iHackLaw: et si on ouvrait les données de Légifrance ?

L’Open Data ou l’ouverture des données citoyennes est l’un des nouveaux enjeux de l’administration française. De nombreuses données publiques sont assez difficilement accessibles, même si elles sont en ligne.

Nous avons donc décidé aujourd’hui avec les ours de Bearstech de releaser iHackLaw, une petite API très simple qui ne demande qu’à être enrichie de vos contributions, pour s’inscrire dans la dynamique lancée entre autres par des collectifs citoyens d’advocacy comme la Quadrature du Net ou Regards Citoyens.

iHackLaw se concentre sur les données du site Legifrance.gouv.fr et cette première contribution devrait par exemple à terme permettre à des juristes de se créer aisément un outil de veille, ou même à des entreprises, soucieuses d’être informées de l’évolution de la législation sur leur métier, de s’offrir un outil à la fois simple, utile et technologiquement souple. Le code de cette API peut évidemment servir pour d’autres sources de données.

iHackLaw est libre, sous licence BSD, libre à vous de vous amuser avec, d’améliorer le code, de vous en servir pour créer une application mobile métier.

Missing : le Net au service de la recherche de disparus

Certains d’entre vous le savent déjà, même si j’ai assez peu communiqué dessus. Aux côtés de Bearstech, de la Fondation Casques Rouges et d’European Consulting Services et Google, je participe activement  au projet Missing. Il n’y a pas photo, c’est assurément le plus beau projet sur lequel il m’a été donné de travailler.

Ce qui me pousse à l’écriture de ce billet, c’est que nous attaquons aujourd’hui une phase importante des développements, un agent web, ou un crawler capable de se balader sur les réseaux sociaux, de parser les flux RSS, à la recherche d’informations sur les personnes déclarées disparues sur le portail. D’un point de vue technique, je ne vous cacherai pas que le modèle du genre dont nous comptons nous inspiré est celui de Wikio, la puissance de ses algos de tri et de classement sont particulièrement intéressants et pourraient très bien avoir une utilité manifeste dans ce projet (Pierre, si vous me lisez 😉 ).

Quand une catastrophe naturelle frappe, de nombreuses personnes, souvent désorientées, sont à la recherche d’informations sur leurs proches, Twitter et Facebook sont deux médias qui sont littéralement pris d’assaut (les communications gsm se font souvent compliquées et le Net devient le premier média). Nous avons donc pour défi technique de rendre notre crawler assez intelligent pour qu’il puisse extraire des informations pertinentes. Mais vu la gravité des informations qui sont susceptibles d’être restituées, vous comprendrez que la seule intelligence artificielle ne suffira pas. Nous aurons besoin de beaucoup plus… et ce plus c’est vous : blogueurs, ethical hackers, social media power users … J’ai donc émis l’idée de monter une task force de volontaires pour s’acquitter de ces tâches dés les premières minutes d’une catastrophe… et oui, un simple retweete peut soulager des familles entières.

L’idée serait que des volontaires puissent nous aider à vérifier des informations collectées avec le crawler avant publication. Je ne vais pas vous le cacher, ce n’est pas toujours drôle, c’est même souvent très difficile d’être confronté à des familles à la recherche d’une information pertinente sur leurs proches, nous en avons encore fait l’expérience avec le récent tremblement de terre au Chili. Le rôle que vous pourriez jouer est donc très important et surtout particulièrement utile, il consisterait à guider ces personnes sur des sources d’informations fiables.

Je vous propose que nous en discutions ici, nous sommes à l’écoute de vos suggestions pour que ce projet à vocation humanitaire soit un succès.

Visiter le blog du projet Missing

Pas Sage en Seine 2010 Co-Hacking Space : Le programme

Cette année, pour la seconde édition de Pas Sage en Seine, nous vous avons concocté un programme fort sympathique : hackers, artistes, hacktivistes et activistes, vous donnent rendez-vous à la Cantine du vendredi 14 au dimanche16 mai et vous invitent à venir découvrir leur hacktivités pas toujours très sages.

