Hadopi : qui va couper la connexion du domaine justice.fr ?

tgi-bonneville-g

Comment vous expliquer notre “hilaritude” quand Christine Albanel qui n’a décidemment pas peur du ridicule, soutient qu’avec une adresse ip on peut identifier un coupable et lui couper automatiquement sa connexion sans passer par la case justice ? Voici une superbe démonstration des dommages collatéraux que la riposte graduée va causer, le Tribunal de Grande Instance de Bonneville distribue sur son “site” des warez : films et logiciels “piratés” … par les admins du site ?

Alors, on coupe ?

5 réponses sur “Hadopi : qui va couper la connexion du domaine justice.fr ?”

  1. Bonjour,

    Je pense malheureusement que nos commentaires et indignations disparates et isolés ne changeront rien.
    Hadopi n’est que le préambule d’une législation unilatérale du Web qui ne tendra qu’à s’accroître.
    Notre seule chance d’avoir un mot à dire est de se rassembler et d’élire (et non pas désigné par les sphères du pouvoir en place) un représentant des internautes qui serait notre porte parole.
    C’est ce que propose webpresident.fr.
    Vous pouvez prendre ce commentaire comme invitation à la mobilisation.
    Arick
    Les Robins du Web.

  2. Ping : Kysban's World

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.