Contourner l’HADOPI pour les nuls (partie 9) : la bibliothèque municipale

mediathequeLa problématique de l’accès à la culture n’est pas un phénomène récent contrairement à ce que certains aimeraient nous faire croire. Aussi, les bibliothèques et médiathèques municipales sont une solution de proximité accessible et relativement bien fournie pour peu que vous habitiez dans une grande agglomération.
Qu’est-ce qu’une bilbliothèque ou une médiathèque municipale sinon une licence globale avant l’heure ? Un usager s’abonne et peut bénéficier de l’emprunt (et donc copier bien tranquillement) toute œuvre disponible.
Pourquoi ne pas aller directement s’y servir et encoder sur place, sur son ordinateur portable, ou chez soi, les œuvres qui y sont disponibles ?
Dans le cadre de ses études, un étudiant photocopiant une partie d’un livre n’est pas blâmable, pourquoi le serait-il s’il copiait un film ou une musique afin d’appuyer sa réflexion par le biais d’un support sonore ou vidéo …

Alors oui, vous allez me dire qu’une bibliothèque ou une médiathèque s’acquitte des redevances qui vont bien aux ayant-droits … mais n’est-ce pas là ce que proposait la licence globale ?
D’ailleurs, la SACEM, comme nous le prédisions depuis plusieurs mois, n’a pas attendu bien longtemps pour nous faire le coup du “Petitgirard” qui une fois acquis le beurre et l’argent du beurre, lorgne sur les fesses de la crémière… voir les commentaires de ce billet.

One Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.