Comment j’ai finalement pas déménagé ma connexion Bouygues et pourquoi je me casse

fail_20at_20failing

Voici le billet qui marquera l’épilogue de mes folles aventures avec Bouygues, mon (ex) opérateur téléphonique et mon (ex) fournisseurs d’accès à Internet. Aujourd’hui un cap dans la nullité la plus absolue a été franchi. Après avoir attendu un mois, après que tu m’ais assuré que mon immeuble était relié au câble, que tu m’envois un technicien… un mois sans connexion, ce dernier s’est finalement aperçu que mon adresse aurait dut être fermée depuis 18 mois ! Bref le câble… on oublie. Un mois pour ça !

Au final, je suis passé en ADSL chez Free qui aura mis 4 jours à s’exécuter avant ma première synchro :

  • Freebox commandée le samedi après midi
  • Ligne construite le lundi
  • Première synchro le mardi

… et oui, 4 jours… avec un dimanche au milieu.

Aujourd’hui je m’aperçois que Bouygues continue à me prélever  :

  • mon abonnement Internet dont je ne jouis plus (mettons… la résiliation arrive mais c’est quand même gonflé de le prélever avec l’historique de notre relation pour le moins tumultueuse)
  • la ligne téléphonique que j’ai résilié le mois dernier
  • une autre ligne téléphonique mobile

… soit au total, quand même plus de 87 euros

bouygues-prelev

Ça fait peu cher pour au final 2h de communication non ?

Mais tu ne t’arrêtes pas là. J’ai naïvement cherché à consulter à quoi correspondaient ces prélèvements, histoire de vérifier ce que je paye et le mettre en perspective avec les services qu’on “m’offre”. Et là boum !

bouygues failing at failing

J’ai donc profité de ce champs destiné au mot de passe pour te transmettre un petit message… en clair qui passe dans le POST… SSL toussa :

Capture d’écran 2013-04-09 à 10.51.43

Qu’une auth plante momentanément, c’est une chose, mais voir ça en 2013 chez un fournisseur d’accès Internet, c’est la loose absolue.

Comment j’ai déménagé (ou pas) ma connexion Bbox fibre (sans fibre) – Acte 5 : le SCF – poke @bouyguestelecom


lolcats-ADSL-cat-is-connecting-Acquiring-IP-addressNous sommes le 14 mars, et je suis toujours SCF : sans connexion fixe. Voici donc la suite de l’histoire du déménagement KiVeutPa chez Bouygues Telecom que j’ai commencé à vous narrer ici, puis , et encore , puis encore ici. Petit rappel des épisodes précédents : le 26 février dernier, je contacte Bouygues pour déménager ma connexion Internet “Numeribouygues Bbox fibre en cuivre sans port optique jusqu’à 100 mégas en 30/1” . Je souhaite également résilier l’une de mes lignes téléphoniques qui me coute un bras et là, je découvre que cette ligne que j’aurais sans problème pu résilier est maintenant couplée à mon abonnement Internet et que cette dernière s’est prise un an d’engagement supplémentaire à mon insu (magie d’un petit pipeau téléphonique où l’on m’avait assuré que je pourrais résilier quand je le voulais en se gardant bien de me dire que ma ligne mobile se prenait un an de prolongation de peine).

Un peu colère, j’hésite à résilier non pas une, mais deux lignes mobiles Bouygues ainsi que mon abonnement Internet, je précise que si j’avais opté pour ce choix, j’aurais déjà très probablement une connexion. La télé-conseillère fait cependant des pieds et des mains, me rappelle, et arrive à me convaincre de ne pas tout résilier. Nous nous entendons sur une résiliation de la ligne mobile (avec frais de résiliation remboursés … et croyez moi que si je paye quoi que ce soit je me ferais une joie de résilier l’ensemble de mes services) que je souhaitais résilier et sur le déménagement de ma connexion. Notez que je conserve également une autre ligne mobile chez Bouygues.

J’envois donc mon courrier de résiliation portant sur mon forfait téléphonique, rendez vous avec un technicien pour me poser une prise câble est pris pour le 11 mars.