Vous y retrouverez cette année des intervenants qui vous parleront d’ouverture et de liberté sur des sujets pas forcément techniques mais toujours motivés par la passion comme Benjamin Bayart (FDN), Jérémie Zimmerman (La Quadrature du Net), Benjamin Roux (NosDéputés.fr), Jean-Marc Manach (Bug Brother), Serge Humpich (Bearstech), Kitetoa, Philippe Langlois (/TMP/LAB), Fabrice Epelboin (Read Write Web France), Guyzmo (La suite Logique), Sam Synack, Zitune (Hackable-Devices), Babozor (La Grotte du Barbu), Deubeuliou (Hackable:1), Paul Guermonprez (Intel Software), Fo0, Kazey, Khorben (Defora), Bluetouff (Bearstech / Toonux)…

Cette année, nous aborderons de nombreux thèmes comme le hacking hardware, l’hacktivisme politique, l’ouverture et la liberté numérique, les problématiques de filtrage et d’analyse du trafic Internet, Hackerspaces, Fablab… Le tout dans le cadre convivial de la Cantine, le co-working space qui se tranformera pour l’occasion en co-hacking space.

Les partenaires, Bearstech, La Cantine, Silicon Sentier, la Suite Logique, le /TMP/LAB et Toonux sont heureux de vous  présenter cette affiche exceptionnelle qui devrait encore de venir s’enrichir. Et si le coeur vous en dit, sachez qu’il est pas trop tard et que vous pouvez encore proposer d’intervenir.

Analyses et prédictions de séquences par la modélisation
  • Thème : Sécurité
  • Niveau : ☠☠☠☠
  • Intervenant : Sam_Synack
  • Description : Utilisation d’outils de modélisation en 3D pour la prédiction de séquences. Méthode avancée d’attaque et de filtrage par visualisation de trafic.
  • Statut : CONFIRME
  • Date : pending
Hackable devices
  • Thème : Hardware Hacking
  • Niveau : ☠☠
  • Intervenant : Zitune (Bearstech / Hackable:Devices)
  • Description : Le projet hackable-devices est né de la volonté de hackers de mettre à la disposition des autres hackers le matériel qui leur correspond. Beaucoup plus qu’une simple boutique en ligne, hackable-devices est une plateforme technique d’échanges autour du matériel et des appareils dont vous pouvez prendre le contrôle, que vous pouvez adapter, modifier, bidouiller ou améliorer.
  • Statut : CONFIRME
  • Date : Dimanche 16 à 16h00
DIY ISP : devenez votre propre fournisseur d’accès à Internet
  • Thème : Internet Propre
  • Niveau : ☠
  • Intervenant : Benjamin Bayart (FDN)
  • Description : Pourquoi et comment devenir votre propre fournisseur d’accès Internet
  • Statut : CONFIRME
  • Date : Vendredi 14 mai à 19h00
Développement Natif sur Android
  • Thème : Développement embarqué
  • Niveau : ☠☠☠☠
  • Intervenant : Deubeuliou (Bearstech / hackable:1)
  • Description : faites vous plaisir sur votre Android.
  • Statut : CONFIRME
  • Date : Samedi 15 mai à 10H00
Meego : Développement pour SetTopBox, téléphones et Netbooks
  • Thème : Hardware hacking et développement
  • Niveau : ☠☠☠
  • Intervenant : Paul Guermonprez (Intel Software)
  • Description : Développer une application libre qui tourne à la fois sur des SetTopBox, des netbooks et votre téléphone, ça vous tente ? Découvrez Meego, la distribution linux pour processeurs Atom par Intel et Nokia.
  • Statut : CONFIRME
  • Date : pending
“Chérie, j’ai rooté la Télévision”
  • Thème : Hardware Hacking
  • Niveau : ☠☠
  • Intervenant : Serge Humpich (Bearstech)
  • Description : Bidouiller du matériel est un loisir très gratifiant et ludique.
  • Statut : CONFIRME
  • Date : Vendredi 14 mai à 11H00
“Dis papa, c’est quoi cet Internet ?
  • Thème : Internet propre
  • Niveau : ☠
  • Intervenant : Kitetoa
  • Description : Internet avant, en quoi il a évolué, pas forcément en bien, quels problèmes de sécurité ça pose, comment les éviter si possible, mythologie du Net, problèmes juridiques, virtualitude, P2P, vie privée, motif légitime, couteaux de cuisine, idées connes, droit à l’oubli…
  • Statut : CONFIRME
  • Date : Samedi 15 mai à 18h00
Les Hackerspaces
  • Thème : Life Hackers
  • Intervenants : Philippe Langlois (/tmp/lab), Guyzmo (LaSuite Logique)
  • Niveau : ☠
  • Description : Hackerspaces, hacklabs, labo d’innovation indépendants, fablabs, incubateurs sociaux, bricolabs, société civile electronique. Une multitude de définitions existe pour ces espaces, et correspond à une variété de lieux physiques, d’activités, de buts et de modes de fonctionnements. Nous décrirons l’histoire ainsi que les différents exemples de hacklabs dans le monde et en France ainsi que leur role dans les grands débats actuels des TIC: neutralité du net, droit à la recherche libre en sécurité et ingénierie inverse, écoute des réseaux et protection contre les écoutes de toutes natures, réseaux peer to peer et défense contre leur “flicage”, etc… Nous discuterons aussi des passerelles avec les autres domaines de la R&D, notamment avec les nouveaux paradigmes de l’éducation, de l’entrepreneuriat social (ONGs), de la recherche, de la fabrication locale (fablabs).
  • Statut : CONFIRME
  • Date : Samedi 15 mai à 14h00
La Grotte du barbu
  • Thème : Casual hacking
  • Niveau : ☠☠☠
  • Intervenant : Babozor (La Grotte du Barbu)
  • Description : tournage à la Cantine d’une épisode de la Grotte du barbu
  • Statut : CONFIRME
  • Date : Dimanche 16 mai à 14h00
Hacking the law
  • Thème : hacktivisme
  • Niveau : ☠
  • Intervenants : Jérémie Zimmerman (La Quadrature du Net) / Benjamin Ooghe-Tabanou (aka Roux) (Nos Députés).
  • Description : une loi mal fichue, c’est comme un code percé
  • Statut : CONFIRME
  • Date : Samedi 15 mai à 15H30
Atelier : The Seedfuckerz
  • Thème : blackhat
  • Intervenants : Kasey et fo0
  • Niveau : ☠☠☠☠
  • Description : Exploitation de BitTorrent avec Seedfuck, identification faiblesses de BitTorrent et problématique de la valeur légale de  l’adresse ip.
  • Statut : CONFIRME
  • Date : Dimanche 16 mai à 10h00

