Wikileaks : les Spy Files sont en ligne

Wikileaks, épaulé par OWNI, vient de publier aujourd’hui même les Spy Files, une liste de 1100 documents relatifs aux sociétés qui surveillent Internet. La majorité de ces documents sont des documents parfaitement publics mais ce travail de compilation reste tout à fait exceptionnel car il offre un instantané de l’état de l’art de la surveillance globale des communications sur Internet. On y trouve les principaux intégrateurs, leurs solutions, le superbe contrat d’Amesys à la Libye portant sur un système EAGLE d’interception global et ayant servi à la répression des opposants. Vous apprendrez d’ailleurs très prochainement qu’Amesys était parfaitement au courant de l’utilisation faite de son matériel.</subliminal>

BlueCoat, une autre entreprise que nous suivons de près sur Reflets.info est également à l’honneur dans cette publication et Wikileaks vous invite à découvrir toute sa gamme.

Comme vous vous en doutez, les collègues de la team Reflets et votre serviteur allons revenir très prochainement sur cette publication et vous faire de nouvelles revelations sur les deals d’Amesys dans le “massive interception” et ce, dans des pays où vous n’auriez pas spécialement envie de passer vos vacances.

Je profite également de ce court billet pour vous annoncer que cette publication de Wikileaks donnera lieu à d’autres publication de notre part sur le sujet (c’est une évidence), mais que nous réfléchissons activement aux contre-mesures depuis un petit moment. Pour passer outre cette surveillance globale dont Amesys vendait si bien les mérites en 2008 à Prague, nous allons tout prochainement lancer une offre de VPN un peu particulière (COMSEC). Une offre concernera les entreprises et l’autre les particuliers. Ces deux offres DPI-Proof® bénéficieront du même niveau de sécurité en offrant un chiffrement de vos communications portant sur les couches 4 à 7 du modèle OSI et viseront explicitement à rendre sourd et aveugles ces systèmes d’interceptions massifs.

 

17 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.