Le 11 mars … rien, pas même un coup de fil du technicien que j’attendais si impatiemment depuis 2 semaines !

Je contacte Bouygues à deux reprises et là on m’explique que “mon dossier est bloqué dans une direction et qu’on me rappellera le 14“… bref vous allez encore me faire causer au service marketing pour je ne sais quelle raison alors que tout ce que je demande c’est qu’on me pose une #@&$%! de prise. On m’explique aussi qu’on a reçu une résiliation… Oui sauf que WTF… vous avez une base d’historisation des appels, je suis persuadé qu’elle est assez bien documentée pour qu’on comprenne mon problème… Sauf que non voilà, on a pas d’explication à me donner autre que mon dossier bloqué à la direction. Ok, tout va bien mais quand le technicien va t-il venir ? Là encore, pas de réponse.

C’est finalement via le compte Twitter de Bouygues que je commence à avoir des réponse à MA question. Je rentre en contact avec de nouveaux conseillers hier qui m’annoncent que le prochain rendez-vous possible se situerait aux alentours du 26 mars ! Soit pil poil un 1 mois après ma demande de déménagement ! Mais on m’assure également que Bouygues va faire le nécessaire pour tenter de raccourcir ce délai.

Ce matin je reçois un SMS qui m’explique que le déménagement de ma connexion a enfin bien été pris en compte (en fait ça fait la seconde fois), et me communique un code d’accès pour suivre les étapes de ce déménagement

Hier, je fini par comprendre une petite subtilité, celle qui m’explique pourquoi je n’ai jamais réussi à me connecter à mon espace client Internet. On m’appelle “Olivier Aurelli” à la place de “Olivier Laurelli”. Et ça dans un identifiant d’adresse mail, une petite lettre ça fait toute la différence. Je parviens donc ce matin à me connecter à mon espace client avec l’identifiant [email protected] \o/ … tout arrive.

Et là stupeur, je découvre ceci :

bboxactiv

Oui vous n’hallucinez pas, en plein centre ville d’Orléans, il faut 1 putain de mois pour déménager une pauvre connexion. Ma demande de déménagement a été (une seconde fois) prise en compte hier, et on me propose un RDV … dans deux semaines ! Au doigt mouillé, là comme ça, monsieur Bouygues, j’ai l’impression que tu te payes gentiment ma tête.

Mais là où je commence à avoir la conviction que oui, tu te fous vraiment de ma gueule c’est cette petite ligne de sioux “Complément de 6,00 euros pour la fibre et les appels illimités vers mobiles“.

Alors t’es mignon, mais je paierai un complément fibre le jour où tu me fourniras de la fibre. La tes 30 mégas (et un méga d’upload… puissance fibre hein ?) et ta terminaison cuivre ne justifient certainement pas que tu me fasses payer un complément pour un service qui n’existe pas. Et ce n’est pas parce qu’il y a de la fibre que tu loues à Numéricable / Completel qui passe sur le trottoir d’en face que tu vas pouvoir me jouer la farce, je sais à quoi je suis éligible pour le moment, et c’est tout sauf de la fibre. Ce que tu fais là c’est malhonnête, et je suis curieux de savoir à combien de clients un peu neuneu en 30/1 tu arrives à facturer un “supplément fibre” ! C’est typiquement le genre de chose qui pourrait intéresser un pote de l’UFC Que Choisir (Edouard, si tu me lis…).

Autre point, grâce à toi, j’ai maintenant un abonnement illimité tous opérateurs vers les mobiles, je n’ai donc que faire d’une option que je ne t’ai jamais demandé.