Confidences par SMS (et plus si affinités)

  • Thème : Crypto / GSM
  • Intervenants : Khorben (Defora)
  • Niveau : ☠☠☠☠
  • Description : Cet atelier propose l’implémentation de communications chiffrées sur réseau GSM, en commençant par les SMS. L’équivalent pour les communications vocales serait un plus, dont l’utilisation de l’Openmoko Freerunner en boitier dédié pourrait en faciliter la réalisation.
  • Statut : CONFIRME
  • Date : Vendredi 14 mai à 15h00
Anonymat, identités numériques et réseaux sociaux
  • Thème : privacy
  • Intervenant : Jean-Marc Manach (Bug Brother) / Fabrice Epelboin (Read Write Web France)
  • Niveau : ☠☠
  • Description : Anonymat, identité numérique, peut on encore aspirer à une vie privée quand on est présent sur les réseaux sociaux.
  • Statut : CONFIRME
  • Date : Vendredi 14 mai à 17h00
Salon Creative Commons
  • Thème : Droit / Propriété inetellectuelle
  • Niveau : ☠
  • Intervenant : Creative Commons
  • Description :
  • Statut : pending
  • Date : pending

Pas Sage en Seine 2010 : Call for Hacks

Pas Sage en Seine édition 2010, c’est un rendez-vous pour hackers, artistes, créateurs et amateurs, au sens large du terme, de la bidouille. Musiciens, plasticiens, électroniciens, programmeurs, hackers et hacktivistes exposent leurs activités au grand jour pour vous donner, vous aussi, l’envie de vous lancer dans un projet où la DIY et bidouillabilité sont les maîtres mots.

On y parlera Free Culture, Art Libre, sécurité, électronique, activisme, partage des connaissances, détournement d’utilisation d’objets ou de concepts dans le but d’innover, de rendre accessible et d’ouvrir de nouvelles portes.

Le Passage des Panorama à Paris et La Cantine se transformeront en CoHacking Space et accueilleront cette manifestation qui se tiendra du Vendredi 14 au Dimanche 16 mai. Des conférences et des ateliers s’y tiendront, vous pouvez vous faire une idée du programme toujours en cours de préparation ici :

http://www.passageenseine.org/pes-2010

Bidouilles software et Hardware, Android, Freerunner, Darknets, hacktivime, guerillas numériques … L’édition de 2010 de Pas Sage en Seine propose une variété de thèmes importante pour tous les niveaux, quelque soit votre domaine de prédilection.

