La communauté JoeMobile by SFR a le sens de l’humour

lolcat_whathavebeseenC’est à croire que c’est un fake tellement c’est énorme. Suite à mes articles concernant les horreurs observées sur le réseau 3G de SFR, un utilisateur de JoeMobile (l’opérateur low cost by SFR), sur le forum de sa communauté, s’est livré à un test imparable. Tenez vous bien il s’agit d’une nouveauté dans le monde de l’informatique : le test au papier calque ! Tout de suite on sent qu’Amesys va vite le contacter pour lui acheter une licence d’utilisation de sa méthodologie.

Naïvement, j’ai utilisé des outils pas très précis précis comme TCPdump, dans lequel j’ai observé par exemple ceci :

Capture d’écran 2013-03-17 à 14.49.23Petite explication pour les personnes un peu plus habituées au papier calque, la première ligne est un Get sur le javascript (ici sur le réseau de Bouygues) qui “optimise” vos pages en mobilité.

C’est vrai j’ai été un peu naif, j’aurais du doubler ce test pas précis précis avec un test plus précis, celui du papier calque (krkrkrkr… pfffttt…. mouahahahahah !).

Capture d’écran 2013-03-18 à 12.50.39

Allez on a bien rigolé avec le papier calque. Passons maintenant à la petite réponse à notre ami Stradivarius.

“Certains d’entre vous ont lus certains articles annonçant que SFR ne respecte pas la neutralité de l’internet.

Comme je l’ai écrit dans un autre message, les journalistes qui l’ont écrit sont incompétents, ils n’ont pas vérifié les sources (qui était unique et non fiable dans ce cas) alors que c’est de leur devoir.”

Ils ont écrit ces articles sans effectuer une vérification alors que ça n’aurait pris que quelques minutes. Pour info, un de ces 3 articles a été publié par Univers Freebox, ce qui n’est pas étonnant car comme leur nom l’indique, c’est un site consacré à un concurrent de SFR mais ce qui est assez surprenant, c’est qu’ils ont déjà été poursuivi en justice par SFR pour diffamation et ils prennent à nouveau le risque (ils se protègent quand même en ne mettant que des citations des autres articles mais cela reste de la diffamation car ils utilisent des sources non vérifiées) 

Attendu que je ne suis pas journaliste, je presume que notre ami parle ici de Pierre Col qui a écrit cet article sur ZDNet. Effectivement Pierre, t’abuses ! Pourquoi n’as tu pas pensé à vérifier ça… à coup de papier calque par exemple ! Et Univers Freebox … et ben les gars ? vous étiez en rade de papier calque vous aussi ?

Stradivarius, toi qui aime tout vérifier… sors ton papier calque et compare le whois d’Univers Freebox dans lequel on trouve ça :

nic-hdl: OV220-GANDI
 organisation: association Mé[email protected]
 person: xxxxx
 address: xxxxxxxxxxxxxxxxxx
 zipcode: 54000
 city: Nancy
 country: France
 phone: +33.xxxxxxx
 fax: ''
 email: [email protected]
 lastupdated: 2012-07-13 11:16:39

…avec la page société.com de FreeTu comprendras vite qu’Univers Freebox n’appartient pas à Free. Les propos d’Univers Freebox ne sauraient en aucun cas engager Free, tu es donc, sur ce premier point à côté de la plaque… Dommage.

J’ai donc décidé d’effectuer une comparaison entre l’affichage des pages sur mon téléphone (connecté sur Joe Mobile) et sur un autre connecté sur Bouygues Télécom. Ce premier test n’a rien reflété d’anormal. Les images des nombreux sites testés semblent être de même qualité. 

JoeMobile est un opérateur LowCost d’SFR, cependant je ne connais pas les APN proposés sur JoeMobile, mais visiblement, nous ne sommes pas sur le même, le mien c’est sl2sfr. Oui il manque un peu de rigueur dans ta méthodologie de “vérification” te permettant d’affirmer que mes propos sont diffamatoires (et pour peu, ça ressemble presque à de la dénonciation calomnieuse, article 26-10 du code pénal… mais bon, contrairement à toi, je ne suis pas juriste).

2ème test effectué: ce matin, j’ai visité 3 pages contenant des images provenant des sites les plus visités en France (Google, Microsoft, Facebook) et le site syrien mis en cause dans l’article depuis une connexion ADSL . J’ai ensuite imprimé les codes source.

Ok jusque là, rien à redire à ta méthodologie si ce n’est que tuer des arbres pour une poignée de lignes de HTML, ce n’était pas spécialement nécessaire… mais passons.

J’ai ensuite redémarré l’ordinateur et je l’ai connecté à une Clé 3G+/H+ contenant une carte SIM Joe (forfait personnalisable) et je suis retourné sur les mêmes pages (j’ai avant effacé toutes les données de navigation de la journée afin d’être certain que les pages n’affichent pas une copie en cache).

J’ai imprimé le code source sur du papier calque. J’ai superposé ces feuilles de papier calques à celles que j’ai imprimé via la connexion ADSL. S’il y avait une quelquonque différence, elle aurait été visibles immédiatement.

Mouahahaha, encore merci pour la barre de rire que tu as donné à tout Twitter. Je n’en suis pas encore moi même remis, j’en ai mal au bide. Allez voici tout ce que tu as du rater sur Twitter a faire le kéké sur ton forum :

Capture d’écran 2013-03-17 à 17.03.22 Capture d’écran 2013-03-17 à 17.03.48 Capture d’écran 2013-03-17 à 17.04.11 Capture d’écran 2013-03-17 à 17.04.34 Capture d’écran 2013-03-17 à 17.05.58 Capture d’écran 2013-03-17 à 17.06.14
Capture d’écran 2013-03-17 à 17.03.48Capture d’écran 2013-03-17 à 17.04.11Capture d’écran 2013-03-17 à 17.04.34Capture d’écran 2013-03-17 à 17.05.58
Stradivarius, je ne saurai trop te remercier pour ce bon moment que nous avons passé sur Twitter grâce à toi. En espérant cependant que tu n’iras pas te ridiculiser une fois de plus en taxant Kavé Salamatian ou Laurent Chemla d’incompétent… mais sait-on jamais… je te conseille quand même de googler un peu si l’envie t’en prenait.

Je peux vous affirmer que je n’ai vu aucune différence, même sur le site Syrien, ce qui prouve que la neutralité du Web est respectée par SFR au moins chez moi.

Encore une fois, nous sommes sur deux réseaux opérateurs différents et probablement pas sur le même APN, ton test à la con n’a strictement aucune valeur probante.

Et je le répète une dernière fois, si cette fraude était réelle, il est probable qu’elle aurait normalement été découverte plus tôt par l’ARCEP (même si après ce qu’il s’est passé avec la viande de cheval, on est à l’abris de rien).

Ahahaha, tout FRNog est mort de rire maintenant !

