Android App Inventor

Je parlais il y a encore peu de Google et de sa stratégie par rapport à celle d’Apple pour prendre la tête du marché des smartphones, et il y a deux ans, les développeurs iPhone utilisé jouissaient d’un splendide SDK, là où le développement sur Android n’était pas douloureux, mais nous devons admettre que c’était franchement moins sexy que sur iPhone. Apple est également depuis devenu tristement célèbre pour avoir rejeté de nombreuses applications jugées non en phases avec la morale puritaine de Steve Job (ou pas en phase avec son business model). Ceci f’ait d’Apple un univers tyrannique mais toujours aussi attirant pour son design, son utilisabilité, … et accessoirement sa censure.

Google a de son côté récemment montré qu’il pouvait supprimer à distance des applications sur votre Smartphone Android. C’est n’est pas du meilleur effet non plus dans la méthone … Mais avec Google, “c’est pour votre sécurité“.
L’ouverture de Linux n’était donc pas un facteur suffisant, le confort des développeurs est un point très important. Qui d’autre pour développer les meilleures applications pour “le meilleur des smartphones” ? Et les non-développeurs, no’nt ils pas toujours été jusque là un peu oubliés  ? Comment peuvent-ils créer leurs propres petites applications ?

App Inventor est un projet qui vise à fournir une boîte à outils très simple et entièrement graphique pour vous permettre de construire des petites applications , des jeux, des quizz (…) sur Android. “App Inventor ne nécessite aucune connaissance en programmation” et permet à tous de construire et  exploiter ses propres applications. Voyons ce que ça donne en vidéo :

Apple iPhone Vs Android … deux ans plus tard

En mars 2008, j’en étais venu à parler des stratégies qui opposaient Google Android à l’iPhone d’Apple sur les plans technologiques. J’y soutenais que Google, avec sa stratégie Android, allait parvenir à tuer l’iPhone en offrant un OS plus attirant encore que IOS. A l’époque, je pensais que ceci prendrai une année, ça sera plus long. Ça aura pris 2 ans avant que l’on commence à voir les développeurs se retourner vers Android… mais ça y est, on peut dire que Google est bien parti pour passer du stade de challenger à celui de leader sur le marché des smartphones, en tout cas, pour moi il l’est déjà. Certes, ce n’est pas encore fait l’iPhone 4 est surement un terminal très réussi et vu les connaissances que j’ai d’Android, je ne me risquerai pas pour le moment à comparer les deux OS sur le plan technique.

Je vais donc me cantonner à des faits observés à ma petite échelle :

  • Selon le Gartner Group, lors du 1er quart 2010, les ventes de téléphones Android ont dépassé en croissance celles de l’iPhone et du coup Android représente 9% du marché aux USA (contre 28% pour Apple) ;
  • Dans mon entourage, tous les développeurs qui possédaient un iPhone ont swichés sur Android… bon ok je connais que des libristes, n’empêche ils avaient un iPhone.. et ils n’en ont plus ;
  • Niveau terminaux, on a quand même plus de choix sur Android ;
  • Niveau applications, il y a plus de 200 000 applications sur iPhone contre un peu plus de 65 000 sous Android (dans les deux cas vous n’aurez pas assez de place pour toutes les installer…)

La sortie du Nexus One (le “Google Phone”… en fait un HTC de bonne facture avec un logo Google) est en soi une anecdote (même s’il s’agit d’un excellent téléphone de l’avis de pas mal de personnes qui en possèdent un). Ce que l’on retiendra surtout, c’est que Google est enfin parvenu à capter la communauté des développeurs avec un OS ouvert face à l’OS fermé d’Apple et c’est surtout que tous les développeurs qui ne supportent pas qu’Apple puisse dicter une morale établie dans la sélection des applications sur l’Appstore (en refusant par exemple la représentation d’un bikini ou d’autres choses plus “politiques” comme les applications mettant en scène des caricatures) ont finit par migrer… c’est une tendance lourde que personne ne peut aujourd’hui nier. La censure exercée par Apple sur son Appstore est une pratique qui en dit long sur la politique de la maison (et que dire de sa commercialisation et de sa politique d’exclusivité).

Android a fait le choix de l’universalité en choisissant GNU/Linux pour construire son OS.

Google a su passer outre le piège de proposer des applications principalement tournées vers ses propres services, si ces dernières sont bien présentes, Google n’ira pas censurer sur son store des applications tierces proposant l’accès à des services tiers concurrents avec pour seul argument son puritanisme et son porte-feuille… comme le fait Apple sans aucun complexe. L’ouverture est donc saine pour la concurrence et contrairement à Apple et sa politique de bridage, pour le moment Google joue le jeu.