Alors monsieur Bouygues, je vais te la refaire :

  • Mon business est sur Internet, je vis grâce à Internet ;
  • J’ai lourdement insisté sur le délai de déménagement de ma ligne, rester sans connexion, c’est une véritable catastrophe pour moi ;
  • Non je n’ai pas de réseau Bouygues Wifi à portée d’antenne ;
  • La moyenne d’âge de mes voisins c’est 70 balais et non je ne peux pas aller poser un AP chez eux.
  • Les 250 Mo de transfert data en 3G que tu m’as généreusement offerts au lieu de me les vendre 5 euros!! (oui 5 euros les 250 Mo… ça le fait niveau culbute au Mo… on va rire quand je vais publier mes tarifs en roaming, be patient…) ne représentent même pas une journée de consommation email dans mon utilisation domestique, soit une trentaine de comptes imaps qui synchronisent toutes les 10 minutes ;
  • J’ai des machines à administrer, ce qui est impossible à faire sur ton réseau 3g attendu que tu coupes les sessions SSH toutes les 3 minutes, grâce à toi j’ai finit par craquer et me prendre une connexion SFR qui elle ne colle pas de QoS sur les protocoles de chiffrement.
  • Là pour parfaire le décor, tu es en train de me bloquer un test d’intrusion pour un client à qui il va falloir que j’explique que je ne lui communique pas mon adresse IP mais celle d’un bar ! Pas de problème je lui ferai ta pub…
  • Je commence à en avoir plein le #@&%$ de devoir passer ma journée dans un bar pour mendier quelques Mo et minutes de connexion SSH stable.

Et là tu m’annonces, décontracté du gland, que le premier RDV avec un technicien que tu me trouves, c’est dans deux semaines ? Alors que je viens déjà d’attendre 2 semaines à blanc ?!

Alors je veux bien comprendre que tes techniciens sous-traitants soient super débordés, ou même qu’ils soient commandités par Numéricable et non par toi même. Mais que se passe t-il si je demande à Numéricable la première date de rendez-vous qu’ils peuvent me proposer pour poser une prise câble ? On teste ?

UPDATE : En me connectant “enfin” sur mon compte, je trouve un email assez marrant :

Capture d’écran 2013-03-14 à 13.29.53Depuis quand j’ai un abonnement Gameloft à 3 euros par semaine que je paye à Bouygues moi ?!!

Et voici sur quoi je tombe quand j’essaye de le résilier cette offre à laquelle je n’ai jamais souscrit :

Capture d’écran 2013-03-14 à 13.34.15

Ça nous fait donc 12 euros d’abonnement Gameloft dont je ne sais d’où il sort… Plus 6 euros de supplément fibre que je n’ai jamais eu et que je suis pas prêt d’avoir + communications illimitées vers les mobiles que j’ai déjà chez un concurrent et dont je n’ai pas besoin sur mon fixe… On en est donc à 18 euros par mois !