Et pour ceux qui ne me croient pas, je vous invite à faire les tests. Si vous avez effectué une vérification, merci de dire dans les commentaires si vous avez eu les mêmes résultats que moi, il n’y a peut être que quelques clients qui sont victimes de cette « violation caractérisée de la neutralité du Net » mais pour ma part, j’ai un Internet totalement neutre, des excellents débits sur les réseaux mobile et ADSL de SFR et surtout, Je n’ai pas d’actions chez Vivendi

Ne t’inquiète pas, personne ne remet ta bonne foi en doute, tu ne peux pas le faire exprès à ce niveau, on mettra donc ça sur le dos de l’ignorance. Si tu fais reproduire ton test à des utilisateurs de JoeMobile sur un APN x il est évident qu’ils n’auront pas les résultats obtenus sur le réseau SFR avec un APN Y … mais bon, si ça te fait plaisir de prendre tout le monde à témoin, essaye de le faire correctement.

D’autres personnes, comme cet étudiant de SupInfo, n’ont pas eu bien grand mal à reproduire ce que j’ai relevé. Donc mon cher Stradivarius, il va vraiment falloir revoir ta méthodologie avant de nous taxer d’incompétence, mais on ne t’en voudra pas car comme le dit l’adage, passer pour un con aux yeux d’un abruti est un plaisir de fins gourmets.

“Avant de mettre des remarques négatives me traitant de menteur, je tiens à vous prévenir que si j’ai le temps, je pourrai faire une vidéo ou je recommence ce test (il faut que je rachète du papier calque)” 

Oh oui !!!! S’il te plait !! Fais nous une vidéo ! Je la retweete, promis ! Je suis même prêt à t’offrir le papier calque, tu acceptes les Bitcoins ?

“ce qui prouvera mon honnêteté donc évitez de passerpour des idiots car je détiens des preuves de ce que j’avance (je n’invente pas comme les journalistes).”

En ce qui concerne le fait de passer pour un idiot, pour toi Stradivarius, c’est un peu tard. Mais tu as raison, “les journalistes c’est tous des cons”, tes preuves au papier calque, ça c’est du sérieux ! Puis on sent bien le désintérêt de ton post en plus et ta hantise de voir des clients Joe Mobile résilier ou ne pas cliquer sur le lien de parrainage que tu affiches en signature de tes posts :

Capture_d'écran_17_03_13_17_12

“Si je crée ce sujet, c’est uniquement pour maintenir la vérité et ainsi protéger Joe de ces mensonges car je suis sur qu’ils y en a qui sont capables de demander la résiliation juste à cause de ces articles (c’est un peu le but de celui d’Univers Freebox je pense)”

Tu as bien protégé Joe de mes mensonges, ne t’inquiète pas tout va bien… prends tes pilules maintenant et repose toi un peu.

Je vais envoyer un message anonyme à zdnet pour leur demander de faire des tests afin de prouver ce qu’ils avancent ou de modifier le contenu de l’article car ils affirment que “SFR viole délibérément la neutralité du Net”

Attention Stradivarius, l’anonymat ça commence par ne pas clamer tes intentions sur un espace public. Tu devrais lire un peu ceci d’ailleurs, ça ne te ferait pas de mal. Bon Pierre, tu fais comme si tu sais pas que Stradivarius de la communauté Joe Mobile va t’envoyer un mail anonyme hein 😉

Je vais aussi installer un logiciel (Neuboot) qui permet de vérifier si la neutralité du net est respectée, et je vous tiendrai informés du résultat.

Oh oui s’il te plait, tiens nous informés et n’oublie pas la vidéo, tout Twitter l’attend, ça ne sortira pas d’Internet, promis.
Si l’envie te prend de virer tous tes posts, pas de problème, j’ai un beau PDF de tes divagations 😉
Capture d’écran 2013-03-18 à 13.46.45
—— EDIT——-

Me voilà menacé de poursuites judiciaires pour avoir écrit le pseudo de mon détracteur dans une réponse à ses âneries… C’est pas possible, je commence à croire que ce mec est un bot! PINPIN SORS DE CE CORPS !!

Capture d’écran 2013-03-17 à 17.58.47

— Edit 2 —

Là j’en peux plus de rire, je commence à avoir des crampes au bide : le post n’est pas supprimé il est passé en blanc sur blanc  :

Capture d’écran 2013-03-17 à 19.33.39

 

Comment j’ai déménagé (ou pas) ma connexion Bbox fibre (sans fibre) – Acte 5 : le SCF – poke @bouyguestelecom


lolcats-ADSL-cat-is-connecting-Acquiring-IP-addressNous sommes le 14 mars, et je suis toujours SCF : sans connexion fixe. Voici donc la suite de l’histoire du déménagement KiVeutPa chez Bouygues Telecom que j’ai commencé à vous narrer ici, puis , et encore , puis encore ici. Petit rappel des épisodes précédents : le 26 février dernier, je contacte Bouygues pour déménager ma connexion Internet “Numeribouygues Bbox fibre en cuivre sans port optique jusqu’à 100 mégas en 30/1” . Je souhaite également résilier l’une de mes lignes téléphoniques qui me coute un bras et là, je découvre que cette ligne que j’aurais sans problème pu résilier est maintenant couplée à mon abonnement Internet et que cette dernière s’est prise un an d’engagement supplémentaire à mon insu (magie d’un petit pipeau téléphonique où l’on m’avait assuré que je pourrais résilier quand je le voulais en se gardant bien de me dire que ma ligne mobile se prenait un an de prolongation de peine).

Un peu colère, j’hésite à résilier non pas une, mais deux lignes mobiles Bouygues ainsi que mon abonnement Internet, je précise que si j’avais opté pour ce choix, j’aurais déjà très probablement une connexion. La télé-conseillère fait cependant des pieds et des mains, me rappelle, et arrive à me convaincre de ne pas tout résilier. Nous nous entendons sur une résiliation de la ligne mobile (avec frais de résiliation remboursés … et croyez moi que si je paye quoi que ce soit je me ferais une joie de résilier l’ensemble de mes services) que je souhaitais résilier et sur le déménagement de ma connexion. Notez que je conserve également une autre ligne mobile chez Bouygues.

J’envois donc mon courrier de résiliation portant sur mon forfait téléphonique, rendez vous avec un technicien pour me poser une prise câble est pris pour le 11 mars.

Le 11 mars … rien, pas même un coup de fil du technicien que j’attendais si impatiemment depuis 2 semaines !

Je contacte Bouygues à deux reprises et là on m’explique que “mon dossier est bloqué dans une direction et qu’on me rappellera le 14“… bref vous allez encore me faire causer au service marketing pour je ne sais quelle raison alors que tout ce que je demande c’est qu’on me pose une #@&$%! de prise. On m’explique aussi qu’on a reçu une résiliation… Oui sauf que WTF… vous avez une base d’historisation des appels, je suis persuadé qu’elle est assez bien documentée pour qu’on comprenne mon problème… Sauf que non voilà, on a pas d’explication à me donner autre que mon dossier bloqué à la direction. Ok, tout va bien mais quand le technicien va t-il venir ? Là encore, pas de réponse.

