HADOPI : le jour où Pierre Arditi a essayé de faire de la politique

Vous n’avez sûrement pas pu manquer cette tribune d’artistes “degôche” qui fait les choux gras de la presse people. Ces artistes jeunes et plein d’avenir ont décidé de s’émouvoir du fait qu’il y ai des gens qui soient contre la loi HADOPI destinée comme chacun le sait à faire gagner plein d’argent aux artistes… puisqu’il est évident que les ventes de cd et de dvd vont exploser une fois la riposte graduée en place (c’est St Pascal qui le dit, vous pouvez le croire).
Pour ceux qui comme moi ne connaissent pas vraiment Pierre Arditi, son œuvre et ses innombrables films qui doivent polluer les tracker torrents, … sachez que Pierre Arditi est “degôche”. A ce titre, il se permet donc de parler d’Internet, et de dénoncer cet espace d’extrême droite, totalitariste et comme chacun le sait, reposant sur des concepts ultra libéraux comme l’échange et le partage … le tout gratuitement, panacée de l’ultra capitalisme, bien évidemment.
En homme “degôche” Pierre Arditi et ses amis “degôche” ne comprennent pas pourquoi le PS a pris position contre une loi liberticide qui bafoue les droits de la défense, applique une triple peine et rédigée par une bande d’e-gnares manifestes.
Fort de son analyse, Pierre Arditi va même être reçu par Martine Aubry … il y a vraiment des politiques qui ont du temps à perdre.

Un autre expert reconnu en matière d’Internet et de politique (il parait que c’est un musicien ou un truc du genre à ses heures), Maxime Le Forestier, n’hésite pas a qualifier les internautes de Nazis… quand on est “degôche” voyez vous, il est évident qu’Internet est l’émanation du diable, une machine ultra capitaliste destinée à ruiner ces pauvres artistes. D’ailleurs, comme il le souligne la culture “c’est comme un repas ça peut pas être gratuits”… Maxime, faut il que nous vous expliquions la différence entre un bien matériel et un bien dématérialisable et que l’on peut multiplier à l’infini (pas comme votre repas)…

Nous avions déjà évoqué ce qu’il risque de se passer dans les prochaines années et nous ne serions pas étonnés, qu’Apple, Google ou Yahoo décide de croquer une major ou une majorette ce qui aurait pour effet direct de modifier profondemment la manière dont se vend la musique en ligne, multipliant des modèles gratuits … et même rémunérant mieux les artistes, un vrai capitalisme sauvage qui permettrait aux auteur de ramasser plus d’argent.. quelle horreur, pour des artistes “degôche”, gagner plus d’argent est intolérable… quand on est un artiste “degôche” il est évident que l’on préfère enrichir les majors au lieu de risquer de passer un plafond fiscal.

Les majors de demain sont celles qui sauront maîtriser l’outil Internet, et les artistes de demain sont ceux qui l’ont déjà investis.

4 réponses sur “HADOPI : le jour où Pierre Arditi a essayé de faire de la politique”

  1. Bonjour,
    L’article oublie de signaler que Pierre Arditi est un homme “degôche” qui mène de vrais combats, comme la défense du Crédit Lyonnais dans des spots publicitaires. Il lutte donc sur tous les fronts contre la crise…

  2. Ces artistes de gôche, du moins une partie, ont totalement perdu le sens des réalités, en particulier Leforestier qui se permet d’lnsulter les internautes. En défendant la politique de Sarkozy en matière de flicage et de privation de libertés ils pensent être de gauche, ils pensent avoir un discours de gauche (puisqu’ils se permettent de dire à Aubry de revenir à gauche)? Mais qu’ils se réveillent un peu, qu’ils cessent de penser avec leurs portefeuilles, ce qu’il est en train de se passer en France est bien plus grave et va bien au-dela que ce simple problème de téléchargement qui ne tue en aucun cas la culture, mais bien au contraire permet à tout à chacun d’y accéder. Ah oui mais me direz-vous comment vont-ils manger après ces artistes? Et bien c’est très simple, Monsieur le Forestier n’a qu’à reprendre la route et allez au charbon, Monsieur Arditi fait du théatre, on lui télécharge ses pièces? Non alors qu’ils arrêtent leur démagogie. Le plus surprenant dans l’histoire est que des hommes qu’on croyait intelligents se laissent berner par une droite chaque jour plus arrogande et liberticide. Dernière chose c’est tout de même incroyable qu’un type qui va chanter tous les ans pour les restos du coeur afin d’offrir des repas gratuit aux plus démunis, viennent dire à la radio ou à la télé que la culture c’est cocrimme un repas ça se paye, qu’il n’y a rien de gratuit. Pauvre type, coluche doit se retourner dans sa tombe de voir ces individus venir se faire de la pub chaque année sur le dos des restos alors qu’ils n’y croient pas, qu’ils méprisent ceux qui n’ont pas de moyens. Leforestier vous avez perdu une occasion de vous taire et je vais de ce pas vous écrire pour vous mettre face à vos énormités, on réfléchit avant de parler.

  3. Préciser aussi que ces artistes, s’ils n’avaient pas eu en leur temps, comme Juliette Gréco, des poètes comme Queneau, Gainsbourg ou Férré, si Le forestier n’avait pas Brassens qu’il reprend sur scène depuis… très longtemps et se fait un fric monstre sur le dos du poète, et Arditi qui n’a jamais pondu une ligne et parle de création, ça laisse rêveur tout de même. Alors BOYCOTT total. Sans états d’âme, qu’ils aillent pleurer leur mère ces bouffons, ces pauvres pauvres bouffons.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.