Pascal Nègre : chevalier de la Légion d’Honneur … et pourquoi pas Ministre de l’économie Numérique ?

logo_univers_saleLa France devient une république bananière dans laquelle les “faits du prince” ne cessent de se multiplier. Mais pour qui sait lire entre les lignes, tout ceci ne trompe personne. Vous aurez droit dans ce billet non pas à une mais à deux informations (et oui ici aussi c’est les soldes).
Pascal Nègre promu chevalier de la légion d’honneur
Pascal Nègre est le principal artisan de la riposte graduée, un projet de loi liberticide qui repose sur des mensonges éhontés et des inexactitudes techniques ridicules et consternantes à un tel niveau. C’est ce même Pascal Nègre qui avait déjà tenté une première incursion stupide sur le Net avec un site web plein de flashouilles destiné à TUER les distributeurs… manque de bol, Pascal n’avait à l’époque pas compris que les internautes n’achèteraient jamais de musique sur un site web où seul le catalogue d’Universal Music est disponible alors que TOUS les catalogues sont présents sur les réseaux p2p..
Pascal s’est aussi mis à penser que le téléchargement d’œuvres copyrightées allait cesser avec la fermeture de NAPSTER. C’est là que Pascal a découvert la GPL, cette licence qui permet de diffuser le code source d’une application sans qu’une société ne puisse poser un brevet dessus. Tout ça l’avait mis très en colère et comme il officiait au SNEP (un ramassis d’improductifs qui ne sert qu’à ponctionner plus d’argent aux artistes) il s’était même juré de faire changer, ou interdire la licence GPL pour plus qu’aucun code source de logiciel P2P ne puisse être diffusé. Heureusement pour nous, Pascal, un peu benêt, n’avait pas compris que le logiciel libre était reconnu patrimoine mondial de l’humanité, et qu’il fallait plus lourd que le SNEP pour le faire tomber.
Il fallait bien remettre à Pascal une distinction pour avoir :

  • appauvri encore plus les artistes en créant de toutes pièces des verrous pour les “protéger” et surtout pour croquer une plus grosse part de la galette en leur laissant des miettes ;
  • claironné que tout ça c’était de la faute des pirates de l’internet et d’avoir réussi à convaincre Christine Albanel qui depuis n’a de cesse de se ridiculiser en public en utilisant des mots qu’elle ne comprend même pas comme “adresse ip” ;
  • réussi pendant ses multiples mandats à ne pas avancer d’un poil sur une offre légale qui est devenu une arlésienne et dont l’industrie du disque ne veut pas elle même
  • inventé la staracademy et trouver un moyen d’évincer un peu plus les auteurs compositeurs interprètes qui ne laissent pas assez de marges au reste de la chaîne de l’industrie du disque : il est bien plus rentable de prendre un ou deux gogoles qu’on rentabilisera avec des pages de pubs pendant l’émission… “laissons le public faire notre travail, comme ça c’est sur, on en vendra des disques”
  • réussi à imposer les DRM avant de faire marche arrière : oui Pascal, on t’avait prévenu !

… tout ça méritait bien une légion d’honneur non ?

Et voici une seconde info … si, si, je vous assure il y a une subtile corrélation :

Eric Besson devrait quitter son poste à l’économie numérique

Mais qui va le remplacer ? Bon d’accord, il a n’a rien fait, rien du tout ! A peine un effet d’annonce sur le plan Numérique 2012 … ridicule. Rien sur les dossiers de la fibre optique ou de l’Hadopi qui pourtant impactent, eux, l’ensemble de l’économie numérique française, là dessus on en est au point mort et on s’apprête mettre en place une loi dont le caractère illégal est reconnu par le parlement européen… Rien que pour ça Eric mérite bien sa légion d’honneur lui aussi non ?
Plus sérieusement … ahahahah … oops pardon, pour remplacer Eric, on commence à murmurer le nom que tout les internautes devraient redouter tant ce type est capable de plonger l’internet français dans une ère pré-minitel 1.0 : Frédéric Lefèvbre. Et … comment vous dire ça sans être vulgaire ?

Acte 1 : Frédéric est un lobbyiste dont les clients sont des industriels du tabac, de l’alcool et pleins d’autres choses que la morale réprouve (il ne serait d’ailleurs pas étonnant que Mr Lefèbvre ai dans ses clients une ou deux majors du disque). Actionnaire majoritaire de PIC Conseil, son entourage nie pourtant avoir eu vent de ses activités de lobbyiste … mais qui peut croire à ça ?


Acte 2 : Frédéric est le Chuck Norris de l’Internet, d’ailleurs l’Internet, il le connait vachement bien le Net, à l’écouter raconter sa vie à l’Assemblée Nationale où même les crétins ont le droit de citer :

« J’ai commencé à communiquer sur Internet avant même la création de Wanadoo, parce que mon frère qui vit aux États-Unis en est l’un des pionniers.(…) Il y a plus de dix ans, j’ai passé quelques bouts de nuits à ses côtés dans certaines caves du 18e arrondissement (…)

« L’absence de régulation du Net provoque chaque jour des victimes ! Combien faudra-t-il de jeunes filles violées pour que les autorités réagissent ? Combien faudra-t-il de morts suite à l’absorption de faux médicaments ? Combien faudra-t-il d’adolescents manipulés ? Combien faudra-t-il de bombes artisanales explosant aux quatre coins du monde ? Combien faudra-t-il de créateurs ruinés par le pillage de leurs œuvres ? Il est temps, mes chers collègues, que se réunisse un G20 du Net qui décide de réguler ce mode de communication moderne envahi par toutes les mafias du monde. […] La mafia s’est toujours développée là ou l’État était absent ; de même, les trafiquants d’armes, de médicaments ou d’objets volés et les proxénètes ont trouvé refuge sur Internet, et les psychopathes, les violeurs, les racistes et les voleurs y ont fait leur nid. »

Acte 3 : enfin … c’était le Chuck Norris de l’Internet jusqu’à la version 1.9

Conclusion :

Pour un poste à l’Economie Numérique, qui choisiriez vous entre

– un Lobbyiste fascisant un peu crétin et qui aime bien se la péter devant les députés

et

– un patron de maison de disque pleurnichard (peut être client du premier) qui n’a toujours pas compris comment fonctionne Internet et qui se bat contre la notion même d’échange et de partage et surtout … qui n’a rien réussi en 15 ans ?

Personnellement je vote pour Pascal car même si l’HADOPI était appliquée un jour, il trouverait un moyen de la saborder lui même.

… et vous ?

6 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.