Wikileaks infowar : des attaques DDoS ciblent actuellement Paypalobjects.com et Postfinance.ch

Paypal
Paypal under DDoS

Une attaque par déni de service semble cibler actuellement l’un des sites de Paypal : paypalobjects.com, ainsi que le site de la banque suisse qui a décidé de clore un compte bancaire de Julian Assange : Postfinance.ch. Les deux sites semblent actuellement sous le coup d’une grosse charge et sont très péniblement accessibles.

Ce que le Net a pris pour cible aujourd’hui, c’est la censure, et il utilise les mêmes armes que ses adversaires, ceci peut durer, s’enliser… il va falloir une prise de conscience des dirigeants sur la nature d’Internet pour que l’escalade se désamorce, mais j’ai un peu peur que les positions des uns et des autres ne se cristallisent encore un peu plus.

23 réponses sur “Wikileaks infowar : des attaques DDoS ciblent actuellement Paypalobjects.com et Postfinance.ch”

  1. Moi je crains que les GVT aient gain de cause, et que comme dans toutes ces choses à scandales, tout finisse par s’essouffler, et que ces putins de hacker, les vrais, n’aient pas bougé le petit doit.

  2. raaaahhhh, j’avais commencé à rédiger un commentaire contradictoire (sur certains détails), lorsque je me suis rendu compte que ma “prose” était 3 fois plus longue que la tienne… pour en arriver à la même conclusion (enfin crainte) :-/

    Bedtime for me… et merci à toi

  3. c’est une guerre ouverte ! les positions se cristallisent ? Trop tard, c’est déjà du diamant de chaque coté. Nous assistons à la première phase de la WW3, l’InfoWar.
    Choisir ton camp, padawan, désormais, tu dois.

  4. En même temps, là, tu vois quoi comme solution?

    Des pourritures au pouvoir qui ne reculerons devant rien face auxquels ils faut bien se défendre ma foi.

    Apres ca se passe dans la “réalité physique” et plus sur Internet.

  5. hmmm… on assiste à des représailles sur les collabos en somme?

    je n’applaudirai pas, mais loin de moi l’idée de blâmer l’initiative.
    j’vais plutôt sortir le pop-corn et compter les points pour le moment 🙂

  6. Bon, en même temps, la Poste suisse, elle ferme des comptes plus souvent que ce que les médias ne laissent entendre.
    Assange a fourni des informations fausses quant à son domicile, c’est logique et normal que son compte se retrouve bloqué… Faut pas non plus tendre le bâton pour se faire frapper quoi.

    M’enfin bon. ce qui va finir par arriver, dans le cas de la poste,c’est que seules les ranges suisses pourront y accéder tant que les attaques dureront…

    Pour le reste (les ddos contre wikileaks etc), je suis tout à fait d’accord que ce n’est pas malin de la part de leurs auteurs.
    Et la riposte des Âne-onymous ne me semble pas plus intelligente.

    Pas un pour rattraper l’autre.

  7. @Maurice : c’est exactement ce que je pense… on dirait deux bandes de chiens enragés qui veulent montrer “c’est moi qu’ai la plus grosse”…

    Les chiens enragés, personnellement, je suis pour l’euthanasie (notez que je considère les DEUX partis comme tel).

    J’espère juste que le site de la poste sera online d’ici la fin du mois, que je puisse programmer mes paiements -.-.

  8. Honnêtement je vois mal les gouvernements se dire “Bon ok on arrête, les pirates sont plus forts que nous”, c’est complètement impossible.

    Là on répond à la violence par la violence, ce qui ne mènera à rien sauf à stigmatiser encore plus internet et accélérer la mise en place des techniques de filtrages et toutes ces merdes.
    J’ai rien de mieux à proposer celà dit.

    1. Pourtant, ça commence à faire réfléchir à l’UMP. Il faut rappeler qu’ils n’y connaissent rien. On a vu des réactions du type “la méhode n’est pas bonne, à attaquer des informaticiens sur leur terrain on va avoir l’air ridicule”.

      Sachant que le “changement de méthode”, c’est parfois une façon de masquer un changement complet de politique, je dis : allons-y !

  9. D’accord la violence par la violence c’est pas bien, sauf que j’ai beau me retourné la question dans la tete et ceux depuis 2 ans je ne vois aucune autre solution.

    En effet nous sommes en fasses d’un gouvernement qui ne reviens pas sur ses dires et qui n’est pas ouvert a la discution, ou fait semblant de l’etre mais ne l’est pas.

    Donc je vous ecoute @Tengu @Maurice que preconisez vous?

    Vas ptet falloir arreter de se faire sodo sans rien dire non ?

  10. Concernant le mandat d’arret, on est d’accord c’est ridicule.
    Pour Postfinance c’est de l’hypocrisie:
    Wikileaks s’était attaqué (avec raison) à certaines banques suisses (surtout Julius Bär) pour leur abus du secret bancaire.

    On ne peut pas ouvrir un compte bidon puis s’étonner qu’il a été bloqué.
    Merci à postfinance pour ne pas couvrir de honte la finance suisse en fermant les yeux.
    PS. depuis la suisse le site est up.

  11. C’est à se demander si, justement, Wikileaks ne sert pas de prétexte à quelque chose de plus vaste …

    Comme enfin trouver une justification à la fermeture ou la quasi-fermeture d’Internet.

    Pour moi l’image est la même que celle du 9/11 : favoriser l’émergence d’une violence sur le sol des EU et l’utiliser comme prétexte à des mesures de sécurité draconiennes, à l’invasion de l’Irak, etc.
    Alors que ces mesures et cette invasion avaient été décidées bien avant.

    Le scénario est donc inversé avec la question : comment boucler ce fichu Internet qui nous fout dedans, permet le non-respect de la propriété intellectuelle, etc ?

    Sur ce Wikileaks arrive (ou on s’arrange pour qu’il arrive, je ne sais) et ça tombe pile-poil comme justificatif.

    db

  12. Qu’une banque ferme un compte soit mais elle ne peut pas geler les avoirs sans une bonne raison : terrorisme, enquête interne.
    C’est la même chose pour Paypal. Ok, il ferme le compte mais doit restituer l’argent.
    Le scandale est là dans les faits : pourquoi donc ces banques et intermédiaires ne restituent-ils pas l’argent ?

    db

    1. Crois moi en suisse les banques ont l’habitude de l’argent qui pu. L’argent est gelée avec une bonne raison : ce compte a été ouvert de facon frauduleuse.
      Il va être restitué mais il faut une enquête : a qui restituer l’argent d’un compte ouvert avec des fausses informations concernant les données personnelles.

  13. We kill X
    Wikileaks est devenu votre seconde planète.
    Vous y construisez des palais, vous vous enrichissez sans délai et vous communiquez entre vous sans difficulté.
    Tout y est accessible, mais sous le mode virtuel : le pouvoir, le sexe ou l’argent… tout y est virtuel.
    Vos amours n’ont plus rien de réel.
    Vos liens sont imaginaires.
    Et vous-mêmes, qu’êtes-vous devenus ?
    Des numéros ? Des pseudos ! Des antihéros.
    Ne faites pas cette tête, Wikileaks est un jeu. Rien qu’un jeu !
    Mais ne le jouez pas… si vous n’êtes pas capables de jouer avec le feu.

    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=WekillX

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.