Jean-Pierre Brard déboule sur Facebook

C’est la semaine 2.0 ! Après l’entrée fracassante de Fred 2.0 dans le web des gens qui gazouillent, C’est au tour de Jean-Pierre Brard, député de Seine-Saint-Denis (7ème circonscription – Montreuil) de faire son entrée sur Facebook. Jean Pierre Brard, qui a tant égayé ce triste spectacle des débats sur HADOPI, est aussi connu pour avoir mené des combats contre les sectes.

Jean-Pierre Brard a toujours un bon mot, un humour décapant, il s’agit d’un homme de lettres d’une culture rare.

Soyez le bienvenu monsieur le député 🙂

Vous pouvez dés maintenant rejoindre son Fan Club.

Ci dessous une photo du député en pleine conversation avec iMil

imil-jp-brard

Et un best of  en vidéo

Des artistes, des producteurs, des réalisateurs, des députés et des citoyens unis contre HADOPI

Ça devait bien arriver un jour ou l’autre… nous n’avons jamais douté de l’intelligence et du regard bienveillant des artistes à la fois sur leur public et sur les usages de l’Internet. Le 28 avril dernier se tenait à l’Assemblée Nationale une conférence de presse réunissant des députés de tous bord (UMP, PC, Verts, PS et MODEM), des artistes, des producteurs, des réalisateurs, des éditeurs et de simples citoyens, des collectifs, des associations de consommateurs ( La Quadrature du Net, l’UFC Que Choisir, Libre Accès…) pour dénoncer l’absurdité de l’HADOPI. Voici la vidéo complète de la conférence de presse très instructive qui redonne un peu d’espoir aux personnes désireuses d’apporter des solutions à de vrais problèmes souvent mal formulés.

Manifestation anti HADOPI : le bilan et quelques images

Plusieurs centaines de personnes (entre 300 et 500) se sont réunies aujourd’hui devant l’Assemblée Nationale pour manifester contre l’HADOPI. Des anonymes, des gens plus connus, les amis GCU pour mettre de l’ambiance, des bloggers de choc, pas mal de presse et la présence plébiscitée d’élus (nos mousquetaires) :

  • Nicolas Dupont Aignan qui a réaffirmé devant les caméras sa volonté de voir le téléchargement légalisé, une position franche et un courage politique remarquable ;
  • Martine Billard toujours aussi chaleureuse et proche des gens, une député qui maîtrise tant le débat sur sa forme technique que légale ;
  • Patrick Bloche lui aussi très chaleureusement acclamé par la foule pour son action globale en tant que président du groupe et aux interventions souvent brillantes ;
  • Et l’immanquable Jean-Pierre Brard toujours aussi passionnant et inspiré quand il s’agit d’expliquer sa vision de la loi Création et Internet ;
  • Enfin à noter la présence du député Européen Alain Lipietz lui aussi très intéressé au débat, preuve s’il en fallait que l’Europe écoute aussi les internautes.

Seuls absents de marque, Christian Paul, Jean Dionis du Séjour et Lionel Tardy que nous aurions tous aimé remercier de vive voix.

Voici quelques photos volées dont je m’excuse par avance de la qualité “bien mais pas top” 😉

Un drapeau pirate flottant au dessus de la foule pendant l’allocution de Jean-Pierre Brard

pirates-flag

iMil et Dzen (GCU) en pleine discutions avec Martine Billard :

imil-dzen-martine-billard

Encore iMil buvant les parole du professeur Brard :

jp-brard-imil

Une belle image même si la photo est un peu ratée, un moment de complicité entre Patrick Bloche et Martine Billard (j’espère que d’autres plus doués que moi n’auront pas raté la photo) :

martine-billard-patrick-bloche

Nicolas Dupont-Aignan en pleine interview, très incisive
nicolas-dupont-aignan

Rejet de l’HADOPI par l’Assemblée Nationale, quelles conclusions en tirer

image-1Il s’agit d’une très grande bataille que nous venons de gagner. Tous les internautes ne sauraient trop remercier chaleureusement les députés Billard, Brard, Bloche, Paul, Tardy et Dionis du Séjour pour le travail accomplis dans des conditions parfois à la limite du supportable.
L’HADOPI passée devant le Parlement en procédure d’urgence comme extension d’une loi anti terroriste, ce n’était à la base pas le meilleur message à faire passer aux internautes. Nous n’avons jamais été des terroristes, encore moins des “pirates” ou des voleurs.
Ce texte techniquement inapplicable à la constitutionnalité douteuse à finit par excéder Mr Dionis du Séjour, qui en la forme donnée par la Commission Mixte Paritaire, lui est resté en travers de la gorge.
Voici donc un enseignement : une loi demandée dans l’urgence doit viser le consensus, en ne lâchant rien le gouvernement s’est mis tout le monde à dos. une loi demandée dans l’urgence ne peut avoir pour dessein de privilégier une petite frange de la population et des grosses sociétés, en France, le pouvoir est encore au peuple et des lois liberticides ne passent pas comme le gouvernement le souhaiterait. Tout ceci est très encourageant.

Il s’agissait bien de déni de démocratie de la part du Ministère de la culture, ni plus ni moins.
La rumeur court que Patrick Bloche aurait passé son tour de parole pour profiter du fait que les députés UMP se soient absentés pour manger et que le vote puisse se tenir assez rapidement. Une grande intelligence politique qui enfonce encore le clou sur l’attitude déplorable des députés de la majorités qui considéraient comme acquis le scrutin.
La pugnacité des opposants a porté ses fruits, merci aux 5 gus dans un garage, merci à la Quadrature du net, merci aux mousquetaires les internautes sauront se souvenir de vous dés qu’ils en auront l’occasion. Merci également à PCInpact et Numerama pour leur travail d’information juste.