L’UMP pirate le groupe MGMT et propose un euro symbolique de dédommagement !

umpL’UMP qui comme chacun le sais est très respectueux du droit d’auteur, à une ou deux exceptions prêt s’est permit de “pirater” un titre du groupe MGMT … et là on ne peut pas vraiment dire qu’il s’agisse d’une copie dans le cadre familial puisque le titre en question à été diffusé en public, pour des meetings, sans l’autorisation des intéressés… sans parler des vidéos qui ont également tournées sur le web … droit d’auteurs et droits voisins piétinés, ni plus ni moins.
Pour enfoncer le clou et que tout le monde comprenne a quel point l’UMP est respectueux du droit d’auteur (une formations politique s’obstinant à faire passer une loi aussi idiote que l’HADOPI ne peut être que de bonne foi), il propose un euro symbolique de dédommagement ! Complètement hallucinant !
Cette proposition a été qualifiée de méprisante par l’avocate du groupe qui entend bien obtenir une réparation sérieuse.
Charité bien ordonnée …

Voir l’article sur le site du NouvelObs

Pascal Nègre : affablulateur ou imbécile ?

J’ai écouté avec une grande attention les arguments de Pascal Nègre sur l’émission French Connexion animée par Cédric Ingrand… celle ci :

Je passe sur l’épisode où il compare une fois de plus le Net au FarWest, qui m’a d’ailleurs rappelé l’argumentaire d’un certain Frédéric Lefèbvre … ou encore la coupure du téléphone “vous appelerez avec votre téléphone portable” (l’HADOPI va t-elle lancer un partenariat pour rendre les appels mobiles gratuits sur 97 destinations comme mon FAI ? … chouette, Pascal va nous faire aimer la riposte graduée !).

Je me suis pris une monumentale barre de rire quand Pascal Nègre en vient à poser la question de la répartition d’une licence globale dont il estime le coût par internaute entre 30 et 40 euros en plus de l’abonnement (très drôle cher Pascal, mais ça fait cher le Cyndi Sanders ou le dernier hit de la Star’Ac ).
Je cite : “D’abord, y a plein de gens qui vont payer la taxe qui n’utilisent pas leur abonnement pour télécharger de la musique et qui n’y sont pour rien. Deuxièmement, la problématique de fond c’est comment vous répartissez ?”

“Comment répartir les sommes perçues par la licence globale ?”
Voici une question bien débile que seul Pascal Nègre pouvait poser alors qu’il est le premier à payer des études (bidons?) pour savoir combien de fois tel ou tel titre a été “piraté”. Ainsi on peut savoir que le dernier album d’ACDC a été téléchargé x centaines de milliards de fois, et de manière très précise.
Il va falloir que Pascal Nègre nous explique par quel miraculeux procédé il arriverait à obtenir des chiffres de téléchargement par oeuvres pour traquer les “pirates” et que ces mêmes chiffres ne puissent pas servir à répartir les sommes perçues par une licence globale. La réponse est en fait très simple, il y a deux alternatives :

  • Soit ces chiffres qu’on nous annonce sont complètement bidonnés, et c’est sur cette base que les députés et sénateurs doivent voter la loi Création et Internet, dans quel cas il s’agit de faux et d’usage de faux pour servir les intérêts de sociétés privées (qui peut croire que c’est les auteurs que Pascal Nègre défend ?). Si c’est bien le cas, il va falloir que des têtes tombent et que l’on nous explique comment des sociétés privées arrivent à manipuler les politiques d’une manière si odieuse ;
  • Soit Pascal Nègre est un imbécile de première qui prend les internautes pour des cons et qui finit par se faire prendre à son propre jeux.

Etrangement, malgré tous les signes inquiétants qu’il donne sur sa santé mentale, j’ai du mal à imaginer que Pascal Nègre soit un imbécile… par contre je suis beaucoup moins réservé sur ses pseudos talents de manipulateur et de lobbyiste… peut être même s’est il offert les services de PIC Conseil, le cabinet de lobbying de Frédéric Lefèbvre (mais ça on y reviendra plus tard) !