Heu… ça va vraiment pas le faire entre nous là…

BBox Fibre by Numéricable… smells like p0wn4ge

Il y a quelques temps de cela, je vous avais raconté la belle histoire de Sam Synack et de la compromission totale de plusieurs millions de Neufbox. Certes, celle que je vais vous raconter aujourd’hui est moins spectaculaire, mais gageons que ce n’est que par manque de temps. Quand j’ai aménagé dans mon dernier appartement que j’ai voulu et choisi dans un périmètre de moins de 100m du NRA le plus proche, j’ai eu la mauvaise surprise de découvrir que ma ligne était raccordée sur un autre NRA, beaucoup plus loin et que ma dite ligne accusait une atténuation théorique de 82db. La bête, pas folle, avait choisi un immeuble câblé… enfin câblé. Avec des prises pas aux normes, problème que Numericable n’a jamais su détecter et que le technicien Bouygues a finalement refait de A à Z, surpris qu’il était que j’arrive à pinguer le premier routeur avec ce modem Castlenet backdooré et dont le wifi se couche dés qu’il prend 20 flux nntp dans la tête. Vous ferez une expérience sympa si vous êtes chez Numericable, quand le net tombe, scannez votre réseau, vous aurez la petite surprise de découvrir une interface de votre modem non documentée… et faillible.
Ce qui m’amène aujourd’hui ce n’est pas vraiment Numéricable… enfin si en fait, vu que les Bouygues Box vendues pour des “BBox fibres” sans port optique et qui n’ont strictement rien à voir avec de la fibre (oui c’est clairement de la pub mensongère, un peu comme si je disais que ma connexion RTC est une connexion fibre puisqu’elle passe par une fibre transatlantique quand je tweete),  sont en fait connectées au réseau de Numéricable. Bouygues n’opère donc pas son propre réseau.
L’histoire commence comme d’habitude assez banalement, je cherche sur l’interface de la BBox le moyen de rentrer mes propres DNS pour que tous mes équipements puissent en profiter sans avoir à me taper tous les hosts files de mes machines.Et bien sachez qu’une telle interface n’existe pas sur les BBox, ce qui est tout bonnement inadmissible.
Une interface a cependant attiré mon attention, c’est celle des caractéristiques techniques de la ligne câble. On y découvre une IP LAN en 10.x.x.x. Il s’agit en fait de l’IP de votre BBox sur le LAN de Numéricable.. Elle vient donc en sus de votre IP publique et de l’IP sur votre LAN à vous (celle en 192.168.x.x).
Cette ip est accessible dans les caractéristiques de ligne, sans aucune authentification… ce qui est bien mais franchement pas top monsieur BouyguesBox Fibre Canada Dry. Vous voulez que je vous montre pourquoi ?
Avec mon ordinateur j’essaye de pinguer le voisin
$ ping 10.109.88.18
PING 10.109.88.18 (10.109.88.18): 56 data bytes
Request timeout for icmp_seq 0
36 bytes from border1.ge1-4.giglinx-17.sje003.pnap.net (66.151.157.225):
Destination Host Unreachable
Vr HL TOS Len ID Flg off TTL Pro cks Src Dst
 4 5 00 5400 3a8d 0 0000 3c 01 d4ff 10.8.2.150 10.109.88.18
Request timeout for icmp_seq 1
Request timeout for icmp_seq 2
Request timeout for icmp_seq 3
Request timeout for icmp_seq 4
Request timeout for icmp_seq 5
--- 10.109.88.18 ping statistics ---
7 packets transmitted, 0 packets received, 100.0% packet loss
… Ça ne passe pas, rien de plus normal, on voit ce que ça donne avec nmap pour dire bonjour au voisin :
$ sudo nmap -sS 10.109.88.17 10.109.88.18
Password:

Starting Nmap 5.51 ( http://nmap.org ) at 2012-03-21 00:55 CET
Nmap scan report for 10.109.88.17
Host is up (0.033s latency).
Not shown: 997 closed ports
PORT STATE SERVICE
25/tcp filtered smtp
554/tcp open rtsp
7070/tcp open realserver

Nmap scan report for 10.109.88.18
Host is up (0.32s latency).
Not shown: 991 closed ports
PORT STATE SERVICE
22/tcp filtered ssh
23/tcp filtered telnet
25/tcp filtered smtp
80/tcp filtered http
135/tcp filtered msrpc
139/tcp filtered netbios-ssn
445/tcp filtered microsoft-ds
554/tcp open rtsp
7070/tcp open realserver
La box du voisin vient de me répondre… et ça, ça commence à être déjà plus surprenant. On va lui demander de se présenter un peu plus en détail.
$ sudo nmap -sS 10.109.88.17 -A 10.109.88.18

Nmap scan report for 10.109.88.18
Host is up (0.13s latency).
Not shown: 991 closed ports
PORT STATE SERVICE VERSION
22/tcp filtered ssh
23/tcp filtered telnet
25/tcp filtered smtp
80/tcp filtered http
135/tcp filtered msrpc
139/tcp filtered netbios-ssn
445/tcp filtered microsoft-ds
554/tcp open tcpwrapped
7070/tcp open tcpwrapped

Network Distance: 3 hops

TRACEROUTE (using port 3306/tcp)
HOP RTT ADDRESS
- Hop 1 is the same as for 10.109.88.17
2 624.42 ms 10.109.64.1
3 503.04 ms 10.109.88.18
Tiens, le Traceroute nous en apprend une bien bonne, nous avons un invité mystère sur 10.109.64.1… on va donc voir ce qu’il nous raconte
$ sudo nmap -sS 10.109.88.17 -A 10.109.64.1

Nmap scan report for 10.109.64.1
Host is up (0.18s latency).
Not shown: 994 closed ports
PORT STATE SERVICE VERSION
22/tcp filtered ssh
23/tcp filtered telnet
25/tcp filtered smtp
554/tcp open tcpwrapped
2126/tcp open cops Common Open Policy Service (COPS)
7070/tcp open tcpwrapped
No exact OS matches for host (If you know what OS is running on it, see http://nmap.org/submit/ ).

