Cher contribuable, je te demande pardon

Capture d’écran 2014-01-10 à 11.26.25Cher contribuable, je te demande pardon. Je te demande pardon car je me rends aujourd’hui compte que je suis peut-être l’auteur de la recherche Google qui t’aura coûté le plus cher.

Nouvel épisode aujourd’hui de ma pseudo affaire qui m’opposait tout récemment en appel (un appel du Parquet, le plaignant initial n’étant pas partie civile) : voici que l’indexation de documents publics pas publics qu’il ne faut pas publier même s’ils sont publiquement accessibles sur un site du service public et qu’ils touchent à des questions de santé publique… fait son entrée  dans le code de la santé publique.

Il s’agit de l’Arrêté du 3 décembre 2013 relatif aux conditions de fonctionnement du site internet public unique mentionné à l’article R. 1453-4 du code de la santé publique et de son article 7 qui dispose

L’autorité responsable du site internet public unique prend les mesures techniques nécessaires pour assurer l’intégrité du site sur lequel elle rend publiques les informations mentionnées à l’article R. 1453-3 du code de la santé publique, leur sécurité et la protection des seules données directement identifiantes contre l’indexation par des moteurs de recherche externes.

Il fallait bien une loi pour expliquer aux administrations que comme n’importe qui, elles sont responsables de ce qu’elles mettent à disposition du public.

bortz rule

 

C’est vraiment consternant de voir qu’on est obligé de légiférer sur des tautologies et qu’en revanche, en matière de procédure de test avant la mise en production d’une application en ligne, probablement rien n’a changé…

Plus de pixels : 

18 réponses sur “Cher contribuable, je te demande pardon”

  1. il fallait quand meme une loi contre tes agissements ! t’est tu seulement soucié de savoir si tu n’allait pas tuer la planete ? gogleuh n’est pas un outil a prendre a la legere…

  2. Touff, tu as tout mon soutien, et si celui-ci ne peut être financier (mes moyens n’étants pas à la hauteur de mes espérances), saches que je suis prèt à donner de la voix s’il le faut. Mon entourage te dirait même que je ne m’en prive pas.
    Je suis assidûment tout tes écrits, que ce soit ici ou sur Reflets, et tout ce que j’ai à en dire, c’est merci.
    Merci, car grâce à des gens comme toi, j’ai appris beaucoup de choses concernant les données mises en ligne, ce qu’elles deviennent, qui (dans les grandes lignes) y a accès, et comment se protéger. Le plus simple bien sûr, étant de filtrer en amont ce qui doit ou non être mis sur le réseau.
    Merci de “mettre le nez dans leur caca” à ces décideurs qui nous prennent pour des cons à temps plein. Et continue bien sûr.

    1. Une piste simple pour aider : ouvrez vous des blogs, participez à construire Internet. Nulle condamnation, nul texte de loi, nulle lubie politique ne pourra contrer un réseau qui participe, qui échange.
      Merci à toi 😉

      1. Merci pour l’exemple que tu nous donnes, je te souhaite le meilleur courage.

        Je te suggère de te rapprocher des clavardeurs du milieu juridique, pour blinder ta défense, dont le succès profitera à tous. Car les objectifs sont nombreux :

        – assurer ta réhabilitation totale et définitive
        – te faire rembourser jusqu’au dernier centime que cette affaire ridicule t’aura coûté (y compris journées de travail perdues, etc)
        – obliger la chancellerie à ce que les magistrats ne se prononcent plus ainsi sur des choses dont ils ignorent tout, sans prendre la précaution ni de s’informer sérieusement ni de s’adjoindre les services d’un expert

        … et surtout sois patient, parce que la cassation ne fera que renvoyer à une autre cour d’appel, ça va encore te bouffer pas mal d’énergie !

        Reçois donc un gros paquet d’ondes positives 😉

  3. La classe !! Ça sur un CV ça claque ! J’ai un arrêté dans l’empilement législatif français rien que pour moi ! C’est moi qui l’ai fait. Je suis jaloux !!

    1. Il n’y a rien à faire pour le moment je suis dans l’expectative, résultat le 5 février, ensuite si condamnation il y a, il faudra envisager un pourvoi en cassation.

