Crisis Camp à la Cantine le 24 avril 2010

CrisisCamp Paris s’inscrit dans un mouvement global qui s’appelle CrisisCommons, visant à réunir les bénévoles, les académiques, les ONG, les entreprises et les collectivités territoriales autour des usages des nouvelles technologies d’information et de communication par et pour les citoyens et les communautés en cas de crise tel que des catastrophes naturelles.

Internet d’urgence: ce que les outils d’information et de communication Web2.0 peuvent apporter aux premiers secours.

A la suite du séisme en République d’Haïti et de la mobilisation spontanée des internautes rompus à l’utilisation du microblogging (Twitter, liveblogging…) des réseaux sociaux (groupes Facebook) et des pratiques les plus en pointe du Net (OpenStreetMap), des barcamps de crise, des “Crisis Camps” se sont tenus dans diverses villes d’Amérique du nord : Washington, Boston, San Francisco, Montréal… Ces camps dont l’objectif est la mise en commun des ressources, sont une première ébauche de l’Internet d’Urgence, pour préparer les réponses notamment aux catastrophes naturelles.

Nous suggérons l’idée de créer un “Crisis Camp Paris ” qui pourrait partir des besoins en Haïti et faire partie des nombreux concerts et manifestations de solidarité prévus d’ici fin Avril.

Ce barcamp s’adresse alors aux collectivités territoriales, ONGs, géographes, cartographes, humanitaires, secouristes, développeurs, journalistes, internautes activistes, …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.