Network Distance: 2 hops
Service Info: Host: ORL1CC

TRACEROUTE (using port 80/tcp)
HOP RTT ADDRESS
- Hop 1 is the same as for 10.109.88.17
2 525.31 ms 10.109.64.1
Notre invité mystère est donc monsieur QoS. C’est donc la machine à DDoSSer si vous êtes en LowID sur Emule. Le /24 révèle des choses pas toujours très jolies jolies, il semble que quelques box soient carrément en mode open bar…
Nmap scan report for 10.109.64.243
Host is up (0.037s latency).
Not shown: 990 closed ports
PORT STATE SERVICE VERSION
22/tcp filtered ssh
23/tcp filtered telnet
25/tcp filtered smtp
80/tcp filtered http
135/tcp filtered msrpc
139/tcp filtered netbios-ssn
445/tcp filtered microsoft-ds
554/tcp open tcpwrapped
5000/tcp open upnp?
7070/tcp open tcpwrapped
Mais il y a plus inquiétant… A votre avis, il se passe quoi si on dump les paquets pendant une mise à jour de la BBox ? Je n’ai pas tenté le coup pour tout vous avouer. Mais tout ceci ne m’inspire pas franchement confiance, j’ai l’impression d’avoir vu des trucs un peu plus solides que ça niveau réseau d’un FAI.

La fibre optique de Bouygues me donne des boutons

minitelEt Hop, Bouygues Télécom (AKA TF1 2.0) se lance dans la fibre optique. Outre le nauséabond mélange des genres “je produis du contenu et je m’assure de fournir des tuyaux où je serai le seul pouvoir administrer et vendre mes contenus, toi l’internaute tu te TAIS et tu CONSOMME”, Bouygues a “logiquement” fait le choix de s’adosser au réseau de Numericable qui ne propose aucun upload (5Mb là ou la fibre, la vraie, propose un débit symétrique à 100 mégas, et bien au delà). Certes, Numéricâble qui dispose déjà d’infrastructures dans les immeubles a pris une avance manifeste à déployer son retard technologique … du FTTB, en s’appuyant sur son réseau coaxial pour les derniers mètres. Mais la fibre de  Bouygues via Numéricâble, ça a la couleur de la fibre, ça annonce des downloads qui ressemblent à la fibre, mais ce n’est pas de la fibre … c’est du Minitel 2.0 avec du TF1 dedans.

Très franchement, je préfère conserver ma connexion ADSL.

— Errata : il s’agit bien de 5Mb et non de 5Mo —

Merci Jérôme 😉

Petit guide d’installation du firmware 2.0 de l’iPhone, et restauration en 1.1.4

Des efforts sur la sécurité : d’importantes failles (notamment celles de Safari) ont été corrigées, cette mise à jour est donc de ce point fort utile. Sachez que pour l’instant si votre iphone est jailbreaké et que surtout vous n’êtes pas chez Orange, cet upgrade est une très mauvaise idée car il n’existe pas encore de manière propre et sécurisante de downgrader. Il va falloir flasher le bootloader ou patienter pour avoir un outil graphique le permettant, mais pendant ce temps, vous n’aurez plus de téléphone.

Passer l’iPhone en firmware 2.0 : La mise à jour d’iTune est nécessaire, veuillez donc procéder à la mise à niveau vers la version 7.7 Branchez votre iPod ou votre iPhone une fois la mise à jour effectuée, vous devriez voir apparaître une notification de mise à jour pour votre périphérique.

Détection de l\'iPod

Pour un ipod, la mise à jour vers le firmware 2.0 est payante.

