Accidents mortels de vélib ? Un embargo Informationnel ?

Après m’être baladé de nombreuses fois dans Paris en Vélib, avoir subi le comportement agacé des automobilistes et des chauffeurs de bus qui prennent un malin plaisir a vous klaxonner sans raison, comme ça juste pour vous faire peur, alors que vous tenez bien votre droite dans le couloir prévu à cet effet (les gars si ça vous excite la route, changez de métier); après avoir observé les nombreux comportements à risques d’utilisateurs du vélib … j’en suis venu à me demander quel impact le vélib allait avoir sur les statistiques de la préfecture de police concernant les accidents impliquant des vélos dans Paris. La Ville de Paris a mis en place une campagne d’envergure pour éduquer les usagers de vélib … mais ça ne suffit pas : les automobilistes toujours plus crétins semblent s’acharner sur les velibs, ça leur fait de nouvelles victimes, les piétons et les motards ne se gênent pas pour utiliser les couloirs de pistes cyclables (et souvent en sens inverse comme c’est le cas dans la Rue LaFayette)…Oui le Vélib c’est dangereux, les cyclistes, peu aguerris à la circulation font n’importe quoi et les automobilistes aussi, on éduque les usagers de Vélib … mais une campagne d’information voir de répression pour les motards et automobilistes qui s’acharnent sur les Vélib sera bien nécessaire un jour ou l’autre. Si on ne peut pas vraiment parler d’un embargo informationnel de la ville de Paris concernant des accidents de Vélib, il faut bien reconnaître que l’on n’en entend pas beaucoup parler … peut être sur un forum ou deux, mais aucune information réelle sur les chiffres que j’attends impatiemment, non pas par voyeurisme mais pour que les campagnes d’information menées par la ville qui à mon sens sont loin d’inclure toutes les cibles s’élargissent à ceux qui ne se sentent pas concernés.

2 réponses sur “Accidents mortels de vélib ? Un embargo Informationnel ?”

  1. D’accord en gros avec ce que tu écris, mais il faut ajouter aussi que ce ne sont pas les vélos mais les conducteurs qui sont devenus trop nombreux.
    Le destin évident des rues de Paris ces prochaines années, est de réduire leur nombre et ils devront le comprendre.

  2. Je ne pense pas que nous puissions présager de ce que sera la circulation et l’urbanisme dans Paris dans 20 ans, nos véhicules auront changé, notre ville aussi, nos infrastructures routières, on aura des vélibs volants 🙂 Mais oui il y a trop de voitures dans Paris mais soyons pragmatiques sur les solutions, ce n’est pas avec plus de bus ou plus de métros que nous endiguerons le phénomène, les gens ont trop besoin de leurs véhicules. Il y a donc la politique du coup de force pour éradiquer les automobilistes et celle de l’intelligence qui vise à opérer une transition dans la douceur pour permettre à chacun de se déplacer. Ce sont des problèmes complexes et je ne connais pas de politique qui ai une réponse pour le moment.

Répondre à Jadawin Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.