Contourner HADOPI pour les nuls (partie 18) : BTaccel ou le peer to web to peer

btaccel hadopiproofDans les sites un peu originaux nés récemment, il y en a un qui mérite que l’on se pose quelque questions. Il s’agit de BTaccel qui propose via une interface web assez simple d’aller chercher pour vous un fichier torrent puis de vous le mirrorer pour le servir, puis le passer en cache au cas où d’autres utilisateurs le voudraient.

Le service est assez ingénieux dans son approche puisqu’il propose via une interface web de se poser en proxy entre vous et le réseau peer to peer Bit Torrent. Ainsi l’HADOPI collectera sur les trackers torrents l’ip du site BTAccel qui lance effectivement le téléchargement du torrent,  mais pas l’adresse ip de l’internaute qui demande le fichier… pour obtenir ces dernière, il faudrait que le site fournisse les logs de connexion suite à une plainte, chose qui commence à devenir relativement courante donc ne vous croyez pas invisible en utilisant ce service. En dehors de cette preuve supplémentaire de l’obsolescence d’HADOPI, la technologie elle même présente un intérêt évident en terme de gestion du débit et d’optimisation des temps de téléchargements. Mais risque bien de se trouver un succès pour ceux qui chercheront à passer entre les mailles du filet de l’HADOPI.

EN tout cas pour le moment c’est un service assez sympa, leur partenariat affiché avec Legal Torrents, la plate-forme qui recense des torrents légaux fait que les fichiers y sont très répides à télécharger, c’est donc aussi et surtout une bonne occasion de découvrir Legal Torrents.

4 réponses sur “Contourner HADOPI pour les nuls (partie 18) : BTaccel ou le peer to web to peer”

  1. Salut Bluetouff!!

    J’aurais juste une question. J’utilise btaccel depuis à peu près sa sortie (il est maintenant renommé torrific.com), et bizzarement, j’ai eu un message l’autre jour me disant que tel ou tel torrent ne pouvait être téléchargé pour cause de copyright (il ne m’avait jamais fait ça avant..). Question, est ce que tu sais s’ils sont enclin à communiquer les adresses IP des personnes qui utilisent le site si jamais, ou alors sont ils relativement fiables de ce coté là? En gros, est ce qu’il pourrait tourner en honey pot??

    merci pour tes éclairages?

    Ciao!!
    Frenglish

  2. je teponds Frenglish

    pour répondre a ta question, tu peux très bien t’inscrire sur le site a partir d’un point x du boulot par exemple et télécharger les torrents a partir de chez toi ou même d’un taxi phone.
    Tu pourrais très bien aussi t’inscrire avec un login diffèrent pour chaque torrent ou ensemble de torrents que tu téléchargeras. le site étant gratuit il sera très difficile sous la seule base d’une adresse ip de remonter a chaque personne, cela me parait tout a fait farfelu!

  3. Bonjour,
    J’en ai assez de toutes ces combines à la kong, je propose de nationaliser la fonction artistique (compositeur, interprete, …) et de les remunerer en fonction de l’usage que les internautes en font; salaire entre 1 et 10 smic. Nationalisation pas obligatoire. Chacun peut aussi se dem….r tout seul ou avec une major !
    Ras le Bol ! Je n’achete plus rien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.