C’est finalement via le compte Twitter de Bouygues que je commence à avoir des réponse à MA question. Je rentre en contact avec de nouveaux conseillers hier qui m’annoncent que le prochain rendez-vous possible se situerait aux alentours du 26 mars ! Soit pil poil un 1 mois après ma demande de déménagement ! Mais on m’assure également que Bouygues va faire le nécessaire pour tenter de raccourcir ce délai.

Ce matin je reçois un SMS qui m’explique que le déménagement de ma connexion a enfin bien été pris en compte (en fait ça fait la seconde fois), et me communique un code d’accès pour suivre les étapes de ce déménagement

Hier, je fini par comprendre une petite subtilité, celle qui m’explique pourquoi je n’ai jamais réussi à me connecter à mon espace client Internet. On m’appelle “Olivier Aurelli” à la place de “Olivier Laurelli”. Et ça dans un identifiant d’adresse mail, une petite lettre ça fait toute la différence. Je parviens donc ce matin à me connecter à mon espace client avec l’identifiant [email protected] \o/ … tout arrive.

Et là stupeur, je découvre ceci :

bboxactiv

Oui vous n’hallucinez pas, en plein centre ville d’Orléans, il faut 1 putain de mois pour déménager une pauvre connexion. Ma demande de déménagement a été (une seconde fois) prise en compte hier, et on me propose un RDV … dans deux semaines ! Au doigt mouillé, là comme ça, monsieur Bouygues, j’ai l’impression que tu te payes gentiment ma tête.

Mais là où je commence à avoir la conviction que oui, tu te fous vraiment de ma gueule c’est cette petite ligne de sioux “Complément de 6,00 euros pour la fibre et les appels illimités vers mobiles“.

Alors t’es mignon, mais je paierai un complément fibre le jour où tu me fourniras de la fibre. La tes 30 mégas (et un méga d’upload… puissance fibre hein ?) et ta terminaison cuivre ne justifient certainement pas que tu me fasses payer un complément pour un service qui n’existe pas. Et ce n’est pas parce qu’il y a de la fibre que tu loues à Numéricable / Completel qui passe sur le trottoir d’en face que tu vas pouvoir me jouer la farce, je sais à quoi je suis éligible pour le moment, et c’est tout sauf de la fibre. Ce que tu fais là c’est malhonnête, et je suis curieux de savoir à combien de clients un peu neuneu en 30/1 tu arrives à facturer un “supplément fibre” ! C’est typiquement le genre de chose qui pourrait intéresser un pote de l’UFC Que Choisir (Edouard, si tu me lis…).

Autre point, grâce à toi, j’ai maintenant un abonnement illimité tous opérateurs vers les mobiles, je n’ai donc que faire d’une option que je ne t’ai jamais demandé.

Alors monsieur Bouygues, je vais te la refaire :

  • Mon business est sur Internet, je vis grâce à Internet ;
  • J’ai lourdement insisté sur le délai de déménagement de ma ligne, rester sans connexion, c’est une véritable catastrophe pour moi ;
  • Non je n’ai pas de réseau Bouygues Wifi à portée d’antenne ;
  • La moyenne d’âge de mes voisins c’est 70 balais et non je ne peux pas aller poser un AP chez eux.
  • Les 250 Mo de transfert data en 3G que tu m’as généreusement offerts au lieu de me les vendre 5 euros!! (oui 5 euros les 250 Mo… ça le fait niveau culbute au Mo… on va rire quand je vais publier mes tarifs en roaming, be patient…) ne représentent même pas une journée de consommation email dans mon utilisation domestique, soit une trentaine de comptes imaps qui synchronisent toutes les 10 minutes ;
  • J’ai des machines à administrer, ce qui est impossible à faire sur ton réseau 3g attendu que tu coupes les sessions SSH toutes les 3 minutes, grâce à toi j’ai finit par craquer et me prendre une connexion SFR qui elle ne colle pas de QoS sur les protocoles de chiffrement.
  • Là pour parfaire le décor, tu es en train de me bloquer un test d’intrusion pour un client à qui il va falloir que j’explique que je ne lui communique pas mon adresse IP mais celle d’un bar ! Pas de problème je lui ferai ta pub…
  • Je commence à en avoir plein le #@&%$ de devoir passer ma journée dans un bar pour mendier quelques Mo et minutes de connexion SSH stable.

Et là tu m’annonces, décontracté du gland, que le premier RDV avec un technicien que tu me trouves, c’est dans deux semaines ? Alors que je viens déjà d’attendre 2 semaines à blanc ?!

Alors je veux bien comprendre que tes techniciens sous-traitants soient super débordés, ou même qu’ils soient commandités par Numéricable et non par toi même. Mais que se passe t-il si je demande à Numéricable la première date de rendez-vous qu’ils peuvent me proposer pour poser une prise câble ? On teste ?

UPDATE : En me connectant “enfin” sur mon compte, je trouve un email assez marrant :

Capture d’écran 2013-03-14 à 13.29.53Depuis quand j’ai un abonnement Gameloft à 3 euros par semaine que je paye à Bouygues moi ?!!

Et voici sur quoi je tombe quand j’essaye de le résilier cette offre à laquelle je n’ai jamais souscrit :

Capture d’écran 2013-03-14 à 13.34.15

Ça nous fait donc 12 euros d’abonnement Gameloft dont je ne sais d’où il sort… Plus 6 euros de supplément fibre que je n’ai jamais eu et que je suis pas prêt d’avoir + communications illimitées vers les mobiles que j’ai déjà chez un concurrent et dont je n’ai pas besoin sur mon fixe… On en est donc à 18 euros par mois !

Heu… ça va vraiment pas le faire entre nous là…

Comment j’ai déménagé (ou pas) ma connexion Bbox fibre (sans fibre) – Acte 4 : HellTernaite – poke @bouyguestelecom

wirebouyguesternaiteLa vie de super-héros, c’est pas toujours simple. Alors que 3GMan se voyait amputé de 90% de son débit et que sa connexion “BBox fibre jusqu’à 100 mégas à 30 mégas” était perdue dans une obscure base de données d’une direction des BouyguesTernaites, ce dernier devait faire face au quotidien. Et le quotidien de 3GMan, en débit réduit, c’est juste les HellTernaites :

  • des dizaines/centaines de mails quotidien à traiter dont certains comportent les tant redoutés pièces jointes ou des liens hypertextes : ces bidules soulignés en bleu sur lesquels on clique et qui couchent tout le débit du téléphone en tethering qui ne sait plus trop quoi tetherer des 7kbps à splitter sur 30 comptes imaps et une connexion http.
  • des clients qui demandent des délais précis pour la réalisation de travaux que je ne peux effectuer que de nuit.
  • une entreprise à gérer.
  • quelques bêtises à écrire sur un ou deux sites auxquelles je vais joindre des images (soyons fous, on a bien 20 minutes d’upload à tuer de ci de là).
  • ah tiens plus de téléphonie fixe non plus je redécouvre les joies du décompté de mon forfait en excédant, fin de mois.