Call For Hacks

Cet événement est totalement libre et ouvert, vous pouvez donc, si vous le désirez, venir partager avec nous vos propres bidouilles, rencontrer d’autres personnes pour faire progresser vos projets. Vous pouvez proposer des interventions via ce formulaire.

Les partenaires :

Hackable Devices et ours de sortie pour le Solutions Linux 2010

J’ai comme tous les ans participé au Solutions Linux réunissant associations, entreprises et autres groupuscules. Encore une année très riche de rencontres aux côté des ours de Bearstech avec nos confrères de OpenDay. Vous avez été particulièrement nombreux à vous intéresser aux Hackable-Devices et à cette plate-forme que nous proposons depuis peu. Wim et John, nos deux globetrotter hardware evangelists, y présentaient des objets plutôt convis comme le Lemote, les Arduino ou le makerbot. Pendant ce temps d’autres ours s’affairaient en conférences comme Pragmaa qui animait un cycle sécurité, Zerodeux qui présentaient  les rorettes, l’hébergement Ruby On Rails révu et corrigé par les ours, ou encore Deubeuliou qui participait à une table ronde avec Tristan Nitot.

D’autres choses en vrac :

  • J’en profite pour vous glisser ce podcast dans lequel je suis invité aux côtés d’Ismael Ghalimi à l’Atelier de BFM.
  • Je suis maintenant un fier adhérent de FDN \o/
  • Wireless France c’est toujours aussi convi et ils avaient de beaux jouets avec les Ubiquiti Pico et Nano, et une antenne de psychopathe pour arroser tout le salon.

  • Rencontre avec Decerebrain, hacker dont le projet de conquête du monde m’intéresse.
  • C’est devenu une tradition, les GCU font toujours n’importe quoi …

  • mais qui sont ces gens qui prennent d’assaut le stand Microsoft ? …

  • iMil tente un gline : “Allez Madame Microsoft … faut sortir maintenant, c’est le Solutions Linux ici” ….

Photos by Didier & Rhaamo

Le logo HADOPI utilise une font copyrightée ?

Korben vient de me rafraichir la mémoire ! Tu déchires Korben 😉

Je me demandais où j’avais vu cette font, et bien c’est une font de Wanadoo visiblement qui aurait été utilisée pour réaliser le logo de la HADOPI.Il s’agit de la typo Bienvenue, propriété de France Télécom, réalisée par Jean-Baptiste Levée. C’est le frère de Korben qui a levé le lièvre, et visiblement, il est tombé sur le morph de _|ben|_ un ours et collègue de Bearstech qui s’est fait la main sur le logo d’HADOPI… la classe.

La Hadopi commence donc son oeuvre en affichant un logo qui utilise une font dont elle n’a probablement pas les droits, c’est assez amusant de voir que c’est celui qui est sensé donner des coups de bâton qui en mérite le plus.

Hackable:Devices est en ligne

Hackable:Devices est une sorte de boutique/réseau social concentré autour de produits “hackables“, du matériel ouvert et bidouillable et  des communautés de hackers. Hackable:Devices importe et propose à la vente une  sélection de produits qui devraient ravir les nerds : Arduino, caméras HDD Elphel, Makerbot, Notebooks Lemote Yeeloong, Tux Droid 2.0, … Du matériel open source dont vous pouvez étendre les fonctionnalités. L’annonce de l’ouverture a été faite par les ours de Bearstech au 26C3.

Le concept de Hackable:Devices se décline autour de 3 choses :

  • Les utilisateurs (communauté de bidouilleurs autour d’un matériel).
  • Les produits : des produits sélectionné pour leur birdouillabilité et leur ouverture ;
  • Les événements : événements et convention auxquels les utilisateurs peuvent participer et se retrouver

Hackable:Devices propose des outils qui permettent aux hackers de documenter et d’échanger sur leur bidouilles hardware  et surtout faire se rencontrer des bidouilleurs, des créateurs, des industriels et des investisseurs. Hackable:Devices est donc aussi un canal de distribution rêvé si vous avez un produit basé sur du matériel et/ou du sofware libre et que vous souhaitez le tester avant une mise en commercialisation tout en obtenant des retours qualifiés, à savoir des personnes qui vont vraiment jouer avec le produit et en devenir ou pas prescripteur. La communauté de Hackable-Devices devrait vite compter de nombreux geeks et si le concept fonctionne devenir une plateforme d’innovation très intéressante sur le plan communautaire ou des industriels pourraient collaborer avec des créateurs à l’élaboration de nouveaux produits.

