Non non et non ! le WPA n’est pas du tout “cracké”… stop les conneries !

Depuis avant hier, une rumeur basée sur un white paper datant de début août tend à se répendre comme une trainée de poudre, c’est la seconde fois qu’on nous fait le coup :

aircrack-wpa
“Le WPA craqué en moins de 60 secondes” = BULLSHIT time !

Le proof of concept présenté porte sur un très intéressant Man in the Middle  WPA/TKIP. Cédric Blanchet qui explique ici pourquoi et comment ce proof of concept n’a pas grand chose à voir avec un WPA “cracké”. Cette attaque consiste en un chopchop puis a une attaque sur le MIC TKIP comme l’explique Cédric, killer links à l’appui. J’ajouterai simplement qu’en plus de ceci, tout dépend de l’implémentation faite par le constructeur du routeur.

D’une manière générale, à chaque fois que l’on vous présente ce genre de news au titre racoleur, allez donc faire un tour sur le blog de Cédric, qui est probablement la meilleure source d’information francophone sur la sécurité wireless.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.