Puis il y a tout ce que je ne peux plus faire dans des conditions acceptables :

  • matter des lolcats sur 4chan ;
  • visionner des vidéos de moi sur D8 dans lesquelles je joue le rôle un cyberterroriste chinois du phishing ;
  • matter 4 flux HD de pr0n ;
  • travailler…

Nous sommes le 11 mars, je suis en 3G débit réduit depuis 10jours, 10 jours de quart monde numérique, c’est quoi au niveau d’une vie hein après tout ? Réponse courte de chef d’entreprise : 33% de productivité mensuelle en moins.

Un jour peut être le 14 mars est-il écrit dans le Saint-Livre de la BHA des BouyguesTernaites, alors un disciple te contactera, un espoir d’être connecté, un jour, il te donnera… ou pas.

 

Comment j’ai déménagé (ou pas) ma connexion Bbox fibre (sans fibre) – Acte 3 : #mékomenkifon – poke @bouyguestelecom

lolcat-cableDans les précédents épisodes des folles aventures de Captain 3Gman Touff Vs les BouyguesTernaites, nous avons retracé l’histoire de la Bbox maléfique perdue dans les hautes steppes des terres du Sapingpu et des des errements de 3GMan en débit réduit. Le mystère est total, l’intrigue est insoutenable et à la question que tout le monde se pose : “Mékomenkifon pour que nous soyons le 11 mars et que tu sois toujours sans connexion, 3GMan ?”

Et bien voyez-vous , pour tout vous dire… #chépa. Et quand Bluetouff pas savoir… Bluetouff téléphoner au monstre mutant qui parle tout seul pour avoir un télé-conseiller qui va tout bien lui expliquer. Chose faite 2 fois ce jour… et pan mon forfait 2h, mais bon, je n’en suis pas à pinailler pour mon téléphone, nous n’en sommes pas là, j’ai surtout besoin d’une connexion fixe… L’équation semble pourtant simple : moi télétravailleur, toi fournisseurs d’accès à Internet, moi vouloir connexion, quand toi va me la donner ?

La véritable question que je me pose et donc que je pose :

pourquoi monsieur prise ternaite mur cable fibre en cuivre jusqu’à cent mégas pas venu maison ?

La réponse est évidente voyons :

Monsieur vous avez résilié votre offre Idéo”

.. Et hop on repart pour un tour :

Non j’ai résilié l’une de mes deux lignes mobiles mais je vous ai bien fait une demande de déménagement en suivant votre procédure le 26 février dernier, il est d’ailleurs question de coupler mon offre sur mon second mobile non résilié chez vous“.

Après vérification, le mystère est enfin résolu (enfin ça dépend pour qui) :

Monsieur votre dossier est bloqué à ma direction, on vous rappellera le 14 mars“.

Ok, respire 3GMan, il ne faudrait pas que dans un accès de folie tu utilises ton Giga rayon transformeur de BBox en Freeteuse contre les BouyguesTernaites. Un simple déménagement bordel… deux semaines pour un rendez-vous avec un technicien qui n’est pas venu… un responsable qui va me re-contacter dans 3 jours ! … Pour que j’espère avoir une connexion quand au juste ?

Ben non je ne suis pas content, avec tout ce que j’ai pu insister sur l’importance du délai du déménagement de ma ligne Monsieur Bouygues, là c’est franchement pas cool. Ça me fait une belle jambe que mon dossier soit assigné à une direction qui va me recontacter le 14 mars, ma question à moi, c’est :

Quand toi donner à 3GMan réduit du BouyguesTernaite jusqu’à 100 mégas réduit en 30/1 avec ta BBox fibre en cuivre ?

Ou plus simplement : quand mon gentil FAI compte il m’envoyer un technicien pour poser cette #@%$&! de prise ?

 

Comment j’ai déménagé (ou pas) ma connexion Bbox fibre (sans fibre) – Acte 2 : 3GMan – poke @bouyguestelecom

firelolcat_superLa 3G c’est super, sauf que c’est tout bonnement impraticable pour une usage normal sur le réseau Bouygues. Un usage normal chez moi, c’est par exemple pouvoir me connecter en SSH sur un serveur distant. Et bien magie du throttling ou rules un peu facho sur firewall OpenOffice de Bouygues, une session SSH en 3G se prend un RST (reset) toutes les 3 minutes… dés fois qu’on ferait passer dans l’tuyeaux des bits impurs risquant de contaminer la tuyeauterie des Bouyguesternets mobiles.

Toujours est-il que monsieur Bouygues a été bien clément avec moi. Pour me faire patienter 15 jours, il m’a généreusement offert 250 Mo de data en plus de mon forfait “illimité” (en fait limité à 3 minutes par session SSH et à 500 Mo de données, #debitreduitaudela®. 250 Mo… la classe, même pas une journée avec mon Thunderbird lancé et ma trentaine de comptes imap qui sync toutes les 10 minutes. Mais bon, voilà, j’ai pas le choix, mon petit nom de super-héros à moi c’est 3GMan.

Le plus dur dans cette attente de 12 jours, ce fut les 11 derniers jours en débit réduit. Il a fallut que je mettes par exemple en ligne le nouveau site d’un volatile bien connu avec une connexion qui coupait toutes les 3 minutes. Que je passe un quart d’heure par envoi de mail auquel j’avais le malheur d’attacher un fichier PDF. Que je reset une bonne centaine de fois la connexion de données sur mon téléphone pour espérer voir passer les 7kb/s de pointe en download. Que j’égorge un poulet et que je trace avec son sang un pentacle autour de ma “Bbox fibre jusqu’à cent mégas le vent dans le dos et en descente les jours de pleine lune mais uniquement les années bissextiles  à droite de l’aurore boréale” et que j’invoque Saint-Richard 12 fois par jour en me tournant vers Mountain View.

Mais que diable s’est-il passé au juste pour que j’en sois réduit à de la 3G à débit réduit au lieu de ma “connexion fibre sans fibre jusqu’à 100 mégas réduite à 30 mégas” ?… Je me sens diminué.

Je vous laisse, et plaignez moi, là je vais tenter d’uploader une image pour illustrer cet article… à demain.

Nous sommes le 11 mars à 19h et je n’ai toujours pas de connexion Bouygues

 

Comment j’ai déménagé (ou pas) ma connexion Bbox fibre (sans fibre) – Acte 1 – poke @bouyguestelecom

lolcat_super
Quand on est un internaute qui passe le plus clair de son temps devant l’écran, que ce soit pour raison professionnelle et/ou autres, il y a un moment dans une vie que l’on redoute tous, le déménagement. Un déménagement, administrativement parlant pour votre fournisseur d’accès, ce n’est pas une mince affaire. Particulièrement quand ce dernier a 34 offres différentes en catalogue. Mon expérience n’est pour le moment pas spécialement concluante, je vais vous la narrer ici, car je sais pas pourquoi, avec le cul bordé de nouilles que j’ai en ce moment moi … je sens que c’est pas terminé.

