Alain Suguenot soutient Free… il a tout compris

Alain Suguenot
Alain Suguenot

Dans La voix est Libre une émission de France 3 Bourgogne, Alain Suguenot, député UMP et maire de Beaune apporte ouvertement son soutien au fournisseur d’accès Free qui avait refusé d’envoyer les emails de recommandation de l’HADOPI. Le député en profite pour dézinguer HADOPI, trappelant par exemple que cette loi aura eu la peau de deux ministres.

Le député Suguenot rappelle que Free a pris une décision courageuse en prenant position contre une loi liberticide… le mot est lâché. Le constat est là, les carences démocratiques pendant les débats d’HADOPI 1 et 2 laissent des traces et le député le rappelle : “Aujourd’hui, la loi pose des difficultés que l’on avait évoqué“. Puis quand le journaliste demande au député s’il n’est pas un peu esseulé au sein de sa majorité, le député répond “je suis celui qui parle“… Il apparait clair que si HADOPI devait repasser aujourd’hui devant le parlement, il y a de fortes chances que si par miracle elle était adoptée, elle ne ressemblerait pas à ce que nous connaissons aujourd’hui… la pédagogie à ses limites et de nombreux députés commencent à se rendre compte qu’on ne peut manier la trique sans carotte (une offre légale digne de ce nom).

Au coeur de l’argumentaire d’Alain Suguenot, l’offre légale inexistante et le problème de la sécurisation de la connexion de l’abonné qui ne trouvera probablement jamais de solution technique satisfaisante.

Merci à Niko pour l’url de la vidéo 😉

5 réponses sur “Alain Suguenot soutient Free… il a tout compris”

  1. Vidéo très intéressante, le discours de Alain Suguenot semble tout droit sortie des opposants à Hadopi. Dommage le petit dérapage : “la gratuité est la pire des choses”.

    Mais globalement ça fait plaisir, on a l’impression d’être entendu !

  2. pas étonnant venant de ce député , pour rappel ce monsieur faisait partie des députés Ump qui lors de la dadvsi avait voté l’amendement sur la création de la licence globale …. dommage qu’il ne soit pas plus écouté depuis le temps au sein de son parti (sur ce sujet)… en 5 ans pas d’avancé…

    1. Ce député a aussi fait partie des grand absents lors du vote de HADOPI. Si en 5 ans on a pas avancé, c’est sans doute aussi grâce à lui.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.