Tout ceci confirme bien la nécessité d’ouvrir une enquête parlementaire contre Christine Albanel, que nous sommes déjà plus de 6000 à avoir demandé. je me garderai de vous donner ici le fond de ma pensée qui m’inciterait plus à demander la démission de Mme Albanel et des explications à Mr Lefèfèbvre dont le Figaro n’a étrangement pas souhaité se faire l’écho.

… cette emission va faire l’objet d’un second billet, pour causer wifi, un des thèmes abordés dans la seconde partie de l’émission par l’excellent Jean Bernard Magescas (FON) également présent sur le plateau, et que Pascal Nègre a judicieusement évité en s’esquivant à l’anglaise pour la seconde partie, croyez moi il l’a échappé belle :).

Pascal Nègre : chevalier de la Légion d’Honneur … et pourquoi pas Ministre de l’économie Numérique ?

logo_univers_saleLa France devient une république bananière dans laquelle les “faits du prince” ne cessent de se multiplier. Mais pour qui sait lire entre les lignes, tout ceci ne trompe personne. Vous aurez droit dans ce billet non pas à une mais à deux informations (et oui ici aussi c’est les soldes).
Pascal Nègre promu chevalier de la légion d’honneur
Pascal Nègre est le principal artisan de la riposte graduée, un projet de loi liberticide qui repose sur des mensonges éhontés et des inexactitudes techniques ridicules et consternantes à un tel niveau. C’est ce même Pascal Nègre qui avait déjà tenté une première incursion stupide sur le Net avec un site web plein de flashouilles destiné à TUER les distributeurs… manque de bol, Pascal n’avait à l’époque pas compris que les internautes n’achèteraient jamais de musique sur un site web où seul le catalogue d’Universal Music est disponible alors que TOUS les catalogues sont présents sur les réseaux p2p..
Pascal s’est aussi mis à penser que le téléchargement d’œuvres copyrightées allait cesser avec la fermeture de NAPSTER. C’est là que Pascal a découvert la GPL, cette licence qui permet de diffuser le code source d’une application sans qu’une société ne puisse poser un brevet dessus. Tout ça l’avait mis très en colère et comme il officiait au SNEP (un ramassis d’improductifs qui ne sert qu’à ponctionner plus d’argent aux artistes) il s’était même juré de faire changer, ou interdire la licence GPL pour plus qu’aucun code source de logiciel P2P ne puisse être diffusé. Heureusement pour nous, Pascal, un peu benêt, n’avait pas compris que le logiciel libre était reconnu patrimoine mondial de l’humanité, et qu’il fallait plus lourd que le SNEP pour le faire tomber.
Il fallait bien remettre à Pascal une distinction pour avoir :

  • appauvri encore plus les artistes en créant de toutes pièces des verrous pour les “protéger” et surtout pour croquer une plus grosse part de la galette en leur laissant des miettes ;
  • claironné que tout ça c’était de la faute des pirates de l’internet et d’avoir réussi à convaincre Christine Albanel qui depuis n’a de cesse de se ridiculiser en public en utilisant des mots qu’elle ne comprend même pas comme “adresse ip” ;
  • réussi pendant ses multiples mandats à ne pas avancer d’un poil sur une offre légale qui est devenu une arlésienne et dont l’industrie du disque ne veut pas elle même
  • inventé la staracademy et trouver un moyen d’évincer un peu plus les auteurs compositeurs interprètes qui ne laissent pas assez de marges au reste de la chaîne de l’industrie du disque : il est bien plus rentable de prendre un ou deux gogoles qu’on rentabilisera avec des pages de pubs pendant l’émission… “laissons le public faire notre travail, comme ça c’est sur, on en vendra des disques”
  • réussi à imposer les DRM avant de faire marche arrière : oui Pascal, on t’avait prévenu !