Tout a commencé quand je pestais contre des coupures à répétition chez mon ancien fournisseur d’accès, Numéricable. Je vous entends déjà … “Quoi Bluetouff chez Numéricable &#%$!&@? Mais pourquoi tu choisis pas un vrai FAI aussi ? Genre comme FDN ou comme Nerim ?“. Et bien historiquement, quand je suis arrivé dans cette charmante ville d’Orleans, à 120 mètres du NRA, je m’apercevais que ma ligne était reliée à un autre NRA, celui là distant de 3 bons kilomètres pour atténuation théorique avoisinant les 80db. Pas fou, j’avais opté pour un immeuble câblé. Et me voilà parti avec l’ami Numéricable qui me vend sa “fibre” jusqu’à 100 mégas (attention sachez que dans 85% des cas quand on vous sort ça c’est que vous êtes en fait éligible à du cuivre 30 mégas en download et 1 méga en upload). Connexion catastrophique qui coupait plusieurs fois par jours, au bout d’un an, je craque, je passe à la concurrence au partenaire, Bouygues. Pourquoi partenaire ? Car il faut comprendre que Bouygues n’opère pas son réseau câblé à Orléans, il a pour délivrer son service, un accord avec Numéricable pour exploiter son infrastructure.

Là encore, on me vend une “BBox fibre” qu’on m’annonce “jusqu’à cent mégas” (NDLR : une énorme boite blanche avec beaucoup de vide dedans et un chipset Wifi inconnu au bataillon). Je ne joue pas trop avec mais bon, ayant déjà vu à quoi ressemblait un port optique, je “m’étonne” de ne pas en voir sur cette “Bbox fibre jusqu’à cent mégas”… enfin jusqu’à ce peuvent encaisser les ports éthernet pour être plus précis.

Nous sommes en décembre 2011, quand on me vend la BBox fibre, j’ai deux lignes mobiles Bouygues. Prévoyant un déménagement dans les mois qui suivent, je demande bien à mon interlocuteur au téléphone si je pourrais résilier quand je le souhaite. “Oui oui m’assure t-on pas de durée d’engagement”… enfin sur la connexion ! Car j’allais découvrir en voulant résilier l’une de mes lignes mobiles, que mon téléphone lui s’était pris un an de prolongation sans qu’on me demande mon avis sur la question… Quand Bluetouff découvrir ça, il est au téléphone pour faire déménager sa connexion… Bluetouff pas content. Service client qui m’explique que mon forfait mobile s’est transformé en mobile + Internet et que ça me donne un avantage génial : celui de prolonger un abonnement à plus de 50 euros pour me donner une dizaine d’euros d’avantage client. En clair j’ai l’avantage de perdre 40 euros par mois. Là, vous devez vous en douter, je commence à être vraiment pas content et l’envie subite de résilier mes deux lignes téléphoniques mobiles ET ma connexion Internet me prend. Mais c’est sans compter sur la détermination de la téléconseillère qui comprenant bien ma situation, finit par remonter au niveau d’au dessus les termes de mon mécontentement.

Un sentiment renforcé quand on évoque le déménagement, : la date de rendez-vous avec le technicien à mon nouvel appartement pour que ce dernier puisse installer une prise chez moi : le 11 mars entre 10h et 12H… et merde nous sommes le 26 février. Presque 2 semaines pour poser une prise, c’est une affaire qui marche le câble sur Orléans. Je décide quand même de prendre mon mal en patience et de faire migrer ma ligne “Bbox fibre jusqu’à 100 méga qui fait du 30/1” à mon nouveau logement.

Mon interlocutrice finit par me re-contacter et consent à me faire rembourser les frais de résiliation dont je suis censé m’acquitter depuis qu’un abonnement Internet chez Bouygues prolonge d’un an votre durée d’engagement de forfait mobile. “Nous passerons ensuite votre connexion sur le numéro de mobile que vous ne résiliez pas” m’assure la télé-conseillère. Bref je peux donc résilier ma ligne mobile à laquelle est couplée ma connexion Internet et déménager la dite connexion… #toutvabien®. Ouais… sauf que….

Nous sommes le lundi 11 mars 2013, 18h00, je n’ai toujours pas de connexion Internet.

Vers une HADOPI du Jihad ou le jour où Nicolas Sarkozy a baissé son pantalon face au terrorisme

Voilà le billet que je n’avais aucune envie d’écrire. Que ce soit ici sur Reflets ou ailleurs, je n’avais aucune envie de m’exprimer sur l’acte débile d’un con, psychopathe, et assez lâche pour se cacher derrière un dieu pour assassiner ses semblables, des militaires, des enfants. Difficile de ne pas penser aux proches des victimes, de ne pas leur témoigner notre soutien. Des morts gratuites, oui, tout le monde ne peut que condamner de tels actes.

Que dire de certains médias qui nous ont offert un bien pitoyable spectacle ces deux derniers jours, à tenir l’antenne 24 heures sur 24 avec des “on dirait”, des “on m’a dit que”, des “je crois que”, des “je pense que”, alors qu’ils ne savaient strictement rien et n’avaient aucune information pertinente à communiquer ? La palme de la nullité pourrait être attribuée à BFM. Saviez vous par exemple que pendant ces heures médiatiques de vide absolu le gouvernement malien essuyait un coup d’état ?… Non, les chaines de télévision préféraient nous abreuver de vide à l’affut de la moindre goutte de sang, gênant probablement les opérations des forces de l’ordre.

Le pétage de plomb de cet abruti ne pouvait pas tomber à un pire moment… en pleine campagne électorale. A partir du moment où le mot terrorisme a été lâché par les journalistes, je m’attendais, je ne sais pas pourquoi, à ce qu’un pseudo politique, une Nadine Morano, une Muriel Marland Militello, désigne Internet comme le coupable du produit de ses propres échecs. Mais campagne présidentielle oblige, cet honneur est revenu à Nicolas Sarkozy. Comme si le bilan de l’UMP n’était déjà pas assez risible.

Par delà ce que m’évoque le ridicule des propos de Nicolas Sarkozy qui s’est empressé de déclarer que toute personne qui visiterait des sites Internet faisant l’apologie du terrorisme serait pénalement punie, soit disant pour lutter contre l’endoctrinement…

C’est vrai que niveau endoctrinement, l’UMP en connait un rayon. Prenons au hasard le cas clinique bien connu dans nos pages de la député Muriel Marland Militello et voyons ce que ça donne en image…

Et oui… l’endoctrinement c’est moche hein? Et alors ? On va interdire tous les sites de l’UMP parce qu’une député confond Staline avec Nicolas Sarkozy ?

Mais il y a bien pire. Nicolas Sarkozy par cette déclaration, une fois de plus, baisse son pantalon devant le terrorisme. Il baisse son pantalon devant un fou en appliquant des lois de terreur à l’ensemble de sa population, par pure démagogie. La réaction du Président est la pire que l’on puisse imaginer.