Donc en ce qui me concerne mon choix est fait, Android est devenu stable, utilisable, le choix des terminaux commence à me convenir, ses applications couvrent l’intégralité de mes besoins :

  • téléphoner (le truc qu’on peut plus faire à chaque mise à jour avec un 3GS quand on a pas son SHSH sous la main)
  • utiliser le tethering (même jailbreaké c’est payant alors que ça fonctionne très bien et gratuitement sur Android),
  • avoir un shell avec ssh (possible uniquement avec un iPhone jailbreaké),
  • l’irc (un truc qui fonctionne à peu prêt sur iPhone quand on reste dessus … ah le multitache !),
  • une app twitter (le seul truc qui fonctionne correctement sur iPhone),
  • une application de mail décente (mail.app est vraiment ridicule)… ,

Et pour finir, les interfaces d’Android, même si elles ne sont peut être pas encore au niveau de l’iPhone me conviennent parfaitement, on trouve un max mods alternatifs… bref il est grand temps pour moi de passer à autre chose que l’iPhone.

JE VEUX UN ANDROID !%#@#!%[email protected]

Jailbreak IOS4 : PwnageTool 4.0 est en ligne

Cette fois ça y’est, la DevTeam vient de releaser Pwnage Tool 4 mais attention ça ne marche pas avec tous les devices :

Ne sont pas supportés (car non supportés par IOS4) :

  • iPhone 2G
  • iPod Touch
  • iPod Touch 3G

Pour les iPhone 3GS, déception, il faut que le téléphone ai été déjà jailbreaké dans une version de firmware antérieure. Pour l’instant toujours pas de solution de downgrade et de récupération de blob SHSH valide

Pour les iPhone 3G restez à l’cart de cette version de PwnageTool si vous avez jailbreaké votre téléphone avec Spirit.Pour ce terminal redsn0w est donc la solution.

On attend donc encore du neuf du côté de la DevTeam, on nous promet encore quelques belles choses. Prenez soin de bien lire les indications du billet de la DevTeam avant de vous lancer dans un hack qui pourrait vous coûter votre terminal.

iPhone : upgrade en 3.1.2 à la bourin

iphone hacksCa faisait un bail que je n’avais pas joué avec l’iPhone, mais là, trop de lenteurs et des fixs de sécurité importants ont finit par me convaincre de l’utilité d’upgrader le machin. C’est une opération que je fais rarement car mon iPhone est jailbreaké et j’y ai collé un max d’applications après l’avoir correctement partitionné.

Voici ma méthode de migration, elle s’adresse à des personnes qui savent ce qu’elles font et connaissent déjà la procédure de jailbreak, ssh et les commandes Unix de base … Il explique juste une procédure pour le backup et la restauration qui permet de passer très simplement outre iTunes et donc qui fonctionne avec GNU/Linux ou un autre OS propre. Les outils de jailbreak utilisés ne sont malheureusement pas disponibles sous GNU/Linux et je n’ai pas testé ceci mais à mon avis c’est du super expérimental vu les dernières dates de commit.

Notez que nous partons d’un iPhone déjà jailbreaké en 3.0 et qu’on souhaite l’upgrader en 3.2.1.

En tout cas voici un petit truc qui fonctionne sous toutes les plates-formes et qui vous fera gagner beaucoup de temps si vous avez plein d’applications, même si c’est long, c’est toujours plus rapide qu’une réinstallation des applications unes par unes.

Voilà le monde qu’il y a chez moi dans le répertoire Applications :

Backupper ses données :

On commence par connecter son iphone à son Lan en wifi et on s’assure qu’on ssh est bien activé, il s’installe normalement avec Cydia en fonction du profil que vous sélectionnez.

On root l’iphone :

$ ssh [email protected]

Si vous n’avez pas changé votre mot de passe root par défaut vous me ferez 50 pompes … et le pass c’est “alpine”.

puis

$ cd /var/mobile

$ scp -r * Applications [email protected]:/mon/bureau

Et hop, voici vos applications backuppées. On va faire pareil avec les médias vu que j’ai pas trop envie de passer par iTune pour gérer ça :

$ cd /private/var/mobile/
$ scp -r Media

C’est assez long en fonction du volume de musiques que vous aviez là dedans.