  4. MDR, tout simplement magnifique. On se demande bien où est passée la logique et à quoi sert l’ANSSI au milieu de tout cela. Petit regret éventuel : Manuel Valls ne s’est pas occupé personnellement de ton cas ? Arf, tu n’es pas encore une star connue du grand public, c’est pour ça. Le Twit de Bortzmeyer est collector ausii. 🙂

  5. J’ai découvert ton site un peu par hasard, et je vais maintenant suivre tes post, très pertinents et documentés/expliqués. ça va être un peu de la prise de tête , mais je vais essayer d’appliquer tes conseils ^^
    Sinon pour cette histoire, ça m’a vraiment bluffé! Tout ce temps/ cet argent perdu à cause d’une simple étourderie d’un développeur de site web qui à oublié de forcer l’authentification de l’utilisateur, ça fait vraiment peur l’ampleur que ça à pris, presque une atteinte à la sécurité nationale! temps / argent qui aurais pu servir a bien d’autre choses beaucoup plus constructives… le plus frappant pour moi c’est la vision du procureur, s’y connaître en informatique et protéger sa vie privée te rendrais présumé coupable, cybercriminel?? Cyber terroriste même, puisque tu aurais pu engendrer la panique dans la population a cause de ces données (lol.)! Enfin bref, heureux que ça se sois bien terminé 🙂

  6. Salut Touf, je viens de lire ta condamnation chez Mediapart…
    Je suis totalement devasté par la consternation.
    Tout mon soutien et amitié.
    Oliv

  7. Hello!

    Je viens de voir ce qu’il vient de t’arriver.
    Tu as tout mon soutien (et je pense celui de plein d’autres gens mais c’est à eux de l’exprimer), y a-t-il quelque chose que nous puissions faire?

    Un ami vient de me dire qu’il est possible de faire passer ça devant des juridictions européennes, ça pourrait peut-etre éviter de risquer de se faire attaquer pour avoir téléchargé un formulaire de changement de médecin traitant sur le site de la sécu… 😀
    Si c’est un coup de pouce financier qui manque, je pense qu’il y a moyen de faire quelque chose aussi en se regroupant. Faut pas hésiter à demander hein, déjà dans mon entourage immédiat il y a pas mal de monde pret à aider, alors chez les autres!

  8. Plusieurs choses… Pourquoi la plainte est contre toi et pas contre Google ? Après tout, c’est eux qui ont “piraté” et rendu public ces documents “privés” ? En tout cas, certainement plus que toi. Tu n’es arrivé qu’en second, petit amateur.

    Deuxième chose, si tu veux financer ton site, maintenant, tu n’auras plus qu’à publier des documents privés et attendre que quelqu’un s’en serve. Une petite plainte et hop.

  9. je viens d’apprendre ta condamnation, je suis sidéré . ils auraient se déclaré incompétent ou faire appel a un expert judiciaire, mais non, ils jugent , sans savoir ce qu’ils jugent, sans connaître la moindre petite parcelle technique du contexte. je suis dégoûté. en espérant que la cour de cassation (si tu y vas) est un peu plus de bon sens

  10. Ca peu paraitre profane (qui n’est pas initié, ignorant), mais :

    Ne pourrait on utilise le système qu’utilisait (utilise toujours ?) HADOPI ?
    A savoir on te reproche de ne pas avoir suffisamment sécurisé ton réseau interne. Ou répudier la défense pour incompétence à comprendre ?

  11. Enfin on t’as eu pirate ! La france peut être fière d’être en tête de la législation sur l’information et le numérique ! Que cela te serve de leçon canaille ! 🙂

  12. salut, le voleur.

    et ton complice google sera aussi condamné j’espere?

    c’est quand meme lui qui a été volé les documents pour ensuite te les remettre et sans t’avertir du delit qu’il a commis.

    bref sans pouvoir t’es rien et comme dis le proverbe:
    les faibles ne sont rien d’autres que de la viande pour les forts.

    si ta besoin de sous fait de la reclame et monte une collecte, moi je te donnerais ce que je pourrais.

    lache pas le morceaux

Répondre à leroy Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.