Techniquement quand des illuminés se donnent rendez-vous sur un forum, l’avantage, c’est qu’on sait où il sont. Ils sont faciles à surveiller, à infiltrer. Bloquer des sites web, en plus d’être aussi crétin que de faire fermer les bibliothèques dans lesquelles on trouve Mein Kampf, on sait en outre que ça ne fonctionne pas. J’en avais déjà parlé à l’époque de la LOPPSI. Ces milieux, c’est pas sur leurs propres forums qu’ils recrutent ! C’est sur des espaces bien publics, comme les réseaux sociaux, et dans le cas précis du Jihad, c’est sur FACEBOOK, YOUTUBE, DAILYMOTION… que ça se passe! Concernant l’inéficacité du blocage de sites, voici un tableau récapitulatifs des techniques que pcinpact avait publié un moment et qui est toujours d’actualité.

Donc au lieu de les bloquer, ce que vient de proposer Nicolas Sarkozy, c’est une sorte d’Hadopi du Jihad, avec un TMG qui va devenir la police de la pensée du Net et qui sera chargée de coller des PV à toute personne qui voudra chercher à comprendre ces milieux… ou par exemple aux journalistes qui cherchent à les infiltrer pour les étudier. Ridicule et consternante, la déclaration électoraliste de Nicolas Sarkozy sera au mieux ce que je viens de vous décrire, au pire l’argument idéal pour placer de puissants moyens de surveillance en coeur de réseau qui seront autant de dispositifs qui violeront H24 les correspondances privées de tout le monde, en se passant parfaitement de l’avis d’un juge.

Ces outils existent, la France est même pas loin d’être championne du monde en la matière. Ces outils on les a bien testé en Libye grâce à Kadhafi, maintenant que ça fonctionne, pourquoi pas faire de la France une vitrine internationale de la surveillance de masse.

Ma conviction c’est donc qu’au lieu du blocage, si Nicolas Sarkozy est élu, nous aurons droit à ce qu’Orwell lui même n’imaginait pas. Dans la droite continuité de son oeuvre numérique sur ces 5 dernières années, comme le fichier des gens honnêtes s’il ne fallait citer que lui. Bref, la déclaration de Nicolas Sarkozy n’est qu’une manière de vous expliquer que non seulement ces outils sont déjà en place, mais qu’on va maintenant s’en servir pour écouter TOUTE la population…

Je ne sais pas ce qui m’écoeure le plus entre cette démagogie et l’honteuse récupération électoraliste. C’est brillant monsieur le président, vous venez de renoncer, vous venez de faire gagner la terreur en cherchant une fois de plus à restreindre de manière idiote les libertés de l’ensemble des citoyens, vous venez de céder face à un illuminé… il faut partir maintenant.

Social DDoS : merde on a perdu Bachar #OpSyria

Previously dans OpSyria : Il a quelques jours, nous dévoilions sur Reflets quelques photos de vacances de notre dernier séjour en Syrie. Nous sommes tombés sur une bonne dizaine de machines que nous suspections d’avoir été mises en place l’été dernier par l’italien Area Spa, ce peu avant qu’il se fasse prendre la main dans le pot confiture par Bloomberg. Il a depuis, semble t-il dénoncé le contrat, ce qui n’empêche pas les appliances qui opèrent la censure en Syrie de ronronner. Le souci des admins de Bachar, c’est qu’ils sont pas supers doués. En fait c’est même de belles quiches.

 

En jouant un peu avec un proxy BlueCoat de la Syrian Computer Society, je me suis rendu compte d’un phénomène paranormal. Je me mets à causer à cette machine. Elle m’explique que que comme tous les vendredi soirs chez Bachar, c’est happy hour sur certains ports :
Interesting ports on 77.44.210.6:
 Not shown: 979 closed ports
 PORT STATE SERVICE
 22/tcp filtered ssh
 23/tcp filtered telnet
 80/tcp open http
 81/tcp open hosts2-ns
 135/tcp filtered msrpc
 139/tcp filtered netbios-ssn
 443/tcp open https
 514/tcp open shell
 1720/tcp filtered H.323/Q.931
 1723/tcp filtered pptp
 2000/tcp filtered callbook
 3128/tcp open squid-http
 4444/tcp filtered krb524
 5060/tcp filtered sip
 8000/tcp open http-alt
 8008/tcp open http
 8080/tcp open http-proxy
 8081/tcp open blackice-icecap
 8088/tcp open unknown
 8090/tcp open unknown
 9090/tcp open zeus-admin
Alors pour rigoler je suis allé faire un tour là dessus : http://77.44.210.6:8090/. Et comme avec certains autres ports, me voilà téléporté sur cette URL : http://scs-net.org/files/index.html IP 213.178.225.50). Sans avoir l’oeil super exercé, on se dit que dans ce petit répertoire “files”, il est possible qu’on trouve des trucs amusants… ce ne serait pas la première fois. On serait curieux pour moins non ? Notez que le site SCS-NET est celui d’un fournisseur d’accès un peu spécial en Syrie. Créé par Bachar El Assad lui même, il concentre les l33tz de la t34m D4m45… ouais ça fout la trouille. Mais attendez y’a encore plus flippant.

 ---------------------------------------------------------------------------
 + Target IP: 213.178.225.50
 + Target Hostname: scs-net.org
 + Target Port: 80
 + Start Time: 2012-03-10 17:38:20
 ---------------------------------------------------------------------------
 + Server: Microsoft-IIS/6.0
 - Root page / redirects to: /portal/
 + No CGI Directories found (use '-C all' to force check all possible dirs)
 + Microsoft-IIS/6.0 appears to be outdated (4.0 for NT 4, 5.0 for Win2k, current is at least 7.0)
 + Retrieved X-Powered-By header: ASP.NET
 + Retrieved microsoftofficewebserver header: 5.0_Pub
 + Retrieved x-aspnet-version header: 2.0.50727
 + Uncommon header 'microsoftofficewebserver' found, with contents: 5.0_Pub
 + Allowed HTTP Methods: OPTIONS, TRACE, GET, HEAD, POST
 + Public HTTP Methods: OPTIONS, TRACE, GET, HEAD, POST
 + OSVDB-396: /_vti_bin/shtml.exe: Attackers may be able to crash FrontPage by requesting a DOS device, like shtml.exe/aux.htm -- a DoS was not attempted.
 + OSVDB-3233: /postinfo.html: Microsoft FrontPage default file found.
 + OSVDB-3092: /guest/: This might be interesting...
 + OSVDB-3233: /_vti_inf.html: FrontPage is installed and reveals its version number (check HTML source for more information).
 + OSVDB-3500: /_vti_bin/fpcount.exe: Frontpage counter CGI has been found. FP Server version 97 allows remote users to execute arbitrary system commands, though a vulnerability in this version could not be confirmed. http://cve.mitre.org/cgi-bin/cvename.cgi?name=CAN-1999-1376. http://www.securityfocus.com/bid/2252.
 + OSVDB-67: /_vti_bin/shtml.dll/_vti_rpc: The anonymous FrontPage user is revealed through a crafted POST.
 + 3818 items checked: 13 item(s) reported on remote host
Vous ne rêvez pas ! Un FAI sous FrontPage ! Et un FAI qui hoste le dispositif de censure nationale ! Elle est pas belle la vie ? Du coup, juste pour rigoler j’ai tweeté cette URL : http://scs-net.org/_vti_bin/shtml.exe/aux.htm … et il semble que depuis, le site expérimente quelques petits désagréments, il est injoignable depuis presqu’une heure.