… tout ça méritait bien une légion d’honneur non ?

Et voici une seconde info … si, si, je vous assure il y a une subtile corrélation :

Eric Besson devrait quitter son poste à l’économie numérique

Mais qui va le remplacer ? Bon d’accord, il a n’a rien fait, rien du tout ! A peine un effet d’annonce sur le plan Numérique 2012 … ridicule. Rien sur les dossiers de la fibre optique ou de l’Hadopi qui pourtant impactent, eux, l’ensemble de l’économie numérique française, là dessus on en est au point mort et on s’apprête mettre en place une loi dont le caractère illégal est reconnu par le parlement européen… Rien que pour ça Eric mérite bien sa légion d’honneur lui aussi non ?
Plus sérieusement … ahahahah … oops pardon, pour remplacer Eric, on commence à murmurer le nom que tout les internautes devraient redouter tant ce type est capable de plonger l’internet français dans une ère pré-minitel 1.0 : Frédéric Lefèvbre. Et … comment vous dire ça sans être vulgaire ?

Acte 1 : Frédéric est un lobbyiste dont les clients sont des industriels du tabac, de l’alcool et pleins d’autres choses que la morale réprouve (il ne serait d’ailleurs pas étonnant que Mr Lefèbvre ai dans ses clients une ou deux majors du disque). Actionnaire majoritaire de PIC Conseil, son entourage nie pourtant avoir eu vent de ses activités de lobbyiste … mais qui peut croire à ça ?


Acte 2 : Frédéric est le Chuck Norris de l’Internet, d’ailleurs l’Internet, il le connait vachement bien le Net, à l’écouter raconter sa vie à l’Assemblée Nationale où même les crétins ont le droit de citer :

« J’ai commencé à communiquer sur Internet avant même la création de Wanadoo, parce que mon frère qui vit aux États-Unis en est l’un des pionniers.(…) Il y a plus de dix ans, j’ai passé quelques bouts de nuits à ses côtés dans certaines caves du 18e arrondissement (…)

« L’absence de régulation du Net provoque chaque jour des victimes ! Combien faudra-t-il de jeunes filles violées pour que les autorités réagissent ? Combien faudra-t-il de morts suite à l’absorption de faux médicaments ? Combien faudra-t-il d’adolescents manipulés ? Combien faudra-t-il de bombes artisanales explosant aux quatre coins du monde ? Combien faudra-t-il de créateurs ruinés par le pillage de leurs œuvres ? Il est temps, mes chers collègues, que se réunisse un G20 du Net qui décide de réguler ce mode de communication moderne envahi par toutes les mafias du monde. […] La mafia s’est toujours développée là ou l’État était absent ; de même, les trafiquants d’armes, de médicaments ou d’objets volés et les proxénètes ont trouvé refuge sur Internet, et les psychopathes, les violeurs, les racistes et les voleurs y ont fait leur nid. »

Acte 3 : enfin … c’était le Chuck Norris de l’Internet jusqu’à la version 1.9

Conclusion :

Pour un poste à l’Economie Numérique, qui choisiriez vous entre

– un Lobbyiste fascisant un peu crétin et qui aime bien se la péter devant les députés

et

– un patron de maison de disque pleurnichard (peut être client du premier) qui n’a toujours pas compris comment fonctionne Internet et qui se bat contre la notion même d’échange et de partage et surtout … qui n’a rien réussi en 15 ans ?

Personnellement je vote pour Pascal car même si l’HADOPI était appliquée un jour, il trouverait un moyen de la saborder lui même.

… et vous ?

Hadopi : qui va couper la connexion du domaine justice.fr ?

tgi-bonneville-g

Comment vous expliquer notre “hilaritude” quand Christine Albanel qui n’a décidemment pas peur du ridicule, soutient qu’avec une adresse ip on peut identifier un coupable et lui couper automatiquement sa connexion sans passer par la case justice ? Voici une superbe démonstration des dommages collatéraux que la riposte graduée va causer, le Tribunal de Grande Instance de Bonneville distribue sur son “site” des warez : films et logiciels “piratés” … par les admins du site ?