On lance maintenant mise à jour, on récupère le firmware ici

Et on lance Pwnagetool. Si vous avez un 3G sur l’interface graphique sélectionnez l’iPhone de droite 3G(S). On passe en mode expert, on double clic sur général, partition appli à 7go (au max pour moi), on se downloade l’intégrale des packages de Cydia, puis dans sélection des packages on fait notre shopping, on oublie évidement pas le cydia intaller et les trucs utiles, comme les BSD tools ou le gestionnaire de package Debian. J’installe L’installer Cydia et lcy. Seule feinte ici pour moi, comme je suis chez orange, je désactive l’activation.
Je modifie mon logo de démarage et je sélectionne générer pour lancer le build de mon firmware et repartitionner notre iPhone.
Bon là c’est super long, ça reste bloqué très longtemps, genre une vingtaine de minutes, sur la préparation du téléphone (sûrement le partitionnement)… laissez le faire, ne touchez à rien si vous n’avez pas explicitement de message d’erreur.

Une fois le firmware custom injecté, il ne reste qu’à synchroniser l’iPhone. Si vous avez un soucis sur l’activation, fermez iTune débranchez le téléphone et rebranchez le.
Enfin lancez Cydia, mettez à jour les essentiels et surtout unue fois que le terminal ne plantouille plus (après la mise à jour des essentiels, de core utils, d’OpenSSH…), lancez le et changez votre pass root :

$ su root

Le mot de passe par défaut est “alpine”

puis :

$ passwd

entrez votre mot de passe et nous voilà fins prêts.

Puis on scp nos applications sur l’iPhone en mode bourin :

$ scp -r Applications/ [email protected]:/var/mobile/

Une fois achevé le transfert, on reboot le device et là Oh joie, toutes vos applications alternatives (mêmes celles installées avec hackulo.us) sont restaurées, seul inconvénient, l’ordre des icônes n’a pas été conservé (ne riez pas j’ai 10 pages d’apps … ça peut être long à trier).

Et à la question … oui Installous et Hackulo.us fonctionnent. Il y a maintenant un programme de backup d’apps qui est même proposé dans leur dépôt mais je ne l’ai pas encore testé et je ne sais pas trop ce qu’il restaure. En plus du repository cydia.hackulo.us, il vous faudra ajouter apt.modmyi.com dans les sources.

Nexus One : Google ne redéfinira pas le concept du Smartphone mais…

La rumeur commence à se faire pesante sur la commercialisation imminente (on parle du 5 janvier pour le marché US) du Nexus One (ou HTC Passion), un téléphone brandé Google sur lequel Android promet de s’épanouir. Un prix est annoncé, 530$ nu et 180$ avec un forfait de l’opérateur TMobile. Son originalité ? Il serait par Google, en collaboration avec le fabricant HTC, le téléphone embarque un cpu de 1ghz et 512 mo de ram, 512 mo de rom et une micros SD de 4go amovible fournie. La connectivité est plutôt complète : 3G tribande, EDGE quadribande, HSPDA, HSUPA, Bluetooth 2 ERD. On ne connait pas encore son autonomie mais son écran semble assez réussi.

Un premier test par Gizmodo semble placer le Nexus comme un sérieux challenger à l’iPhone.

Ce téléphone serait le premier du genre, Google s’était jusque là tenu à porter Android, cependant, en dehors de HTC, les autres fabricants restent relativement frileux et n’utilisent pas Android pour leurs produits haut de gamme. Dur d’imposer une stratégie marketing dans de telles conditions, c’est peut être ce qui a motivé Google à tenter l’aventure. Mais sans vouloir faire l’oiseau de mauvais augure pour Apple, ce dernier est habitué à innover, puis à se faire déborder comme ce fut le cas avec IBM et Microsoft. Google pourrait bien devenir à terme plus qu’un challenger pour Apple qui lui, reste condamné à innover. Google de son côté n’a pas cherché à proposer une terminal introduisant une véritable rupture, sa révolution à lui ce sont les services, non les produits… du moins pour le moment. Le grand gagnant dans tout ça, c’est quand même le logiciel libre : GNU/Linux s’annonce comme être l’OS embarqué de la décennie à venir pour les smartphones.

iWep Lite : pour cracker du Wep avec un iPhone

Si vous vous demandiez pourquoi aircrack-ng n’était pas dans l’app Store, cette petite application est faite pour vous : iWep Lite.

iwepliteiWep est une trousse à outil de cracking encore un peu fébrile (le projet est récent), mais un projet actif et avec une base de code qui semble fonctionner. La sécurité des réseau sans fil est toujours problématique, de nombreux points d’accès de particuliers sont soit complètement ouverts soit avec un sécurité peu fiable comme le wep. Ce genre d’application, sur un iPhone, facilite énormément les opérations et il devient vraiment aisé de s’attaquer aux réseaux chiffrés en WEP. Seul obstacle, il faut jailbreaker sont iPhone, mais il s’agit d’une opération techniquement trivial grâce à pwnagetools 3 de la devteam. Un patch est même disponible pour le faire fonctionner avec iPhoneOS3.