Mise à jour payante pour le firmware 2.0 sur un ipod

Pour un iPhone, vous pouvez y accéder gratuitement

lancement mise a jour
Commencez par accepter la licence d’utilisation d’Apple

Acceptation de la licence Apple pour le firmware 2.0 de l\'iPhone

Vous pouvez ensuite télécharger le firmware seulement ou le télécharger puis l’installe

téléchargement du firmware2.0 de l\'iPhone

Une fois downloadé, le firmware s’extrait et on peut passer à la restauration

La première restauration restauration

Suivra une étape de vérification du firmware

Puis encore une étape de restauration du programme interne

La restauration du programme interne pendant la mise à jour vers le firmware 2.0

Un avertissement vous indique que votre iPhone va redémarrer

redémarrage après la mise à jour vers le firmware 2.0 de l\'iPhone

Une fois le redémarrage effectué, nous entrons dans le vif du sujet, si vous êtes chez Orange, tant mieux pour vous, c’est sensé fonctionner 🙂 . Mais si vous n’êtes pas chez Orange ou un opérateur “compatible” selon les termes d’Apple, comprenez compatible pour leur porte-feuille 🙂

Il va donc nous falloir desimlocker notre iPhone, un petit tour sur le blog de ZiPhone nous permet de déduire que l’auteur est assez blasé de la pression qu’on lui met, il a bien raison. On peut tout de même espérer de sa part une prochaine release qui permettra le desimlockage. Nous voilà donc avec un iPhone inutilisable, il va falloir … downgrader et attendre patiemment une solution plus viable

Repassage au firmware 1.1.14

Tout d’abord, voici les liens vers les firmwares antérieurs, ça peut toujours servir … la preuve.

On relance donc encore une fois l’iPhone en mode restauration puis, en maintenant la touche Alt sur un mac ou shift sur windows on clique sur restaurer afin de choisir le firmware que nous venons de downloader

Iphone restoration from the local filesystem

En tentant de restaurer le 1.1.4, ma première tentative se solde par une erreur

Je retente avec les firmwares 1.1.3 et 1.1.4,, rien à faire. En fait, j’ai l’impression d’être en DFU Mode mais l’iPhone ne se comporte pas normalement, il y a donc autre chose, donc on va tout simplement downgrader iTune vers la version 7.5, celle qui était valide à l’époque du firmware 1.1.4. Le voici pour OSX et aussi pour Windows. Attention de bien desinstaller la version précedente d’iTune (pensez bien a supprimer les fichiers iTune Library et iTune Music Library.xml).

Attention tout se joue maintenant, il va falloir repasser en DFU, voici la manipulation trouvée ici (j’aurais sûrement bien moins galéré si j’avais trouvé ce tuto avant):

  • vous fermez iTune,
  • vous maintenez les touches home et power de l’iPhone pressées pendant exactement 10 secondes puis vous relâchez le POWER (le bouton d’en haut) en maintenant toujours le home (celui du bas) pressé.
  • Attention en mode DFU l’écran est doit rester noir comme si votre iPhone était éteint, ceci est normal, en revanche iTune, lui s’est lancé.

restoration en 1

Il prépare l’iPhone pour la restauration, à ce moment, l’iPhone s’allume, …génial j’obtiens toujours une erreur mais pas la même, cette fois c’est une 1015 … c’est bien ce que nous voulions donc pas de problème. Il faut donc maintenant sortir du DFU mode, pour ce faire j’ai utilisé iLiberty. Pensant que l’ancien bootloader pourrait m’être utile j’ai sélectionné dans iLiberty cette option avant de lancer le Jailbreak. J’ai installé ensuite bootneuter toujours via iLiberty. pendant les opérations de ce dernier, il semble que le unlock n’ai pas fonctionné : ma carte sim bouygues n’est pas reconnue. J’installe anysim : c’était sensé fonctionner en 1.1.3, sachez que ce n’est pas le cas avec le 1.1.4, l’opération se solde par un “cannot flash firmware”. D’ailleur Bootneuter ui non plus n’arrive plus à repasser sur le bootloader 4.6. Le Neuter et le unlock ne fonctionnent pas.