 

Chers admins Frontpage de la SCS, soyez forts dans votre tête, rallumez nous vite ce serveur j’en ai encore 3 ou 4 à tweeter… bisous !

Du troll Google vs privacy

Suite à ce billet dans lequel je m’insurgeais contre les positions de deux blogueurs, j’ai eu quelques échanges assez vifs, particulièrement avec l’un d’entre eux, Nicolas Jegoun. Ce dernier a cru bon d’en rajouter une couche me reprochant mon manque d’argumentation dans le billet sus-mentionné, un comble quand on lit ses arguments. Il a cependant pris le temps de coller mon texte dans un éditeur pour compter le nombre de caractères de mon billet en omettant visiblement de le lire comme il l’avoue implicitement dans un troisième billet répondant à l’article de Ju.

Vu que mes commentaires sur son blog semblent se perdre, je vais lui répondre ici, en prenant soin cette fois ci de ne pas poser de lien vers ses billets qui appellent cette réponse, attendu qu’il me reproche de lui envoyer “ma meute »… et oui chers lecteurs, pour ce monsieur, vous êtes une meute. Un meute qui a eu l’affront de poster à tout casser une quarantaine de commentaires, le reste étant ses réponses. Une réaction qui n’est pas sans me rappeler une certaine 3M

De l’art de bien troller

Cher Nicolas, quand on se lance dans un troll, il y a quelques règles à observer.

La première, c’est de savoir avec qui on troll. Je te montre comment on fait, tu vas voir c’est pas extraordinairement compliqué, même pour toi qui a un blog nommé “aubistrogeek.com” qui tient visiblement plus du bistro que du geek. On commence par se rendre sur l’objet du troll, google.fr par exemple, puis on fait comme ça. Ça va ? C’est pas trop technique jusque là pour toi ? Je ne t’ai pas encore perdu ?

La seconde règle pour bien troller, et là encore c’est du bon sens, c’est qu’il faut être au moins deux pour établir ce que l’on va qualifier de dialogue trollogène. Le dialogue trollogène n’est en soi qu’une variante de ce qu’on appelle communément un dialogue. Il répond donc aux mêmes règles, ce qui implique qu’avant de répondre à un truc, tu lises le texte appelant ta propre réponse. Dire qu’on l’a fait ne suffit pas, il faut le faire, et attentivement, ce qui nous amène à la troisième règle.

Troisième règle… attention cette fois on rentre dans les trucs un peu complexes, on va causer web. Tu tiens un blog, donc tu as peut être vaguement entendu parler d’un truc qui s’appelle “Lien Hypertexte ». Ils sont assez compliqués à utiliser, on les repère généralement dans un texte car ils sont pas de la même couleur que le reste du texte ou sont soulignés. Mais il existe un moyen super pour les repérer, quand on passe le curseur de la souris dessus, ce dernier change de forme ! Et tiens toi bien, si tu cliques dessus, tu arrives sur un autre texte, des fois même sur un site qui n’est pas celui que tu étais en train de lire !

Quatrième règle, quand on se voit opposer une foule d’arguments, documentés, réfléchis, par des personnes qui travaillent ces problématiques depuis des années, quand on paye des impôts pour financer un truc à la con qui s’appelle la CNIL… on prend un minimum de recul avant d’asseiner conneries sur conneries, au risque de se faire incendier par une “meute” impie qui a le toupet de t’expliquer que tu écris du caca, elle aussi avec foule d’arguments que tu balayes d’un revers de main. Mais tu le fais terriblement bien, à coup de tautologies épiques du genre “Le marché de la publicité ciblée va explosée avec les télés qui se transformeront en PC »… t’es dans le marketing toi non ?

Cinquième règle : éviter de prendre les lecteurs pour des cons pour masquer sa propre inculture avec ce genre de phrase : “Le billet d’Olivier est bien trop technique pour intéresser le grand public. Donc la description des moyens techniques ne sert à rien. Quand j’ai fait un billet en montrant l’historique de mes recherches Google, j’étais sûrement plus efficace. » Ce au risque de se faire ridiculiser lors du concours de quéquettes qu’il implique. Pour ta gouverne cher Nicolas, Reflets.info qui est le site sur lequel j’officie le plus, a accusé le mois dernier plus de 300 000 visiteurs uniques qui se sont par exemple passionnés pour le dossier Amesys en Lybie, ou BlueCoat en Syrie. Nos publications sont régulièrement reprises dans des médias mainstream, et les gens que tu juges trop cons pour nous lire sont au final de l’ordre d’un nombre à 7 chiffres. En outre il se trouve que c’est justement sur ce site que ce que tu acquiesces béatement en commentaire à l’article de Ju a été révélé, par mes propres soins plusieurs mois avant le Wall Street Journal… Un truc que tu aurais d’ailleurs pu trouver par tes propres soins en observant la règle 3 du présent manuel de l’art de bien troller for dummies, celle relative aux liens hypertextes.

Sixième règle : pour paraitre sérieux, éviter l’axe du bien contre l’axe du mal et avancer soi même des contres arguments. A ce titre, tu dois bien te douter que je suis le premier à utiliser Google, et certainement plus intensivement que toi. Je suis un utilisateur de Google Music, je “joue” pas mal avec Android, je suis un petit rat des Google labs, j’utilise Google Apps… j’en passe et des meilleures. Ceci fait, théoriquement, de moi une personne, mais je peux me tromper, plus disposée que toi à savoir de quoi elle parle. Si on ajoute à ça que tu avoues même dans ton premier billet ne pas lire les conditions d’utilisation des services de Google, on commence, forcement à se demander pourquoi tu la ramènes. Mais ce n’est pas tout, et celle ci est pour Thierry… Si j’ai effectivement une certaine expertise, je la mets à disposition de mon engagement, et ce dernier, il se situe plus du côté activisme que de “l’Etat”. Car oui cher lecteur tu ne le sais pas mais ton dévoué serait selon certains à la solde de l’État qui me manipulerait ou pire, me paierait pour semer la peur ! Il y en a qui doivent se fendre la poire à la DCRI. Je vais vous décevoir tous les deux, mais non, je ne suis pas “payé par l’Etat pour vous faire peur“, une simple recherche vous le confirmera, voir règle numéro un si vous ne savez pas comment faire. Puis bon, c’est pas comme si vous étiez les premiers à porter ces accusations risibles (vous êtes lecteur du Figaro ?’), j’ai en vrac eu droit à “agent de la DCRI », “Agent de la CIA », et “agent du Mossad », quand je ne suis pas accusé d’être un salafiste voulant renverser le beau régime démocratique syrien (tu es dispensé Nicolas ce dernier lien est trop technique pour toi il pourrait te donner des maux de tête). Bref avec tout ça j’en accumule des points retraite ! En outre c’est assez amusant de se faire traiter de parano et de vous lire partir tous en sucette sur “ouais l’Etat sait tout de nous, moi je fais plus confiance à une entreprise privée comme Google qu’à l’Etat“… c’est totalement ridicule et je vais y revenir dans la seconde partie de mon billet que je n’aurais pas eu à écrire si Nicolas n’avait pas mystérieusement égaré mon commentaire.