Visiter le site de l’auteur

Voir la news en francais ici

iPhoneOS 3.0 Jailbreak : j’en suis la … ne m’appelez pas

A chaque sortie de nouveau firmware de l’iPhone, je succombe irrésistiblement à la tentation d’upgrader, de perdre toutes mes apps et de passer des plombes à essayer de le réactiver pour que mon téléphone fonctionne enfin … tout ça rien que pour geeker … oui je sais c’est honteux.

En ce jour de l’an de grâce 2009, je me suis lancé à tête baissée dans cet upgrade … et j’en suis là :

iphone-0S-3.0-jailbreak

Bref c’est sympa, j’ai bien injecté le bouzin là ou il faut avec un firm modifié qui va bien, le partitionné avec un espace énorme pour les apps (3,4 go mangés sur l’espace de stockage des mp3pour coller tout cydia et plein d’apps)… mais voila plus de téléphone opérationnel, pas de réseau, impossible d’activer.

Du coup quand on est en galère le bon réflexe, c’est d’aller faire un tour ici. SUr le blog de la Dev Team, on apprend que la suite de yellowsn0w, c’est pour demain, peut être aujourd’hui … mais en attendant, vous l’aurez compris, ce n’est pas la peine de m’appeler.

Le petit dernier se nomme donc ultrasn0w, il va permettre de débloquer l’activation … et il arrive 🙂

Rumeurs du MacWorld : un iPhone Rouge, Snow Leopard, l’iCloud … faites vos jeux

Photo par Steve Hemmerstoffer

Comme chaque années, les rumeurs les plus folles courent avant un MacWorld, cette année, la rumeur d’une absence de Steve Jobs qui aurait été confirmée par un courrier de l’intéressé expliquant qu’il ne présenterait pas la Keynote cette année au MacWorld à cause d’une problème de santé assez serieux mais qui ne remet pas en cause son poste chez Apple pour le moment, il continuera à assurer ses fonctions.

Autres rumeurs assez tenaces

  • l’arrivée d’un iPhone rouge… pas plus d’info concernant d’éventuelles spécifications revues à la hausse.
  • Un serveur domestique inspiré de Time Capsule
  • Un “iCloud” ou l’arrivée d’Apple dans le cloud computing avec une offre logicielle en ligne comprenant iWork, iPhoto…
  • Le successeur de Leopard “Snow Leopard” est aussi très attendu

Plus d’infos sur Nowhereelse

Les 11 faiblesses les plus exaspérantes de l’iPhone 3G

Après plusieurs semaines d’utilisation relativement intensive de l’iPhone 3G, la liste des griefs que je retiens à son encontre n’a de cesse de s’allonger

– iTune reste une véritable tannée ;
– Pas de mms ;
– La place laissée par défaut pour les applications est ridicule, il faut le partitionner correctement avec pwnage tools pour en profiter en bon geek en empiétant un peu sur l’espace mp3;
– Les procédures de mises à jour font systématiquement sauter de nombreuses applications installées depuis l’AppStore ;
– Les applications open source installées après jailbreak sont systématiquement effacées après une mise à jour de firmware ;
– L’iPhone est le seul téléphone sur lequel il faut payer pour la fonction réveil : les applications disponibles sur l’AppStore sont … sympa mais pour la plupart totalement inutiles et quand elles sont utiles elles sont payantes, alors que fournies pour certaines out-of-the-box avec des modèles concurrents ;
– Toujours pas de fonction copier coller ;
– La recherche dans les emails est impossible, pas adaptée à une utilisation intensive ;
– Il est lent, très lent … attendre une dizaine de secondes pour accéder aux fonctions de téléphonie est intolérable … sur un téléphone ;
– Il plante trop souvent (ceux d’amis, même non jailbreakés, doivent être rebootés une à deux fois par jour)
– Les synchronisations ne fonctionnent qu’à moitié, particulièrement pour le carnet d’adresse avec lequel on se retrouve très vite avec des contacts en double, en triple en quadruple voir bien plus encore.

Et voilà tout ce qu’il faut endurer pour avoir un shell sur son téléphone.