Visitez Hackable-Devices

FabLab : RTFM and DIY !

diyDans un FabLab, tu fabriques des trucs de fous, avec d’autres truc de fous, faits par des savants fous. C’est la hacking culture à l’état brut, le DIY (Do It Yourself), transposé à autre chose que du code : des objets plus ou moins complexes qu’on réalise tout seul, au moindre coût. Aux USA, cette culture est très avancée et d’énormes sites lui sont consacrés.

Qu’il soit composé de 5 gus dans un garage ou de plusieurs dizaines de passionnés d’informatique, d’artistes, de chercheurs, d’artisans ou de bidouilleurs de tous poils… un FabLab est un espace d’échange de savoir, les projets sont avant tout prétextes à l’échange et à l’élaboration et la transmission de savoirs faire.
Marker Bots, machines RepRap, gravure, découpe … ou l’art de redéfinir un procédé industriel, de se l’approprier, de le hacker, de s’auto-suffire mais surtout de créer et d’innover et de reproduire à moindre coût.
Ainsi, le TMP/Lab, Bearstech, la FING, Silicon Sentier, l’ Ensci, l’atelier Dork Bot (…) se sont réunis autour d’un projet de création de FabLab. Objectif : produire des objets, de la documentation, offrir tout ce qu’il faut pour que le projet puisse être répliqué ailleurs.

Un article y est consacré sur Rue89.

Hacking at Random 2009 avec les ours de Bearstech

Je suis rentré hier d’Hacking at Random qui fêtait son 20e anniversaire cette année, cet évènement se tient tous les 4 ans en hollande à cheval avec les Chaos Communication Camps du CCC. C’est dans une jolie campagne hollandaise que 2500 hackers du monde entier se sont donnés rendez-vous la semaine dernière pour fêter cette édition un peu spéciale. logo-transp Des conférences de haut niveau, des rencontres insolites, des prises de contact ultra intéressante avec le gratin mondial de la sécurité informatique. Le New York Times qualifiait l’édition 1997 de Woodstock pour Hackers, l’édition 2009 n’a pas dérogé à la règle. J’étais aux côté des ours de Bearstech avec une blinde de matériel wifi et des openmoko sous la tente OpenBSD/Hackable:Devices. Au programme de cette semaine folle : une petite halte chez Infrae, à Rotterdam et où j’ai passé un super moment avec Sylvain, Kit, Guido et Wim, puis direction Vierhouten pour le Hacking at Random pour le festival : lockpicking, attaques de backbone, TOR, bidouille DECT avec un fantastique réseau déployé par l’organisation, cracking d’encryption GSM, Foaf et SSL, x509 par Dan Kaminsky, (…) et surtout cette conférence bilan qui expliquait comment l’infrastructure déployée sur le site avait été réalisée sous la main de maitre de XS4all, surement le meilleur fournisseur d’accès au Net Hollandais et l’un des tous meilleurs en Europe qui a réussi la performance de tirer de la fibre sur plus de 150 kilomètre pour numériser cette province reculée. Encore plus fort : quand on réunit 2500 hackers, on a forcemment peur de débordements comme une attaque qui partirait de là bas et utiliserait cette énorme connexion pour des actes répréhensibles … et bien non, rien de tout ça, XS4ALL confiait qu’aucun abuse n’avait été remonté.
Sur le LAN en revanche on sait que la dernière faille du client DHCP a été exploitée, le hacker a semble il réussi à passer de nombreux man in the middle.
Puis, en Off, des rencontres inoubliables, avec le boss de la sécurité de Yahoo, ou avec C-Base, The PirateBay, les anonymous, le Parti Pirate suédois, le Chaos Computer Club de Berlin, avec Dan Kaminsky titubant entre les tentes après un apéritif un peu chargé ou enfin l’élite du hack GSM avec Harald Welte notemment connu pour sa conférence “how to run your own GSM network”.
Le capture the flag organisé pour l’occasion a vu la machine qui comptait les points piratée, il a donc été interrompu.

Bilan : HAR sur 4 jours, c’est vraiment trop court, un mois entier n’aurait pas suffit à rencontrer toutes les personnes passionnantes présentes sur le site.