Septième règle relative au déni et à la mauvaise foi : des gens qui sont venus commenter ton billet t’ont fait remarquer ta mauvaise foi ponctuée d’éructations du type “ça prouve rien” “ton argument c’est de la merde” “j’attends toujours qu’on m’apporte des preuves” etc… Lorsqu’on te pose un commentaire répondant aux exemples que appelles, on évite de le censurer. La raison en est simple, c’est que ça se termine, de fait en billet, avec une visibilité bien plus importante qu’un commentaire. C’est toi l’expert SEO non ?

Revenons à Google

Ces précisions étant faites, nous allons maintenant passer aux exemples de débordements de Google relatifs à la vie privée.

Commençons par un débordement verbal d’Eric Schmidt qui a tenu les propos débiles que tu tiens toi même cher Nicolas. Le truc ‘est qu’en Europe et en France, il y a certaines lois. Là on te demande pas ton avis, on te demande pas d’être pour ou contre… c’est la loi. Il y a par exemple la CNIL que tu connais probablement au moins de nom. Il y aussi le code des postes et des télécommunications électroniques, mais il y a, surtout, un petit manuel poussiéreux qui s’appelle le code pénal. Alors il raconte quoi le code pénal à ton avis ? Il raconte, article 226-15, que :

Le fait, commis de mauvaise foi, d’ouvrir, de supprimer, de retarder ou de détourner des correspondances arrivées ou non à destination et adressées à des tiers, ou d’en prendre frauduleusement connaissance, est puni d’un an d’emprisonnement et de 45000 euros d’amende. 

Est puni des mêmes peines le fait, commis de mauvaise foi, d’intercepter, de détourner, d’utiliser ou de divulguer des correspondances émises, transmises ou reçues par la voie des télécommunications ou de procéder à l’installation d’appareils conçus pour réaliser de telles interceptions.

J’espère ce que ce jargon juridique n’est pas trop technique pour toi, je te le décode par charité chrétienne au cas où. Ça veut dire que violer les correspondances privées d’autrui c’est mal et que panpan cucul.

Et si tu te réfères à mon précédent article, tu sais quand j’emploie un mot savant, le “deep packet inspection” pour parler de Gmail qui se sert du CONTENU de ton message pour t’afficher des pubs… déjà c’est limite du viol de correspondance… mais pas vraiment puisque ça fonctionne sur base de dictionnaire de mots clés, en utilisant les MEMES DISPOSITIFS que les trucs que tu crains tant quand ils sont dans les mains de l’ETAT, pour procéder, en France, à des ECOUTES LEGALES, sur COMMISSION ROGATOIRE D’UN JUGE. Bah oui Thierry, nous on vit en France, on a des lois, et le BOPE ne déboule pas dans nos favelas en tirant sur tout ce qui bouge. On ne procède pas à des écoutes n’importe comment… bon ok, sauf Amesys des fois… ah non en fait ça leur arrive souvent.

Quand toujours dans le précédent billet je te parle de Google Screenwise et que tu juges bon de t’épargner un clic ici, puis que tu oses ensuite dire qu’on a pas d’argument “sérieux” et que tu ponctues par un “il est évident que ce type parle pour ne rien dire », ça nous laisse le choix entre la mauvaise foi, l’ignorance crasse, ou la bêtise. Dans ton cas il y a probablement un savant mélange des 3.

En clair, ta position à toi Nicolas, c’est de défendre qu’une entreprise privée utilise le même matos que Kadhafi ou Bachar El Assad utilis(ai)ent pour traquer les opposants et les tuer. Désolé, mais je trouve ton raisonnement d’une connerie sans borne cher Nicolas.

Continuons sur Google. Tu as probablement entendu parler de Street View, tu sais peut être qu’en Allemagne des villes et villages ont refusé aux Google cars censées prendre les vues l’accès à leur commune ? Tu sais pourquoi ? Regarde ça ….

Autre petit exemple de rien du tout pendant que tu as l’article 226-15 du code pénal en tête, il y a très longtemps de ça, sur ce même blog, j’avais remarqué un étrange manège d’une voiture autours d’un lieu sur lequel je déployais un réseau wifi, comme je sais encore reconnaitre une antenne wifi d’une antenne radio. Il était évident pour moi que cette voiture faisait un truc pas net avec notre réseau, passant et repassant. J’avais alors pensé à une association militant contre les ondes magnétiques. Et 2 ans plus tard… SURPRIIIIIIISE, on apprend que Google a intercepté “par erreur” des milliers d’emails et de mots de passe en wardrivant gaiement pour les besoins de Street View… C’est dingue non ?

Je vais aller plus loin avec la grande confiance que tu portes dans les entreprises privées américaines (ou pas), car je ne te l’ai pas dit, mais tout troll qui se respecte (et c’est la 8e règle) se solde tôt ou tard par un point Godwin. Le point Godwin est bien l’objet de ce dernier paragraphe. Il s’agit de l’histoire d’une petite startup, dans les années 30, qu’on appelait IBM. Ça se passe aux Pays-Bas, le gouvernement veut financer des lieux de cultes. Il cherche donc un moyen de recenser la population et tombe sur l’américain IBM qui lui informatise tout ça. Quelques années plus tard, les nazis débarquent. Ils sont tout contents, ils ont sur cartes perforées des fichiers qui vont leur faciliter la tâche dans leur oeuvre. Impressionnés, ces derniers contactent IBM… je te laisse lire la suite sur Wikipedia en te recommandant également la lecture du livre d’Edwin Black.

Bon, je baisse pavillon. Après une bonne heure de recherches je n’ai pas trouvé d’exemple que Google ai essayé ou essaye de nous nuire intentionnellement. » disait l’un de tes lecteurs en commentaire. Et oui, c’est tout le problème, l’enfer est pavé de bonnes intentions.

Pour conclure, deux questions :

Qu’adviendra t-il quand les actuels dirigeants ne seront plus là et que le capital de Google sera disloqué dans une nébuleuse de fonds de pensions obscurs qui ne s’embarrasseront pas des considérations morales auxquelles l’entreprise se tient actuellement ?

Et si Google était la première agence de renseignement (non)gouvernementale américaine ?

Mettez à jour le feed RSS de ce blog

Une petite note de service brève et rapide pour vous dire que devant les erreurs à répétion induites par l’utilisation de Feedburner pour le feed RSS de ce blog, j’ai finalement abandonné ce dernier. Feedburner ajoutant à l’URL de l’article un bidule d’identification du style :

utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_c....

Ce dernier cassait depuis le dernier coup de peinture les liens et vous téléporte sur une page qui vous un indique une belle erreur 403.
Vous pouvez donc mettre à jour vos agrégateurs RSS pour le feed de ce blog en utilisant maintenant :
Désolé pour le dérangement et merci aux internautes qui m’ont rapporté ce problème.