Je décide donc de tenter une autre méthode. Jusque là je voulais éviter ZiPhone puisque j’avais une erreur : USBMuxListenerCreate: Permission denied quand je tentais le unlock. Je décide donc pour la énième fois de réinstaller un firmware 1.1.4. Je vais tenter de ne pas toucher le bootloader et d’utiliser directement Ziphone3

On va donc lancer notre dévolu sur un autre outil : PwnageTool, l’excellent outil de la DevTeam qui depuis quelques heures nous permet de désinguer du 2.0 … cool, on va tenter cette méthode. Je réupgrade iTune à la dernière version et je réinstalle le firmware 2.0… A la fin de l’upgrade j’ai le message d’erreur me signalant qu’il manque la sim ou qu’elle est bloquée.

Je vais donc, encore une fois downgrader mon iTune en 7.5 cette fois cis je prends soin de penser à désinstaller le mobileDevice Framework :

bash-3.2# rm -r /System/Library/PrivateFrameworks/MobileDevice.framework

et encore ceci :

bash-3.2# rm -r /Library/Receipts/iTunesX.pkg
bash-3.2# rm ~/Library/Preferences/com.apple.iTunes*

J’installe donc mon iTune7.5, une fois ok, je branche mon iPhone, j’obtiens ce sympathique message qui m’invite a upgrader à la nouvelle version d’itune, mais ce n’est pas trop ce que je cherche

iphone wants itune 7.7

Je vais donc devoir rebooter l’iPhone en DFU comme expliqué précédemment. Ecran noir sur l’iPhone qui est en DFU iTune lui détecte l’iPhone en mode récupération et la je lance une restauration du firmware 1.1.4 que j’avais précédemment téléchargé. Cool j’obtiens l’erreur 1015, alors que sur cette machine (un mac) j’avais une 1604 qui m’avait obligé à faire l’opération sur un iTune 7.6.2 sur un windows.

Je downloade donc ceci, mais encore une fois, je me retrouve le bec dans l’eau,

iPwner failed

je relance iPwner encore une fois comme j’avais eu des avertissements a cause d’iTune, et la miracle … enfin un truc qui fonctionne !!

iPwner ok

Je vais donc maintenant m’assurer que j’ai bien le baseband attendu, pour ceci il y a une petite astuce :

allez dans le emergency call et taper ceci : *3001#12345#* validez l’appel, et du coup vous arrivez sur une page nomées Field Test qui vous donne quelques infos, dont le champs qui nous intéresse : Version :

j’ai une version : 04.05.04_G

je passe maintenant sur un windows avec iLiberty : je lance le jailbreak et l’install de cyndia pour installer des packages et applique également l’activation.

L’iPhone est maintenant complètement restauré, en revanche la carte sim reste verrouillée, une fois déverouillées, toujours pas de téléphone. Je lance donc ZiPhone, puis sur l’onglet advanced je sélectionne “unlock phone for any carrier”, puis je valide avec le bouton du dessous “start advanced Process” … je reste bloqué la dessus :

ziphone planté

rien ne se passe, je le kill.

Je repasse sur iLiberty et je lance l’installation de Bootneuter, mais quand je tente de flasher avec l’option Neuter en 3.9, je me prends une erreur 5.

Ce post sur Hackint0sh va m’être utile vu que je soupçonne que ma version de baseband ne convient pas, j’ai une 04.05.04_G alors que je devrais avoir une 04.04.xx pour que ça se passe bien. Pour ce faire on va utiliser une version patchée de ZiPhone que l’on trouve ici. Le baseband 04.04.xx devrait fonctionner avec les deux bootloader.

Je lance donc le downgrade de baseband

l’iPhone semble réagir comme voulu, on aperçoit même un “patching unlock” sur l’écran de l’iPhone pendant l’application de la procédure. Cette fois ça y est le baseband qui était sûrement la cause de mes malheurs est maintenant downgradé, vérification dans le emergency call en tapant ceci : *3001#12345#* et sur le Field Test j’ai maintenant une version 04_03_13_G 🙂

Instant de vérité maintenant, je vais tenté de relancer bootneuter. je choisis neuter et unlock… et PAN encore une erreur5, je reboot tout simplement l’iPhone.

Et devinez quoi ? mais cette fois c’est gagné, le réseau bouygues apparaît au moment ou rentre mon code pin 🙂

Me revoilà en 1.1.4 avec un vieux bootloade, jailbreaké, le téléphone refonctionne, mais ça aura été chaud.