Reportage de France 2 sur les ultras portables au journal télévisé

Je viens de voir le reportage sur les ultras portables diffusé ce soir au journal de France 2, c’est honteux, c’est une publicité à la gloire d’orange et de microsoft et de la splendide désinformation, ni plus ni moins. A croire que c’est l’été qu’il ne se passe rien et que l’on offre aux ânes le droit de raconter n’importe quoi en prime time … il y a la Star’ac pour ça messieurs !

Partons du postulat que ce reportage en était vraiment un, si c’est le cas, le journaliste est passé a côté de l’information essentielle qui est l’arrivée d’un système d’exploitation open source dans une machine innovante à faible cout (le eeepc d’Asus qui a lancé la mode et que tous les constructeurs ont suivis en moins bien le plus souvent).
Quand on entend le monsieur d’Orange expliquer ensuite que son ultra portable est plus puissant parce qu’il est équipé d’un archaïque disque dur de 80go et un système aussi périmé (même plus supporté par Microsoft) que windows xp, pardonnez moi, mais ça prête à sourire face à un linux open source et supporté par une communauté qui doit faire 10 fois le nombre des développeurs de Microsoft, enfin, on ne compare pas un disque dur mécanique aussi gros soit il a un disque ssd non mecanique bien plus robuste, rapide économique au niveau énergétique, que le disque de 80go évoqué dans le reportage.

… et d’enchaîner “avec windows xp” comme gage de plus grande qualité que celui d’SFR fourni sous linux et open source … sur lequel on a en outre le loisir d’installer autant de logiciels que l’on souhaite, contrairement a ce qui a été dit par le journaliste… et GRATUITEMENT en plus ! … et le système d’exploitation que l’on souhaite (le support d’Ubuntu est excellent)…

Bref un reportage complètement a côté de la plaque qui n’avait pour but que de faire de la pub à la nouvelle offre d’Orange par le biais d’un marketer qui ne maîtrise visiblement pas son produit.

Bravo le service public !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.