Le réchauffement climatique inquiète

Selon un article du quotidien Le Monde, 2007 marque un nouveau record (c’est devenu une inquiétante habitude) de fonte des glaciers arctiques. Il ne faut pas avoir une fibre particulièrement écologiste pour constater que la situation devient dramatique : en 2007 il s’agit d’une surface de glacier équivalente à 2 fois la superficie de la France qui a disparu dans l’océan.“A ce rythme, la banquise estivale pourrait avoir disparu en 2020.” Ces propos sont ceux de Jean-Claude Gascard, directeur de recherche au Laboratoire d’océanographie et du climat et responsable du programme européen Damocles.Pour 2007, la faute incomberait à une couverture nuageuse basse qui aurait accentué l’effet de serre et à “une accélération fantastique de la dérive transpolaire des glaces de mer”. Et si c’était tout simplement la connerie humaine la fautive ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.