allez avoir iTune qui démarre et vous allez découvrir que vous êtes en recovery mode … c’est bien ce que l’on voulait (cliquez sur l’image ci dessous pour agrandir)

image-3.png

4° Attention à ce stade : sur un mac cliquez sur restaurer en maintenant la touche ALT enfoncée (sous windaube ça doit être shift), vous allez pouvoir sélectionner le firmware 1.1.1 en local sur votre machine.(cliquez sur l’image ci dessous pour agrandir). C’est super long … ne tripotez pas votre iPod, laissez le vivre sa vie jusqu’à la fin du downgrade.

image-4.png

5°On passe donc au premier jailbreak pour le 1.1.1 : on reboot notre iPod en mode normal, on se connecte et on va sur http://jailbreakme.com exécuter le flow qui exploite le trou de sécurité sur le format tif qui nous permet d’installer l’installer.app.

6° on prépare notre appareil pour le jailbreak 1.1.2 avec oktoprep que vous trouverez dans les applications installables en lançant l’installer.app dans la rubrique tweaks pour 1.1.1

7° Notre iPod est maintenant ready pour le 1.1.2, on va donc faire exactement la même chose que dans le 4° mais en sélectionnant cette fois le firmware 1.1.2 que nous avons préalablement téléchargé.

Ok nous y sommes et maintenant pour installer les applications de l’iPhone, je vous laisse vous référer à cette explication ou à la méthode semble t-il plus simple suggérée dans le commentaire de ce post par thibault par ici.

Firmware 1.1.3 pour iPod Touch et iPhone en déploiement

113-firmware.pngnouveau-firm-ipod.pngLa journée a été plutôt chargée chez Apple, après l’annonce par Steve Jobs du nouveau ultra portable signé Apple, le Macbook Air, voici qu’un nouvelle version du firmware de l’iPod Touch et de l’iPhone est maintenant disponible, voilà que nous pouvons maintenant acheter via l’iTune Store et qu’il corrige “des bugs” … oui enfin moi le seul bug que je lui voyais à mon ipod (en dehors de celui d’avoir besoin de iTune et d’être pas franchement un modèle d’ouverture open source) c’est de pas avoir de micro pour faire fonctionner mon client SIP.

Attention comme pour le firmware 1.1.2, le firmware 1.1.3 corrige le flow dans Safari qui permet le jailbreak de votre appareil, il faudra donc, encore une fois le downgrader en 1.1.1 pour pouvoir jailbreaker le firmware 1.1.3… on va également prendre soin d’aller voir ce qui se passe du côté de OktoPrep avant d’upgrader de 1.1.2 à 1.1.3.
———————

iPhone/iPod touch v1.1.3
Références CVE : CVE-2008-0035
Disponible pour : iPhone v1.0 à v1.1.2, iPod touch v1.1 à 1.1.2
Conséquences : l’accès à un site Web malveillant peut entraîner la fermeture d’une application ou l’exécution de code arbitraire
Description : il existe un problème de corruption de la mémoire au niveau de la gestion par Safari des URL. En poussant un utilisateur à accéder à une URL construite de manière malveillante, un attaquant peut provoquer un blocage inattendu de l’application ou l’exécution de code arbitraire. Cette mise à jour résout le problème en réalisant des validations supplémentaires sur les URL.

———————-

Le verrouillage par code se prend lui aussi son petit patch et Safari qui est décidemment un vraie passoire (si si je vous assure, j’ai pu voir aujourd’hui comment il réagissait avec JQuery sur une page avec un script AdSense) se prend lui aussi un correctif sur une vulnérabilité de cross site scripting.

Enfin, si vous souhaitez conserver votre iPod Touch Jailbreaké fonctionnel : n’UPGRADEZ SURTOUT PAS POUR L’INSTANT !