Contourner l’HADOPI pour les nuls (partie 3) : on met le “contre-logiciel” en prison ?

Ce billet n’est pas un tutoriel d’installation d’OpenOffice
Ah cette histoire de contre-logiciel … désolé, j’en ai toujours la larme à l’oeil.
Alors comme ça Christine, tu veux installer un contre logiciel tout sale dans ma BSD toute propre ?
Ah ? Marrant, ça compile pas ton bidule ? Ah ? C’est un .exe ? Ben on va le mettre en quarantaine, hein, histoire qu’il ne se reproduise pas.
Donc non seulement ton “contre-logiciel” est payant mais en plus je ne peux pas l’installer sur mon système, ça tombe plutôt pas mal vu que je ne comptais pas vraiment l’installer.
Bon allez pour te faire plaisir, on va l’installer, mais en prison, on va commencer par se trouver de quoi virtualiser un environnement sale .. Qemu, Virtualbox, VMWare VirtualPC, Parallels Desktop … il y en a pour tous les systèmes, impeccable. Donc le Windows bien rangé la dedans ne peut donc pas infecter ma machine, nickel, bon maintenant on installe le sale avec le sale, clic clic sur le contre-logiciel.exe … ça y est tu communique bien avec big brother … allez moi je vous laisse causer, je retourne sur mon système propre avec lequel big brother ne sait pas causer. C’est vrai que je me sens vachement plus en sécurité du coup.

One Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.