Alors, on coupe ?

Le rapport Olivennes et l’accord entre FAI et industrie du disque pour lutter contre le piratage

Comment une bande crétins est sur le point de brider l’internet au nom d’une industrie qui représente des cacahuètes dans notre PNB ? Lobby puissants : Cisco Systems en tête qui cherche à vendre ses matériels de filtrage d’internet aux Fournisseurs d’accès, suivit de l’industrie du disque qui n’a eu de cesse de prouver son incompétence en étant incapable de s’adapter aux nouvelles technologies (DRM, CD et DVD qui sont des supports en fin de vie, accès à l’achat de musique en ligne victimes des guéguerrres de majors qui ne souhaitent pas proposer de catalogue commun …). Et voilà, aujourd’hui les internautes pointés du doigt comme une organisation mafieuse qui tue la culture.

Merci Nicolas…. putain cinq ans !

[wp_youtube]MTbX1aMajow[/wp_youtube]

Les professionnels du disque sont de vrais clochards du net – épidode 1

Windows, DRM, iTune, Windows Media Player, Flash, WMV, asp, javascript foireux, … l’industrie du disque en France à une approche de l’Internet qui lui est propre et elle est sale!

Je vous avouerai que je ne m’attendais pas non plus à trouver des choses extraordinaires… mais bon, quand on entend l’industrie du disque parler d’internet, elle peut donner au profane l’illusion de savoir de quoi elle parle; la réalité est évidemment tout autre : technologies moisies, formats autistes et fermés à toute interopérabilité, sécurité douteuse (pour ne pas dire risible), animations pachydermiques, temps de chargement de pages qui feraient passer un serveur d’application de la NASA pour un Spip.

Comment faire de la merde sur le net quand on a plein de fric : http://www.disqueenfrance.com/

Technologies :

  • ASP
  • FLASH
  • DRM

Voici comment réagi un MacBook Pro Dual core cadencé à 2,4 ghz muni d’un navigateur light (Camino, sur base du moteur de Firefox) à l’ouverture de http://www.disqueenfrance.com/ …

343 Camino 86.9% 38:48.22 27 692 1237 103M 52.0M 134M 935M

.. bref un modèle du genre puisque le petit bandeau flash avec ce menu tout laid et ridicule occupe tout de même 87% des ressources de mon processeur … bravo les mecs, elle déchire votre animation et au passage, pendez le mec qui a trouvé le moyen de reloader l’animation à chaque clic et l’intégrateur qui n’est pas foutu de faire un site avec un rendu propre sur Firefox.

http://musicbox.sonybmg.com : A votre bon coeur m’sieurs dames.

J’ai ensuite tenté de visiter www.sonymusic.fr mais j’ai du y renoncer vu que le site était indisponible quand j’ai tenté de le visiter. Du coup je sais pas à quoi ça ressemble mais j’ai vu leur autre machin : http://musicbox.sonybmg.com/ – Trop classe les google adsense dans le header, dans le footer et sur la colonne de droite 🙂 La musique c’est tellement plus ce que c’était qu’un peu de pub pour tenter de réduire le goufre financier de ce genre de plateforme semble bienvenu. D’ailleurs pourquoi ne pas carrément virer les contenus et faire des pages d’affiliation. Mais non heureusement que le User Generated Content (le contenu fourni par les utilisateurs) arrive à faire illusion : http://musicbox.sonybmg.com/fan-photos … les fans publient des photos comme ca on a un site sans contenu et on laisse faire les utilisateurs, puis on met de la pub un peu partout pour boucher les trous.

Allez, suffit pour ce post, je reviendrai à la charge un peu plus tard pour les les nombreux lauréats au concours “je prends les internautes pour des glands édition 2007”