Bluetouff.com s’excuse de l’e-gnaritude de Madame Marland Militello

logo_piraterInternautes, nous nous devons de vous présenter des excuses.

Nous vous présentons des excuses au nom de personne mais nous nous sentons responsables de la piètre représentation nationale incarnée par Madame Marland Militello que nous avons tous un peu quelque part élu.

Nous nous excusons auprès des plus jeunes internautes qui n’ont pas encore leur carte d’électeur d’avoir placé à l’Assemblée Nationale des e-gnards profonds qui emploient des mots dont ils ne connaissent pas la signification et qui légifèrent sur un environnement qu’ils ne connaissent pas.

Pour tout ceci : nous implorons votre pardon !

Dans ce billet, Muriel Marland Militello s’en prend à Ségolène Royal, c’est son droit après tout (mais il faudrait nous expliquer le rapport avec la choucroute). Derrière ce piètre folklore, elle ne pourra pas cacher le néant abyssal de sa cyber culture qui est en train de conduire l’internet français droit dans le mur.
S’en prendre à Ségolène Royal c’est une manière d’éviter de parler de l’attitude totalitariste du groupe UMP à l’Assemblée Nationale qui bâillonne les députés de sa propre majorité qui s’opposent au projet de loi Création et Internet comme le souligne Le Point ou comme l’explique Lionel Tardy sur son blog.

En martelant un peu plus le terme de “pirates“, Madame Marland Militello poursuit son entreprise de diabolisation de l’internet et des internautes. Elle juge bon d’ironiser sur un vote qui a conduit au rejet du projet de loi création et Internet alors que ce sont les députés absentéistes qui piratent la République et le contribuable
cumulant les mandats et s’offrant le luxe de ne pas faire leur travail !

3 réponses sur “Bluetouff.com s’excuse de l’e-gnaritude de Madame Marland Militello”

  1. Ouep, j’ai vu… de toute façon au bout d’un moment même la médecine devient impuissante devant tant de connerie.
    Et puis bravo, surtout, pour le captcha qui ne marche pas sur les commentaire, au moins elle ne sera pas emmerdée par les commentaires.

    Bien content de ne pas habiter Nice.

  2. tu y vas un peu fort pecky, mettons ça sur le dos de l’ignorance, je ne pense pas que l’on devienne élu de la République quand on est con, par contre on a le droit de ne pas connaître tout sur tout et là je préfère signaler un manque de discernement et des conseillers un peu à côté de la plaque… et à cause de cela, nous sombrons dans l’absurde et nous mélangeons un peu tout, les discours se radicalisent et on en vient à parler de Ségolène Royal … l’absurde jusqu’au bout

  3. Un peu fort, oui, peut-être pour ce qui est de la connaissance du p2p (vidéo), bien que je trouve ça complètement anormal d’être à ce point déconnecté d’internet aujourd’hui… mais personnellement je ne trouve pas concernant 3M : force est de constater qu’elle incarne un peu tout ce que je déteste dans une politique qui ne fait que de la politique politicienne (dans leur jargon). Obtus jusqu’à l’extrême, incapable de discerner ce qu’est réellement internet, sa philosophie, sa façon de fonctionner.
    Le pire, je crois, c’est être rapporteur pour tout ce qui concerne les affaires culturelles (Commission des affaires culturelles) pour cette loi tout en sachant que l’actuelle loi n’apporte pas kopek de plus aux artistes pour ce qui est de la répartition du prix de vente d’un CD (ne parlons même pas un mp3, c’est pire).
    Et puis faire appel à S. Royal en titre de son billet, c’est vraiment no comment…. même réaction que toi, quel rapport avec la choucroute?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.