L’union Européenne confirme l’amende de Microsoft de 497 millions d’euros

L’union Européenne a confirmé l’amende d’un montant de 497 millions d’euros dont devra s’acquitter Microsoft. Le géant américain se voit reprocher un abus de position dominante et l’Union Européenne a confirmé que Microsoft a bien violé les règles antitrust, l’affaire remonte à 2004 et Microsoft avait fait appel de la première décision de justice.

Déjà condamné à 280 millions pour ne pas avoir fourni les informations techniques à la concurrence afin de rendre les logiciels et autres services interopérables, la firme de Redmond est entre autres menacée de poursuite en Chine pour son système WGA (Windows Genuine Advantage), considéré comme un spyware.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.